La bibliothèque de l'Invisible

Si le monde réel manque parfois de magie, d'étoiles ou de frissons à votre goût, entre nos murs l'imaginaire et l'aventure ne seront jamais en reste.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 King Stephen - Roadmaster

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
scifi
Gardienne
Gardienne
avatar

Messages : 8316
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: King Stephen - Roadmaster   Mar 15 Déc - 6:06



Un inconnu s'arrête dans une station-service perdue au fin fond de la Pennsylvanie, au volant d'une Buick 'Roadmaster', un magnifique modèle des années 1950... qu'il abandonne là avant de disparaître. Alertée, la police vient examiner le véhicule, qui se révèle entièrement factice et composé de matériaux inconnus. Vingt ans plus tard, la Buick est toujours entreposée dans un hangar de la police d'Etat, et rien n'a filtré des phénomènes surnaturels qui se produisent à son entour, et qu'elle semble provoquer. Un homme veut cependant savoir la vérité : Ned Wilcox, le fils du policier initialement chargé de l'enquête, mort depuis dans un mystérieux accident. Et si rouvrir les portières de la mystérieuse automobile revenait à ouvrir les portes de l'horreur ?

Avis personnel :

L'un des rares Stephen King que j'ai failli ne pas finir. L'histoire est tellement loooooooongue à se mettre en place que j'ai bien cru périr d'ennui. J'ai du m'y reprendre à deux fois pour réussir à le terminer. Les choses ne commencent réellement à devenir intéressantes qu'à la moitié du livre et du coup, réussir à s'y retrouver entre les incessants changements de narrateur quand on a déjà du mal à rester attentif à l'histoire, c'était dur...
Néanmoins, je dois admettre qu'une fois rentrée dans le livre, La deuxième partie a défilé à toute vitesse, et là tout y était : le suspense, l'action et l'épice indispensable que j'avais presque fini par croire absent : la peur !
Les événements qui se déroulent autour de cette voiture m'ont fait me dresser les cheveux sur la tête.
Spoiler:
 
.
Je suis tout de même un peu restée sur ma faim
Spoiler:
 
mais globalement, même s'il est loin de faire partie de mes préférés, je ne regrette pas d'avoir persévéré.

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
lanfear
Archimage
Archimage
avatar

Messages : 4895
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 40

MessageSujet: Re: King Stephen - Roadmaster   Mar 15 Déc - 8:34

J'ai bien aimé cette histoire, les quelques scènes horribles l'étaient bien comme il faut !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Salinger
Initié
Initié
avatar

Messages : 1434
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: King Stephen - Roadmaster   Mar 15 Déc - 18:13

Le seul SK que j'ai lu en entier et que je n'ai pas du tout aimé ! Je me suis beaucoup ennuyé en le lisant !
Aucune intrigue, aucun rythme !
ZERO ZERO ! Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Steve
Initié
Initié
avatar

Messages : 1811
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 34
Localisation : Briançon

MessageSujet: Re: King Stephen - Roadmaster   Ven 18 Déc - 17:40

Je vous fait un copié/collé de mon avis sur un autre forum :

Pour moi, ce Roadmaster est une (semi-)déception.
Il n'y a rien de specialement mauvais dedans, mais rien non plus de particulièrement genial non plus, rien qui ne m'aie fait ressentir des emotions fortes ou meme de simples frissons. Stephen King a évolué et son lectorat aussi avec lui, d'accord, mais où est passé tout le piment de ses oeuvres precedentes? où est passée cette pointe de génie qui lui a inspiré ses meilleurs romans?
Comme d'habitude avec lui (comme très souvent, disons), le point de départ de l'histoire est excellent et digne d'interet, mais j'ai trouvé que le sujet s'était vite essoufflé et au bout de 200-300 pages, j'ai commencé à m'ennuyer sevèrement malgré les bonnes qques bonnes idées et le style toujours agréable à lire de King.
Mais selon moi, ce n'est pas assez pour faire un bon livre et il serait temps que notre ecrivain fétiche se mette à la recherche de nouveaux concepts car j'ai l'impression que sa boite à idées commence serieusement à prendre la poussière... Rolling Eyes

Enfin bon, tout n'est pas mauvais non plus. Il y a qques bons passages (notament les moments où des "choses" surgissent de la Buick), pour un peu on y retrouverait presque le bon vieux King d'antan, meme si je l'ai trouvé un peu trop "sage".
Ce que j'ai surtout apprecié et retenu de ce livre, au-dela du thème fantastique, c'est surtout cette histoire de flics, tous liés par le destin d'un objet inconnu échoué par hasard dans leur contrée et dont ils sont devenus les gardiens...et de ce gosse, perdu au milieu de tous ces policiers, qui essaie de retrouver son père à travers eux en ecoutant leurs histoires (et en perpetuant le metier).
Du coup, le ton de l'histoire s'approche souvent d'une espèce de douce nostalgie, parfois amère, parfois reveuse, melancolique ou simplement contemplative mais d'où perce tjs une intense emotion et c'est surement dans ces passages-là que Roadmaster est le plus plaisant à lire...

Dans sa note "habituelle" en fin de livre, King qualifie son histoire comme une meditation sur l'inconnu et notre difficulté à expliquer des choses qui sortent de l'ordinaire, dont nous ne savons absolument rien. Si ce thème est bel et bien présent et récurent au long des 600 pages du roman, j'ai bcp plus accroché au coté humain du récit, avec ces histoires d'hommes qui ont fait face aux pires horreurs, à des phenomènes surnaturels et inexpliquables mais qui en parlent avec une sorte d'humilité et de pudeur, et c'est ça qui m'a le plus touché dans cette histoire.
Et puis Ned Wilcox, aussi. Un personnage très interessant Cool

Donc voilà, pour resumer, je dirais que Roadmaster n'est pas mauvais mais qu'il ne m'a pas franchement emballé. Si au fil des années, les histoires de SK gagnent en humanité et en profondeur psychologique, elles perdent progressivement de leur mordant, ainsi que de leurs qualités proprement fantastiques...les concepts géniaux et novateurs laissent leur place à des petites idées sympathiques qui n'ont plus l'ampleur ni l'aura de celles du passées et King me laisse depuis qques temps l'impression d'appliquer une sorte de recette miracle, de ressortir plus ou moins les memes ingredients en les assemblant de façon différente.
Je trouve ça réellement dommage Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Lucy
Initié
Initié
avatar

Messages : 1368
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: King Stephen - Roadmaster   Jeu 15 Sep - 16:24

Je l'ai fini aujourd'hui et j'ai trouvé l'histoire plutôt sympa. Elle est très intrigante et on meurt d'envie de connaitre la vérité sur cette Buick, sur les choses
Spoiler:
 
. Mais malheureusement, on n'en saura pas plus...
Ce que j'ai aimé surtout, c'est l'allure cinématographique que prends certains passages. Comme au tout début, quand la Buick se retrouve à la station service. J'ai adoré. Et puis le texte fourmille de petites idées sympathiques comme tout
Spoiler:
 
qui rend le récit encore plus vrai. Et puis comme Steve dit, ce qui est vraiment charmant dans ce livre est l'histoire de la compagnie D et les relations qui se sont nouées entre les différents protagonistes. il m'a semblé en fermant Roadmaster qu'il s'agissait plus de l'histoire de la compagnie D que celle de la Buick.
Cela dit, le gros point négatif de ce livre est que... Bah ys'passe pas grand chose !! C'est mou de chez mou et ça pu vite saouler. Perso, je ne le conseillerais pas aux personnes qui ne connaissent pas ou peu King. Pas sûre qu'ils aient autant de patience que certains fan du King.
Revenir en haut Aller en bas
lanfear
Archimage
Archimage
avatar

Messages : 4895
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 40

MessageSujet: Re: King Stephen - Roadmaster   Ven 16 Sep - 8:06

Bien d'accord avec toi ! Il faut vraiment aimer l'univers de Stephen King (et surtout son talent pour nous faire aimer (ou détester) les personnages puisque comme tu dis il ne se passe pas grand chose ^^) pour avoir une chance d'être séduit par ce livre.
En tout cas je suis trés contente qu'il t'ait plu (dans l'ensemble Razz ) cheers
Revenir en haut Aller en bas
Lucy
Initié
Initié
avatar

Messages : 1368
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: King Stephen - Roadmaster   Ven 16 Sep - 12:32

Oui, oui on peut dire que j'ai bien apprécié cette histoire Razz (même si ce roman se trouve assez bas dans mon classement Kingien ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: King Stephen - Roadmaster   

Revenir en haut Aller en bas
 
King Stephen - Roadmaster
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [King, Stephen] Roadmaster
» King Stephen - Roadmaster
» [King, Stephen] Brume la faucheuse
» King Stephen - Minuit 2
» King Stephen - Sac d'Os

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bibliothèque de l'Invisible :: Rayonnages invisibles :: Fantastique / Horreur-
Sauter vers: