La bibliothèque de l'Invisible

Si le monde réel manque parfois de magie, d'étoiles ou de frissons à votre goût, entre nos murs l'imaginaire et l'aventure ne seront jamais en reste.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Verne Jules - L'école des robinsons

Aller en bas 
AuteurMessage
scifi
Gardienne
Gardienne
scifi

Messages : 8541
Date d'inscription : 31/08/2009

Verne Jules - L'école des robinsons Empty
MessageSujet: Verne Jules - L'école des robinsons   Verne Jules - L'école des robinsons Icon_minitimeJeu 3 Sep - 2:21

Verne Jules - L'école des robinsons 2522901617_small_1


"Godfrey, jeune homme désœuvré de 22 ans, vit chez son oncle le richissime lord Kolderup. Avant de se marier avec la jeune et jolie Phina, il demande à entreprendre un voyage en mer de deux ans. Accédant à son désir, son oncle l'envoie visiter la Nouvelle-Zélande à bord du dream commandé par le capitaine Thurotte et en compagnie de son mentor le professeur T. Artelett. Malheureusement, le navire sombre à quelques encablures d'une île où Godfrey, naufragé malgré lui, va devoir apprendre à survivre, organiser sa vie, affronter les sauvages... Confronté à cette école de la vie, le jeune homme blasé va découvrir la valeur de l'effort, et acquérir sang-froid et courage." (Wikipédia)

Avis personnel :

Encore le thème du naufragé, si cher à Jules Verne. Ca, on peut dire que quand il trouve un filon qui lui plaît, il l'exploite à fond. Il y a des passages entiers qu'on croirait sortis tels quels de "L'île mystérieuse" et que j'ai également retrouvé dans "L'oncle Robinson". Pas beaucoup d'éléments de surprises donc, mais ça demeure quand même plaisant. Nos deux naufragés sont plutôt sympathiques, l'un débrouillard et volontaire, l'autre comique au plus haut point bien malgré lui. Il y a quelques petites incohérences dans le récit, mais rien qui vaille la peine de pinailler.
Côté contexte, on sent vraiment tout le décalage qu'il y a entre l'époque de l'auteur et la nôtre. Toujours cet esprit colonialiste - l'africain sauvage et inculte, le chinois qui devrait rester chez lui - qui a tendance à me hérisser, ainsi qu'une opinion bien tranchée sur le rôle et la place de la femme. Mais bon, autres temps, autres mœurs^^ .
En résumé, lecture agréable à défaut d'impérissable, du très vite lu.

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.Verne Jules - L'école des robinsons 042



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
 
Verne Jules - L'école des robinsons
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Verne, Jules] Le château des carpathes
» Mélanie va à l'école (tenue 1)
» Cole slaw crèmeuse
» LE RAYON VERT de Jules Verne
» ma toute dernière acquisition...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bibliothèque de l'Invisible :: Rayonnages invisibles :: Autres-
Sauter vers: