La bibliothèque de l'Invisible

Si le monde réel manque parfois de magie, d'étoiles ou de frissons à votre goût, entre nos murs l'imaginaire et l'aventure ne seront jamais en reste.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 King Stephen - Les loups de la Calla - La tour sombre T5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

vous avez aimé
un peu
0%
 0% [ 0 ]
beaucoup
100%
 100% [ 1 ]
coup de cœur
0%
 0% [ 0 ]
pas du tout
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
scifi
Gardienne
Gardienne
avatar

Messages : 8325
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: King Stephen - Les loups de la Calla - La tour sombre T5   Jeu 26 Nov - 11:53


Roland et ses amis pistoleros, désormais indéfectiblement liés, continuent de cheminer le long du Sentier du Rayon. C'est là que des émissaires de la vallée de La Colla - un prêtre défroqué au passé mouvementé, trois fermiers et un robot géant - viennent les trouver et leur demandent assistance : les Loups de Tonnefoudre, des créatures monstrueuses qui arrachent les enfants à leurs familles pour les renvoyer décérébrés, déciment la communauté. Les pistoleros sauront-ils voir que, s'ils épousent la cause de La Colla, ils pourraient bien se rapprocher plus qu'ils ne le croient de leur but ultime, la Tour Sombre et ses mystères ?

Avis personnel :

Bien que le Ka Têt s'éloigne un peu de leur but ultime - La tour sombre - j'ai vraiment beaucoup aimé ce tome. Dans son intégralité. De découvrir la communauté de fermiers, leur vie, les mystères - et ils sont nombreux - qui planent sur les lieux.
Et puis bien sûr, ça a été une plaisante surprise de découvrir un certain personnage que je ne m'attendais vraiment pas à retrouver ici.
Spoiler:
 

Son histoire était passionnante, j'en serais presque rentrée dans le livre tellement j'adore ce concept qu'il évoque. Ca me faisait trop penser à "Territoires".
Spoiler:
 
Et les loups : Les loups, et tout ce qui s'y rattache Shocked
Roland et ses amis n'auront pas volé leur titre de pistoléros dans ce tome !
Mais le truc qui m'a porté un coup au cœur
Spoiler:
 

J'ai maudit SK en arrivant à la fin. C'était de la pure cruauté de nous laisser à ce moment-là.  Mad  lol!

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
Sandie
Initié
Initié
avatar

Messages : 1402
Date d'inscription : 02/09/2009

MessageSujet: Re: King Stephen - Les loups de la Calla - La tour sombre T5   Jeu 26 Nov - 12:19

Ce n'est pas le tome que j'ai préféré, personnellement... j'attendais trop un retour sur la route de la TS pour qu'une si longue escale, aussi pasionnante soit-elle puisse m'intéresser. Je ne me suis pas ennuyée, évidemment, les évènements qui se déroulent à la Calla sont vraiment intenses, tout comme les rencontres et retrouvailles qu'on y fait, mais j'aurai vraiment préféré que nos pistoleros fasse du chemin.. après tout, la route est si longue, on a l'impression qu'il leur reste des années de voyages, et on s'arrête un tome entier, damned!!!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
lanfear
Archimage
Archimage
avatar

Messages : 4899
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 41

MessageSujet: Re: King Stephen - Les loups de la Calla - La tour sombre T5   Jeu 26 Nov - 12:45

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anaëlle
Sourcelier
Sourcelier
avatar

Messages : 6155
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 39

MessageSujet: Re: King Stephen - Les loups de la Calla - La tour sombre T5   Ven 23 Avr - 13:48

Je viens de le relire, voici mon ch'tit avis Very Happy :

Je regrette un peu qu’il n’y ai pas un peu plus d’action dans ce volume (même si je ne me suis pas du tout ennuyée), on attend tout le long du récit la fameuse rencontre avec les loups et quand elle fini par arriver, elle ne dur que très peu de temps.
Ça n’empêche pas que j’ai trouvé ce passage vraiment réussi, il est aussi logique que la bataille aille si vite, mais du coup, le livre manque un peu de suspense et on reste un peu sur notre faim lorsqu’il arrive à son terme.
Ceci dit, c’est un des plus gros tomes, et on le dévore tout comme les autres. L’histoire ne souffre d’aucune lenteur ce qui est en soit un exploit quand on pense au peu de choses qui s’y passe finalement !

Comme chaque fois, ça fourmille d’idées originales et on se régale.
J’ai aussi de plus en plus envie de lire (et de relire) les autres livres de Stephen King, je pense que je prendrait un grand plaisir à y découvrir des concordances avec « La Tour Sombre » !

Sinon, même si cette aventure est intéressante, j’ai quand même hâte que nos héros reprennent leur route passionnante vers La Tour !

_________________
L'Imaginarium mon fofo de cinéma
Revenir en haut Aller en bas
http://l-imaginarium.forumactif.org/index.htm
Steve
Initié
Initié
avatar

Messages : 1811
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 35
Localisation : Briançon

MessageSujet: Re: King Stephen - Les loups de la Calla - La tour sombre T5   Sam 4 Fév - 10:15

Pour ma part, ce tome-là de la Tour Sombre marque une petite "cassure" dans le cycle, aussi bien au niveau du rythme et de ce qui s'y passe qu'au niveau de l'orientation que prend l'histoire. Jusque-là, la Tour Sombre et ses 4 merveilleux premiers chapitres formaient un ensemble vraiment uni, mais à partir de celui-ci... je sais pas, l'ambiance est légèrement différente, tout comme la teneur des aventures du ka-tet.
Ce n'est que mon avis perso, hein, mais j'ai du mal à mettre les Loups au même niveau que les 4 premiers.
Peut-être à cause, effectivement, de cette pause forcée à la Calla.
Peut-être à cause du "manque" du Sentier du Rayon (et toutes ses folies), qui se fait bien sentir dans ce roman.
Peut-être aussi à cause de l'accident quasi-mortel de SK, qui l'aura peut-être poussé à conclure sa grande saga plus vite qu'il ne l'aurait fait autrement. De façon un peu précipitée à mon gout (bien qu'il n'y ai rien de baclé dans cet épisode) et peut-être pas aussi mûrement refléchie que les volumes précédents Rolling Eyes
Il me semble également que la magie inhérente à la série est moins présente dans ce volet, même si on la retrouve toujours ci et là, au gré d'une allusion ou d'un petit tour de passe-passe kingien.
Mais après, ça ne m'a pas empêché non plus d'apprécier Les Loups de la Calla à sa juste valeur et celui-ci a bien sa place dans le cycle, même s'il est loin de figurer dans mes préférés.

Déjà, l'ambiance, pour commencer : la Calla (ou les Callas), regroupement de villages ou de hameaux aux limites de l'Entre-Deux-Mondes, en bordure des contrées ténébreuses de Tonnefoudre, avec ce mélange de far-west en décrépitude et de désert à la Mad Max ; juste ça, j'ai pris mon pied !
Les Crânés sont également une bonne idée scénaristique, permettant de donner un aperçu réel de la menace représentée par les Loups et qui nous inspirent aussi bien pitié que haine viscérale pour leurs bourreaux. A ce titre, j'ai adoré le prologue qui pose merveilleusement bien le décor : un type en train de galérer dans son champ (Fils de Pute, ahah, j'en rigole encore ! ), sa fille crânée, une tempête qui arrive et les mauvaises nouvelles accompagnant celle-ci, rapportées par une espèce d'androïde hyper-guindé - un ptit clin d'oeil à Star Wars, en passant ? Wink
Bref, du SK pur jus, qui dès les premières lignes, sait accrocher son lecteur.
Après cette mise en bouche, on retrouvera tous les ingrédients habituels : climats féeriques ou angoissants (selon les moments) paradoxes et anachronismes en tous genres, références à d'autres oeuvres de l'auteur, récits contés au coin du feu (ou presque) sur fond d'apocalypse imminente, etc. Le fan lambda de la TS en aura pour son argent de ce coté-là, on retrouve tout ce qui fait le charme et la force de la série. D'autre part, l'intérêt est réhaussé par la construction du roman, sous la forme de plusieurs sous-intrigues s'entremelant les unes aux autres, alors même que les Pistoléros ne se séparent jamais plus d'une journée ou deux.
Ainsi, on aura droit à quasiment une intrigue par personnage, même si certaines sont plus intéressantes que d'autres.
Perso, je dois dire que j'ai pas accroché des masses à celle de Susannah...
Spoiler:
 
Par contre, du coté de Jake, Roland et Eddie, rien à dire, je me suis éclaté !
Spoiler:
 
Un autre truc que j'ai beaucoup apprecié aussi, c'est le fait d'en apprendre sur les coutumes et traditions locales, un peu comme l'avait fait l'auteur dans Magie & Cristal, mais de façon ici encore plus poussée. Ainsi, on découvre le délicieux parlé de Calla Bryn Sturgys - nom en hommage à John Sturges, réalisateur des 7 Mercenaires, film ayant inspiré en grande partie ce roman - et son chant rituel, le Commala, célébrant les moissons, les récoltes et la Dame Oriza, dont nous découvrons là aussi les origines. J'ai beaucoup aimé ce mélange de traditions et de légendes - celle de la même Dame Oriza m'avait d'ailleurs beaucoup plu -, qui enrichit à son tour la longue longue histoire de l'Entre-Deux-Mondes.
Quant à la Commala, ce sera l'occasion d'une scène particulièrement surprenante et réjouissante
Spoiler:
 
Bref, beaucoup d'excellents points, qui enrichissent aussi bien l'univers que les personnages, les liens entre les différentes histoires et sous-intrigues, pour au final apporter une cohérence insoupçonnée à l'oeuvre, dans son ensemble.
Voilà pour le positif ! (et encore, je suis pas entré dans tous les détails lol).

Après, c'est vrai que le roman est quand même chiche en action et que le rythme est plutôt pépère, mais je l'ai trouvé également beaucoup plus riche et approfondi, sur bien des aspects, que les romans précédents du cycle.
Il y a donc du bon et du moins bon, mais grâce à ses qualités narratives et ses nombreuses trouvailles, Les Loups de la Calla permet de ne pas s'ennuyer et de passer un très bon moment... Bien sûr, on pourra encore une fois déplorer le fait que le ka-tet fasse une pause sur le Sentier du Rayon et ne laisse de coté l'aspect aventure-exploration de lieux inconnus-dangereux-badtrippants-géniaux (dur dur d'expliquer de telles sensations en si peu de mots lol) et que le ton ne soit pas exactement le même que Les Trois Cartes ou Terres Perdues - qui faisaient vraiment la part belle à l'Aventure -, tout comme la baisse générale de rythme de ce volet.
Mais les personnages évoluent, tout comme leur auteur, et si la Tour m'a ici moins fait rêver qu'auparavant, j'ai néanmoins été pris par ce 5e opus du cycle, qui montre une facette différente de la quête. Moins de rythme, plus de profondeur : pourquoi pas ?
Il y a aussi cette fin (enfin, je parle surtout de la bataille avec les loups), forcément un peu frustrante, mais qui amène aussi son lot de surprises et de clins d'oeils plutôt marrants. Quant aux dernières lignes, elles cloturent le roman sur une palpitante, nous laissant dans l'expectative :
Spoiler:
 

En conclusion, je reviendrais sur ce que je disais en début de post : on sent avec cet épisode que la quête de la Tour Sombre prend une orientation légèrement différente, moins nerveuse, moins horrifique et "magique" à la fois (quoique... le dernier volet n'est pas mal loti de ce coté-là), mais plus proche des aspirations du moment de l'auteur et au final toujours aussi passionnante.
J'ai donc moins franchement accroché que les précédents, mais beaucoup apprecié en revanche le travail de recherche de SK sur son univers.
Un volet un peu à part donc, mais qui mérite néanmoins sa place dans le cycle Wink


P.S: Et quand même, big respect pour Andy le robot, l'un des personnages (et pourtant, c'est que de la feraille douée de parole lol) les plus détestables de l'oeuvre kingienne ! J'avais des envies de meurtre à quasiment chacune de ses répliques
Revenir en haut Aller en bas
scifi
Gardienne
Gardienne
avatar

Messages : 8325
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: King Stephen - Les loups de la Calla - La tour sombre T5   Sam 4 Fév - 11:26

Encore un tome qui m'a avalée toute entière et dont je ne suis pas ressortie indemne. J'aimerais tant avoir le temps de relire tout ça !
Steve, tu es cruel avec tes avis, faut que je pense à ma PAL moi !

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
Steve
Initié
Initié
avatar

Messages : 1811
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 35
Localisation : Briançon

MessageSujet: Re: King Stephen - Les loups de la Calla - La tour sombre T5   Sam 4 Fév - 12:51

Bah moi, c'est justement à cause de la Tour Sombre que ma PAL ne cesse d'augmenter lol ça m'a donné envie d'essayer plein d'autres trucs. Pas mal de cycles surtout, parce qu'avant ça, je n'avais jamais autant eu le gout de m'attacher à une quête, à des personnages, sur la longueur... là, j'ai l'impression réelle d'avoir voyagé avec Roland et son ka-tet et ça m'a fait un énorme vide quand j'ai dû les quitter Crying or Very sad

Quant à la relecture, je pense que j'y passerais d'ici peu je pense lol et comme ça je pourrais redécouvrir la série avec The Wind Through The Keyhole au milieu, ça pourrait être sympa Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: King Stephen - Les loups de la Calla - La tour sombre T5   

Revenir en haut Aller en bas
 
King Stephen - Les loups de la Calla - La tour sombre T5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» King Stephen - Les loups de la Calla - La tour sombre T5
» [King, Stephen] Brume la faucheuse
» [King, Stephen] La Tour sombre - Tome 2: Les trois cartes
» King Stephen - Minuit 2
» King Stephen - Sac d'Os

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bibliothèque de l'Invisible :: Rayonnages invisibles :: Fantastique / Horreur-
Sauter vers: