La bibliothèque de l'Invisible

Si le monde réel manque parfois de magie, d'étoiles ou de frissons à votre goût, entre nos murs l'imaginaire et l'aventure ne seront jamais en reste.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tolkien, JRR - Les Enfants de Húrin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tabula rasa
Initié
Initié
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 40

MessageSujet: Tolkien, JRR - Les Enfants de Húrin   Ven 3 Déc - 12:57


Résumé :
Des milliers d’années avant les événements relatés dans Le Seigneur des Anneaux, la Terre du Milieu est en proie aux luttes entre Morgoth, le premier Seigneur Ténébreux, et les Elfes, alliés aux Hommes. C’est contre Tùrin et Niënor, les enfants de Hùrin, que Morgoth lance une terrible malédiction, les contraignant à une vie errante, pour se venger du héros qui a osé le défier. Tùrin, héros humain qui cherche sa place parmi les Elfes et les Hommes dans un monde en guerre, lutte de manière spectaculaire et tragique contre Morgoth, nous faisant découvrir un passé méconnu de la Terre du Milieu. On retrouve dans ce magnifique roman le souffle épique si particulier à l’oeuvre de celui qu’on appelle désormais le père fondateur de toute la fantasy contemporaine.

Avis :
On m'avait indiqué que ce n'était pas terrible en me le prêtant. Je n'est donc pas été surpris de la médiocrité de cet ouvrage. La personne ayant conçu ce livre avec les notes de l'auteur est très loin d'en avoir son talent. L'ensemble ma semblé totalement décousu et inégal. A moins que vous soyez réellement très fan de la Terre du Milieu, je pense que vous pouvez passer votre chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Erestor
Adepte
Adepte
avatar

Messages : 2396
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 35
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Tolkien, JRR - Les Enfants de Húrin   Ven 3 Déc - 20:57

De mon côté, je n'ai pas été si déçu par cet ouvrage. Voici l'avis de mon blog. Smile

Plus de trois décennies après la publication du Silmarillion, Christopher Tolkien a fini la reconstitution de l’histoire, fantastique mais pourtant tragique, de Húrin et de ses enfants selon les manuscrits de son père. On y découvre donc la légende complète sous forme de roman contrairement au conte publié dans Le Silmarillion.

Je recommande donc ce livre à tous ceux qui ont aimé Le Seigneur des Anneaux, mais qui n’ont pas réussit à lire Le Silmarillion, compte tenu de son écriture quelque peu difficile à comprendre. Il s’agit ici d’une bonne alternative qui permet d’en connaître un peu plus sur les contes et légendes de la Terre du Milieu, puisque cette histoire se passe plusieurs milliers d’années avant la grande Guerre de l’Anneau qui est si connue aujourd’hui, notamment grâce aux films de Peter Jackson.

-Erestor
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecture-evasion.com
Sherryn
Adepte
Adepte
avatar

Messages : 2936
Date d'inscription : 03/09/2009
Age : 30
Localisation : Beh chez moi -^.^-

MessageSujet: Re: Tolkien, JRR - Les Enfants de Húrin   Mer 8 Déc - 12:11

J'ai également beaucoup aimé pour ma part, pas mal de distance avec les personnages, des ellipses quasi-évidentes, c'est pas forcément simple à lire, mais purée, l'histoire et le style sont extraordinaires.
Revenir en haut Aller en bas
http://sherryn.net
scifi
Gardienne
Gardienne
avatar

Messages : 8337
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Tolkien, JRR - Les Enfants de Húrin   Jeu 9 Déc - 17:18

Il me tente beaucoup celui-là. J'avais trouvé le Silmarilion très hermétique même si j'avais tout de même aimé, alors si celui-ci est plus abordable niveau fluidité, c'est intéressant.

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
yao
chaman
chaman
avatar

Messages : 899
Date d'inscription : 03/01/2011
Age : 24
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Tolkien, JRR - Les Enfants de Húrin   Jeu 6 Jan - 21:59

Non scifi. Il n'est pas plus fluide que le Silmarillion ^^'
Il y a à peine plus de dialogues, plus de détails et de précisions mais ça s'arrête là. ça vaut franchement pas la peine de lire ce livre si on a déjà lu ce bout là dans le Silamrillion. Pour ma part, j'ai eu un coup de bol : j'ai fait une pause du Silmarillon juste avant où il parlait de Túrin. Donc cette histoire m'était inédit et je savais toutes les histoires que précédaient les Enfants de Húrin Very Happy... mais bon... j'ai finalement pas beaucoup apprécié... c'est trop lent... mais l'histoire est bien tout de même Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.livresfantastiques.fr
Sherryn
Adepte
Adepte
avatar

Messages : 2936
Date d'inscription : 03/09/2009
Age : 30
Localisation : Beh chez moi -^.^-

MessageSujet: Re: Tolkien, JRR - Les Enfants de Húrin   Ven 7 Jan - 13:28

La différence entre le Silmarillion et ce livre, c'est que ce livre est basé SEULEMENT sur cette partie, alors que le Silmarillion est mélangé avec plein d'autres. Donc en terme de suivi, il est plus abordable par définition, pour ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
http://sherryn.net
yao
chaman
chaman
avatar

Messages : 899
Date d'inscription : 03/01/2011
Age : 24
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Tolkien, JRR - Les Enfants de Húrin   Jeu 5 Juil - 16:09

Information et conseil
"Les Enfants de Húrin" est un récit qui est déjà racontée dans "le Silmarillion". Il serait donc déplaisant de lire ce livre avant "le Silmarillion". Mais je vous déconseille également de faire l'inverse car dans "les Enfants de Húrin", on nous raconte en une petite introduction une vingtaine de chapitres du "Silmarillion" (et donc, on nous révèle déjà une bonne partie de l'histoire). Je vous propose donc de lire dans cet ordre :
  • Le Silmarillion (finir le chapitre XIX : Beren et Lúthien)
  • Les Enfants de Húrin
  • Le Silmarillion (reprendre la lecture vers la fin du chapitre XXI : Túrin Turambar)



Avis :
J'ai commencé ce livre après avoir lu une partie du Silmarillion ce qui m'a permis de bien comprendre les origines de la Guerre des Joyaux et d'être déjà habitué à "l’atmosphère" du Premier Âge ainsi qu'au style d'écriture assez particulier (qui ressemble à un livre d'histoire). Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre de cette histoire et, au final, je suis plutôt déçu.

Les aventures qu'a eues Túrin sont superbes mais le récit est franchement lent. Il y a un peu plus de dialogues dans le Silmarillion mais c'est toujours assez compliqué à lire. Je ne me suis pas énormément attaché aux personnages mais j'ai toujours été curieux de savoir la suite et le destin de certaines personnes. L'imagination de Tolkien est toujours incroyable et la fin m'a vraiment surpris.
Mais à mon avis, ça ne servait à rien de publier ce roman car l'année suivante, j'ai lu le chapitre du Silmarillion qui résumait l'histoire et je me suis aperçu qu'il racontait les 3/4 des Enfants de Hùrin. Ce dernier a donc juste quelques dialogues et descriptions supplémentaires et des précisions sur de petites choses moins importantes.

Au final, les Enfants de Húrin est une belle histoire mais il y a pas mal de longueurs. Je suis surtout assez contrarié qu'ils aient pu sortir ce livre de ~300 pages alors que le chapitre du Silmarillion suffisait amplement !

3/5
Revenir en haut Aller en bas
http://www.livresfantastiques.fr
lynn killian
Novice
Novice
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 26/04/2012
Age : 25
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Tolkien, JRR - Les Enfants de Húrin   Lun 9 Juil - 15:10

Après lecture des avis je me permet de poster marquant ainsi mon grand retour parmi vous!!! Cool

Ceux qui n'apprécient pas Tolkien à la base ne peuvent évidemment pas aimer ce livre. Néanmoins je trouve vos avis vraiment critique.

Voilà enfin selon moi du Tolkien pure et dure. Celui que l'on ne connait pas ou beaucoup moins. L’œuvre du Seigneurs des Anneaux n'a été qu'une parenthèse dans la vie littéraire et la création de Tolkien, ou plutôt une sorte d'aparté sublime car justement elle n'est pas née de nul part mais d'une série de recherche que l'auteur a mené sur des décennies.

Voici donc pourquoi son style est différent, car c'est en fait le véritable style de Tolkien. Ce roman n'en est pas un selon moi, c'est un conte, et comme dans tout les contes, il doit être à la fois admiré pour son style et pour sa métaphore. Ici Tolkien manie avec adresse ces deux faces d'une même liturgie en nous offrant en prime une histoire et une trame à la fois palpitante et dramatique.

Ce n'est certes pas un livre qui aurait pu voir le jour d'un auteur contemporain. C'est une approche d'un homme qui a littéralement inventé le genre. Elle est par conséquent dénuée de toute fioritures, épurées parfaitement, condensé dans chacune de ses lettres pour former selon moi un véritable joyeux de poésie. Car Tolkien est avant tout un poète, et l’œuvre que vous lirez a d'abord été écrit en vers

drunken

Revenir en haut Aller en bas
scifi
Gardienne
Gardienne
avatar

Messages : 8337
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Tolkien, JRR - Les Enfants de Húrin   Lun 9 Juil - 16:27

Bon retour parmi nous !

Et je dois dire que ça change un peu d'avoir un avis positif pour une fois^^. Mais bon, il n'est toujours pas d'actualité pour moi. Peut-être si je le croise d'occasion...

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
Steve
Initié
Initié
avatar

Messages : 1810
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 35
Localisation : Briançon

MessageSujet: Re: Tolkien, JRR - Les Enfants de Húrin   Lun 9 Juil - 16:57

Amen, lynn killian !

Je ne l'ai pas encore lu (il est pas très loin dans ma PAL ceci dit), mais c'est tout à fait le genre de trucs que j'aurais voulu dire pour défendre Tolkien. C'est un monde tellement à part et l'auteur, tellement grand, qu'il faut savoir mettre certains de ses a-prioris de coté pour apprécier le style et la plume à leur juste valeur, autant que le (les) message(s) qu'il veut faire passer.

Pour ma part, après avoir récemment craqué sur les Livres des Contes Perdus, je me suis souvenu à quel point Tolkien était unique, au-dessus du lot et fédérateur à la fois : un véritable Maître qu'il serait dommage de bouder à cause de quelques petits cahots éditoriaux - qui de plus, ne sont pas de son fait.
Je passe mon temps à m'imaginer : "et s'il avait vraiment eu le temps d'écrire et de publier tout ce qu'il avait en tête ?" (mais nan, faut juste calmer ses ardeurs et de se contenter de ce qu'on a lol).
Revenir en haut Aller en bas
Steve
Initié
Initié
avatar

Messages : 1810
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 35
Localisation : Briançon

MessageSujet: Re: Tolkien, JRR - Les Enfants de Húrin   Dim 23 Sep - 7:52

Ca y est, je viens de le finir !

J'avais oublié qu'il y avait déjà un sujet sur le roman et les avis de tabula rasa et de yao m'ont dressé les cheveux sur la tête Shocked
Pourquoi lire cette version roman (qui comme le dit lynn, reste dans le fond un conte), alors que la même histoire apparait déjà dans le Silmarillion, Le Livre des Contes Perdus et les Contes et Légendes Inachevées ? Tout simplement parce que ce sont des versions tronquées, dûes à une mauvaise (ou lacunaire) compréhension des manuscrits originaux ET que tout ce qui est écrit ici est de la plume même de Tolkien, sans retouche ou remaniement quelconque. Le style y est vraiment pur et sans fioritures, alors que Christpher Tolkien (son fils) avait essayé d'adapter la légende des fils de Hùrin au style du Silmarillion. Et pour moi, ça fait une énoorme différence !
De plus, ce que vous ne considérez que comme de minimes ajouts modifient complètement la structure de l'histoire et le fond de celle-ci. Les dialogues apportent un réel dynamisme et beaucoup de parties ont été développées et appronfondies, de sorte que j'ai souvent eu l'impression de découvrir une nouvelle histoire. Plutôt qu'à un fragment de légende (sachant d'avance que celle-ci n'était pas complète dans les versions précédentes), nous avons ici le réel récit d'une épopée, d'une grande fresque épique étalée sur plusieurs dizaines d'années.
Pour ma part, j'ai lu les versions du Sil' et du Livre... et ça m'a pas empêché d'apprécier quand même cette version, bien plus riche et substantielle. Enfin bref, après c'est une affaire de goûts et d'appréciation ou non du style de Tolkien, dans son ensemble - pour qui le SDA n'était qu'une parenthèse dans la mythologie de son univers.

J'ai aussi envie de dire un mot sur le travail éditorial, d'excellente qualité.
Que ce soient les recherches de Christopher Tolkien et son travail minutieux de redécoupage et d'adaptation, proprement sidérant, ou les illustrations d'Alan Lee, magnifiques et soignées, ou encore la traduction réalisée par Adam Tolkien, transcrivant à merveille le style dense et poétique du conte, tout en restant moderne : c'est du très très joli boulot de tous les cotés ! Ajoutons à cela les toujours très utiles appendices (guide de prononciation, glossaire des noms propres, arbres généalogiques et autres cartes) et les commentaires/notes toujours aussi passionnantes du fils de l'auteur, qui est une véritable encyclopédie des Terres du Milieu. Un travail vraiment sérieux et soigné, qui rend hommage à l'auteur et à l'ambition de ce conte, qui à la base était l'une des légendes les plus importantes du Premier Age.
Seule petite ombre au tableau : les illustrations de fin et début de chapitres en noir et blanc. Elles rendent sûrement très bien en grand format, mais en format poche, on les décrypte plus qu'on les admire ; elles sont vraiment minuscules Crying or Very sad (dommage, surtout qu'Alan Lee les a réalisées spécifiquement pour cet ouvrage).

Pour le reste, je ne reviendrais pas dans le détail sur l'histoire elle-même ou ses différents développements par rapport aux autres versions, me contentant de répéter que ceux-ci donnent vraiment (selon moi) un nouveau visage à cette geste épique, riche en hauts faits et en destins brisés.
Une légende puissante et tragique à la fois qui est l'un des moments forts des Jours Anciens (et dont il est mention dans le Seigneur des Anneaux). Le style de l'auteur m'a encore séduit une nouvelle fois, grâce à une plume intense et évocatrice, rendant aussi bien la furie d'un champ de bataille que la sensation enivrante d'un amour naissant. On y retrouve cette approche naïve et cruelle à la fois du conte, mais avec un récit découpé à la façon d'un vrai roman ; ce qui lui donne un coté assez moderne je trouve.
Bien peu d'auteurs peuvent se targuer d'avoir une univers aussi riche et complexe sur lequel écrire ET une plume à la hauteur de celui-ci, classique à première vue mais d'une excellence et d'une justesse à toute épreuve. Tout cela se voit et se ressent à la lecture des Enfants de Hùrin, qui peut se lire comme un histoire à part, sans avoir forcément lu le Silmarillion ou les Contes du 1e Age.

Une histoire pour ma part tout à fait captivante, où encore une fois on ressent le soucis du détail de l'auteur sur ses Terres du Milieu. Chaque lieu y étant décrit précisemment, à l'échelle d'un monde pourtant immense et d'un age si ancien qu'il en est presque inconcevable.
C'est aussi ça que j'adore dans Tolkien : dans le Seigneur des Anneaux (dans un passé déjà lointain du notre), on nous parle de légendes presque aussi vieilles que le monde lui-même ; et elles nous sont pourtant contées dans les pages du Silmarillion ou comme ici, des Enfants de Hùrin. Et pourtant, même ainsi, on les sent ancrées dans une tradition d'ensemble encore plus anciennes, perdant ainsi tout sens de la temporalité. Lire du Tolkien à ce stade, c'est prendre une machine à voyager dans le temps et se laisser embarquer dans un univers si vieux qu'il défie l'idée même de décompte en siècles ou années. Alors, ne reste plus qu'à se laisser porter et voyager au gré de la plume de l'auteur dans ces contrées lointaines et sauvages, en un temps où l'Homme était encore jeune et où l'ombre de Morgoth s'étendait sur le Nord, bien avant l'arrivée d'un certain Sauron...
Un billet simple pour le pays des légendes et des faits d'armes les plus illustres.

Au final : un "roman" (ou plutôt un "conte romancé") que je recommanderais à n'importe quel amateur de Tolkien - ayant lu le Silmarillion ou non, peu importe au final puisque c'est presque une nouvelle histoire - ou de bonne littérature, prenant place dans l'imaginaire des légendes et des mythes, toujours aussi fascinant. Si la forme peut rebuter au début pour les novices, on s'y habitue vite tant le style est maitrisé et le récit prenant. Du moins, personnellement l'ai-je ressenti comme ça.
Bref, du très bon Tolkien, que je suis heureux d'avoir lu et que je recommande vivement à ceux ne connaissant que Bilbo ou le Seigneur des Anneaux. L'approche n'est pas la même, mais le fond est quant à lui toujours aussi passionnant Wink



P.S: Prochainement : relecture du Silmarillion, histoire de boucler la boucle du Premier Age... je compte bien relire aussi le SDA un de ces jours, mais peut-être me laisserais-je tenter aussi par l'un des autres volumes de L'Histoire des Terres du Milieu. J'ai la dangereuse l'impression ces temps-ci de passer de la case "amateur" à "fan" de Tolkien Embarassed (ce qui n 'est jamais bon pour le porte-monnaie, malheureusement lol).
Revenir en haut Aller en bas
scifi
Gardienne
Gardienne
avatar

Messages : 8337
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Tolkien, JRR - Les Enfants de Húrin   Dim 23 Sep - 10:39

Hum... Tentant, ton avis, très tentant même !

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
yao
chaman
chaman
avatar

Messages : 899
Date d'inscription : 03/01/2011
Age : 24
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Tolkien, JRR - Les Enfants de Húrin   Dim 23 Sep - 10:41

Bel critique Steve Smile

Par contre je suis moins d'accord avec toi quand tu dis que les Enfants de Húrin peut être lu indépendamment du Silmarillion. J'ai d'ailleurs expliqué ceci plus haut :

yao a écrit:
Information et conseil
"Les Enfants de Húrin" est un récit qui est déjà racontée dans "le Silmarillion". Il serait donc déplaisant de lire ce livre avant "le Silmarillion". Mais je vous déconseille également de faire l'inverse car dans "les Enfants de Húrin", on nous raconte en une petite introduction une vingtaine de chapitres du "Silmarillion" (et donc, on nous révèle déjà une bonne partie de l'histoire). Je vous propose donc de lire dans cet ordre :
  • Le Silmarillion (finir le chapitre XIX : Beren et Lúthien)
  • Les Enfants de Húrin
  • Le Silmarillion (reprendre la lecture vers la fin du chapitre XXI : Túrin Turambar)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.livresfantastiques.fr
Steve
Initié
Initié
avatar

Messages : 1810
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 35
Localisation : Briançon

MessageSujet: Re: Tolkien, JRR - Les Enfants de Húrin   Dim 23 Sep - 12:58

J'avais vu ton message yao, mais je ne suis pas convaincu non plus.
Comme tu le dis déjà, les grandes lignes du Silmarillion antérieures aux Enfants de Hùrin sont résumées au début de l'ouvrage, de sorte que le coeur du récit peut être rapidement compris. Lire ensuite le Silmarillion ou le reste de la mythologie est un plus, mais n'empêche nullement d'apprécier cette histoire à sa juste valeur. Ta remarque ne prend vraiment sens que si la personne désireuse de lire Les Enfants de Hùrin voudrait aussi lire le Silmarillion, mais on peut également lire ce roman sans forcément avoir envie d'en savoir plus sur le Premier Age.
Le Silmarillion est avant tout un ensemble de contes et de légendes formant un tout, qui est le récit des Jours Anciens en Arda et constitué de différents épisodes. L'un de ces épisodes est Les Enfants de Hùrin, mais en constitue également l'un des moments-clés. A partir du moment où les épisodes d'avant nous sont brièvement résumés avant d'en commencer la lecture, je ne vois pas ce qui gène...

Je pense, au contraire, qu'une lecture du Silmarillion après Les Enfants de Hùrin, peut aider à mieux saisir l'importance de ce chapitre dans la mythologie de Tolkien et à mieux le replacer dans son contexte d'ensemble. Mais encore une fois, aucune information essentielle ne nous empêche de comprendre ou d'apprécier ce conte/roman à sa juste valeur, si on a pas lu ce qui se passe avant ou après. Christopher Tolkien a fait un boulot remarquable en ce sens que celui-ci peut réellement être lu séparement du reste, sans avoir à nous noyer sous trois tonnes d'explications. Lire ensuite le reste des légendes ne sera qu'une "valeur ajoutée", mais de la même façon, rien ne nous empêche de lire Bilbo ou Le Seigneur des Années séparement, bien que ces deux oeuvres se succèdent chronologiquement.
Chacun peut y trouver son compte je pense, novices comme adeptes. Mais après, tout dépend de la façon dont on aborde l'oeuvre et l'importance qu'on veut bien lui donner ou non Wink
Revenir en haut Aller en bas
Erestor
Adepte
Adepte
avatar

Messages : 2396
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 35
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Tolkien, JRR - Les Enfants de Húrin   Dim 23 Sep - 16:24

Voila un avis très complet et qui résume très bien ce que j'en pense. Smile

Cette histoire n'est pas du tout difficile à lire si on le compare au Silmarillion et il permet très certainement d'apprécier la plume si particulière de l'auteur. C'est très poétique par moment.

Je suis d'accord aussi sur le fait qu'il peut très bien être lu indépendamment selon le goût du lecteur à lire le Silmarillion ou pas. C'est un beau conte qu'il faut voir comme un conte. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecture-evasion.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tolkien, JRR - Les Enfants de Húrin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tolkien, JRR - Les Enfants de Húrin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien
» Avez-vous (ou côtoyez-vous) des enfants insupportables ?
» [Le Cherche Midi] Les enfants de la nuit de Frank Delaney
» Les recettes préférées des enfants
» Les enfants, ces diaboliques tueurs du cinéma!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bibliothèque de l'Invisible :: Rayonnages invisibles :: Fantasy-
Sauter vers: