La bibliothèque de l'Invisible

Si le monde réel manque parfois de magie, d'étoiles ou de frissons à votre goût, entre nos murs l'imaginaire et l'aventure ne seront jamais en reste.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 King Stephen - Shining, l'enfant lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

vous avez aimé
un peu
0%
 0% [ 0 ]
beaucoup
100%
 100% [ 2 ]
coup de cœur
0%
 0% [ 0 ]
pas du tout
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Anaëlle
Sourcelier
Sourcelier


Messages : 6155
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 38

MessageSujet: King Stephen - Shining, l'enfant lumière   Lun 6 Déc - 22:31




Shining, l'enfant lumière



De Stephen King








Résumé

Jack Torrance est un homme instruit mais au tempérament colérique. Il tente de reconstruire sa vie et celle de sa famille après que son alcoolisme lui a fait perdre son emploi d’enseignant. Ayant arrêté de boire, il accepte un emploi de gardien dans un grand hôtel isolé dans les montagnes, et fermé en hiver. Il emménage dans l’hôtel Overlook (dans les montagnes du Colorado) avec sa femme Wendy et son fils Danny. Ce dernier possède des dons de medium (le shining du titre) et est sensible aux forces surnaturelles. Le jour de son arrivée à l'hôtel, Danny fait la connaissance de Dick Hallorann, le cuisinier de l'hôtel, qui possède lui aussi le shining mais à un degré bien moindre que le jeune garçon et qui le met en garde contre les dangers de l'hôtel.





Mon avis

J’avais déjà lu ce livre il y a longtemps, mais je n’en avais plus aucun souvenir.
Par contre, entre temps, j’ai vu le film de Stanley Kubrick plusieurs fois, et je ne m’y attendais pas, mais ça m’a pas mal gênée dans ma lecture, surtout au début, après, ça s’est un peu estompé, au fur et à mesure que je m’immergeais dans cette histoire fascinante.
Mais c’est la première fois que ça me le fait autant, je lis souvent des livres après avoir vu le film, mais ça ne me gêne à ce point. C’est sans doute aussi parce que je ne l’ai pas seulement vu une fois, mais de nombreuses fois, du coup, les images et les personnages sont encore très clairs dans mon esprit.

Du coup, je vais forcément commencer par vous parler un peu des différences que j’ai ressenties entre les deux œuvres.

Dans mon souvenir, dans le film, on a l’impression que l’hôtel est la cause de tout, qu’il rend Jack fou, que rien de tout ça ne ce serait produit s’ils n’y étaient pas venu. Alors que dans le livre, on en sait beaucoup plus sur la personnalité de Jack, et on voit bien que c’est déjà quelqu’un de violent et d’instable. Personnellement, je pense que même s’ils n’étaient jamais venus à l’hôtel, il aurait de toute façon fini par déclencher un drame un jour ou l’autre.

Les personnages eux aussi sont assez différents je trouve.
A commencer par Jack, qui n’est pas seulement terrifiant, comme il l’est dans le film. Le fait de mieux le connaître et de connaître ses pensées, le rend vraiment détestable. On peut bien lui trouver quelques excuses (oui, l’hôtel lui donne un coup de main pour devenir encore pire qu’il ne l’est déjà à la base), mais au final, c’est quand même un sacré salop !
Danny lui, à un rôle bien plus important dans l’histoire qu’il n’en avait dans le film je trouve (d’où le titre qui finalement a bien moins de sens pour le film).
La mère aussi est différente je trouve, elle est bien moins niaise que dans le film où elle est vraiment la caricature de la femme faible et soumise au mari violent (limite tête à claque d’ailleurs), ici, même si on la sent bien un peu naïve, c’est quand même plus léger, elle en est moins énervante, et donc un peu plus attachante.

Je trouve aussi que le livre aborde un point très intéressant : la violence conjugale (ou familiale) qui est tellement ancrée dans certaines familles, qu’il en devient difficile pour les fils de grandir sans la reproduire.
La violence physique tout d’abord, mais aussi tout le reste, cette colère, cette haine immense envers les autres qu’il tente (plus ou moins) de contenir en lui. Même si l’influence de l’hôtel amplifie les parts les plus sombres de sa personnalité, je trouve qu’on ressent bien que la plus grande partie à toujours fait parti de lui et ne demandait que l’occasion de s’épanouir.
A la fin, on voit par contre le mal qui vit dans l’hôtel prendre clairement le dessus sur l’homme. Mais, paradoxalement, je trouve que c’est à ce moment-là que Jack sera aussi le plus humain, un vrai père, aimant, pour une fois,
Spoiler:
 
Alors que dans le film, je trouve que ça donne plus l’impression que tout vient de l’hôtel et rien de l’homme, comme s’il en était la victime.

Je peux me tromper, mais j’ai l’impression que c’est aussi cette violence au cœur de la famille qu’a voulu aborder Stephen King dans ce livre, même s’il l’a saupoudré d’une touche de fantastique. En tout cas, c’est comme ça que je l’ai ressenti. C’est peut-être aussi ce qui l’a déçu dans l’adaptation cinématographique, que cet aspect soit totalement occulté.
Personnellement, je pense pas que le film soit mauvais, au contraire, je l’aime beaucoup, mais en fait, après avoir relu le livre, je me rend compte que le film de Kubrick n’est pas une adaptation du livre, mais plutôt un film inspiré du pitch du livre en quelque sorte, c’est vraiment basé sur la trame principale, mais sans aller aussi loin, c’est autre chose quoi. Smile
Par contre, je trouve que
Spoiler:
 
Mais à côté de ça, il y a aussi des idées succulentes dans le film, comme par exemple
Spoiler:
 
Donc dans l’ensemble, je pense que les deux sont bons, mais différents.

Bon, je vais essayer d’arrêter mes comparaisons et de parler un peu plus du livre lui-même, après tout, c’est pour ça qu’on est là ! !

En dehors de ce désagrément, j’ai pris beaucoup plaisir à lire ce livre, c’est un très bon King, je le trouve plus riche par rapport aux précédents, plus abouti, on sent que l’auteur évolue, et dans le bon sens !

C’est un livre vraiment prenant, dérangeant, angoissant. Cette tension qui monte petit à petit, c’est de plus en plus captivant, au point qu’il en devient très difficile de poser le livre ! C’est comme si on se faisait nous aussi enfermer dans cet hôtel isolé avec les personnages. On sent l’étau se resserrer à chaque couche de neige qui s’accumule, c’est vraiment grandement mené.
C’est sans doute encore meilleur quand on ne connaît pas encore la fin, parce que le suspens est plus grand, mais ceci dit, j’ai malgré tout eu quelques surprises, puisqu’elle n’est pas la même que celle du film.

Le personnage de Jack est vraiment captivant, c’est sans doute un des plus sombre qu’ai créé Stephen King. D’habitude, même ses méchants on toujours un petit quelque chose pour eux, qui les rendent un peu attendrissant ou qui nous permette de mieux les comprendre, voir de nous reconnaitre un peu en eux. Mais celui-ci n’a rien du tout je trouve (sauf dans les dernières pages, et encore). C’est sans doute aussi ce qui en fait le plus fascinant d’entre eux, et ce qui rend l’histoire aussi dérangeante.
Face à lui, Wendy et Danny sont un peu fade par contre je trouve, même si ça sert bien l’histoire, j’aurais quand même aimé qu’ils aient un peu plus de personnalité, ou qu’ils soient un peu plus attachants.

Au final, c’est donc un plutôt bon cru. L’histoire m’a embarquée, et je l’ai dévorée (à moins que ce ne soit le contraire… Razz) avec beaucoup de plaisir.

Je pense qu’après l’avoir lu, on doit avoir du mal à regarder les vieux hôtels de la même façon, parce que c’est vrai que si on croit un peu aux fantômes, un hôtel (surtout aussi ancien), est l’endroit idéal pour en croiser, avec tout ce passage, ce serait surprenant qu’il n’y ai pas eu quelques morts… Razz

_________________
L'Imaginarium mon fofo de cinéma


Dernière édition par Anaëlle le Dim 7 Déc - 20:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://l-imaginarium.forumactif.org/index.htm
lanfear
Archimage
Archimage


Messages : 4885
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 40

MessageSujet: Re: King Stephen - Shining, l'enfant lumière   Mar 7 Déc - 9:17

ça fait aussi trés longtemps que je ne l'ai pas lu et tout comme toi j'ai surtout le film en tête, ton avis me donne vraiment envie de le relire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Lucy
Initié
Initié


Messages : 1368
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: King Stephen - Shining, l'enfant lumière   Mar 7 Déc - 9:33

Pour beaucoup, Shining est un chef-d'œuvre et est cité comme l'un des meilleurs livre de Stephen King.
Comme Bouh!, ce livre est très agréable à lire, l'intrigue plus riche que ses précédents ouvrages. Mais il ne m'a pas fasciné au point de le trouver excellent. Un bon King, c'est sûr, mais il est loin d'être le meilleur ou en tout cas d'être mon préféré de l'auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Anaëlle
Sourcelier
Sourcelier


Messages : 6155
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 38

MessageSujet: Re: King Stephen - Shining, l'enfant lumière   Mar 7 Déc - 13:31

C'est pas non plus mon préféré de l'auteur, mais par contre, comme je suis en train de les relire dans l'ordre, c'est celui que je trouve le meilleur, le plus abouti jusqu'ici. Smile

_________________
L'Imaginarium mon fofo de cinéma
Revenir en haut Aller en bas
http://l-imaginarium.forumactif.org/index.htm
scifi
Gardienne
Gardienne


Messages : 8234
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: King Stephen - Shining, l'enfant lumière   Mar 7 Déc - 14:19

Ca fait très longtemps que je ne l'ai pas relu, mais j'en garde un souvenir très vivace. Il m'a beaucoup impressionnée à l'époque, j'étais totalement immergée dans l'histoire et certains passages me font encore froid dans le dos quand j'y repense.

Spoiler:
 

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
Anaëlle
Sourcelier
Sourcelier


Messages : 6155
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 38

MessageSujet: Re: King Stephen - Shining, l'enfant lumière   Mar 7 Déc - 17:49

C'est vrai que ce passage est assez angoissant!

Moi, un des moments qui m'a mis le plus mal à l'aise, c'est
Spoiler:
 

_________________
L'Imaginarium mon fofo de cinéma
Revenir en haut Aller en bas
http://l-imaginarium.forumactif.org/index.htm
Lucy
Initié
Initié


Messages : 1368
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: King Stephen - Shining, l'enfant lumière   Mar 7 Déc - 18:12

Anaëlle a écrit:
C'est pas non plus mon préféré de l'auteur, mais par contre, comme je suis en train de les relire dans l'ordre, c'est celui que je trouve le meilleur, le plus abouti jusqu'ici. Smile
Oui oui, j'ai compris et je pense pareil Wink
Revenir en haut Aller en bas
tabula rasa
Initié
Initié


Messages : 1688
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 40

MessageSujet: Re: King Stephen - Shining, l'enfant lumière   Mer 12 Jan - 7:54

C'est un des livres les plus flippant que j'ai pu lire étant ado. Je ne sais pas si on peut parler de chef d'oeuvre mais c'est un excellent livre si on aime ce genre Smile
Revenir en haut Aller en bas
lanfear
Archimage
Archimage


Messages : 4885
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 40

MessageSujet: Re: King Stephen - Shining, l'enfant lumière   Mer 26 Jan - 9:36

Je ne regrette vraiment pas de l'avoir relu, c'était presque une découverte, cela faisait tellement longtemps que j'avais quasiment tout oublié, hormis certains détails
Spoiler:
 
Sinon j'avais surtout le film de Kubrick en tête et à mon avis, le personnage de Jack ne laisse aucune place à Wendy (qui comme tu le dis trés bien Anaëlle fait vraiment niaise, ce qui est quand même loin d'être le cas dans le livre) ni à Danny qui pourtant est un enfant stupéfiant ! Son Don est trés peu mis en valeur alors que c'est tout le sujet du livre
Spoiler:
 
Pour en revenir aux personnages, je n'ai pas détesté Jack tant que ça, il m'a souvent fait pitié, aprés tout c'est un alcoolique qui est incapable de se maitriser (même quand il a arrêté de boire) et son "éducation" y est pour beaucoup
Spoiler:
 
Stephen King a une façon de mêler la monstruosité humaine à l'horreur irréelle, c'est l'une des choses que je préfère dans ses livres. Et finalement ce qu'il a fini par haïr chez son père, il l'a reproduit sur le pauvre Danny !
Spoiler:
 
Mais je n'ai pu me résoudre à haïr Jack, ne serait-ce que par la façon dont Danny le voit, quel amour bouleversant !
Spoiler:
 
Voilà j'ai adoré le relire et c'est vrai que c'est une des histoires les plus terriffiantes que j'ai pu lire !
Revenir en haut Aller en bas
Anaëlle
Sourcelier
Sourcelier


Messages : 6155
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 38

MessageSujet: Re: King Stephen - Shining, l'enfant lumière   Mer 26 Jan - 14:04

lanfear a écrit:
Spoiler:
 

Je pense que c'est dû à son caractère et à son éducation aussi, surtout à cette époque, il paraissait à beaucoup presque normal que
Spoiler:
 

Enfin bref, je m'égare un peu... Razz

_________________
L'Imaginarium mon fofo de cinéma
Revenir en haut Aller en bas
http://l-imaginarium.forumactif.org/index.htm
lanfear
Archimage
Archimage


Messages : 4885
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 40

MessageSujet: Re: King Stephen - Shining, l'enfant lumière   Mer 26 Jan - 16:04

Ce n'est pas tout à fait le sujet c'est sûr mais cela reste un élément important du livre je trouve Wink
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kaboume
Adepte
Adepte


Messages : 2697
Date d'inscription : 13/08/2010
Age : 32
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: King Stephen - Shining, l'enfant lumière   Mer 26 Jan - 16:57

Il est noté depuis quelques temps! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Selemion
Apprenti
Apprenti


Messages : 169
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: King Stephen - Shining, l'enfant lumière   Sam 29 Jan - 10:26

lanfear a écrit:
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anaëlle
Sourcelier
Sourcelier


Messages : 6155
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 38

MessageSujet: Re: King Stephen - Shining, l'enfant lumière   Sam 29 Jan - 10:49

Je suis assez d'accord avec toi Selemion, mais nier le problème ne le résous pas par contre, on fait tous des erreurs, mais s'il y a un risque pour qu'elles se reproduisent, ce qui est clairement le cas ici, il faut faire quelque chose, ou
Spoiler:
 
Ce qui n'est pas le cas ici (et trop souvent dans la vie aussi malheureusement).

_________________
L'Imaginarium mon fofo de cinéma
Revenir en haut Aller en bas
http://l-imaginarium.forumactif.org/index.htm
Selemion
Apprenti
Apprenti


Messages : 169
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: King Stephen - Shining, l'enfant lumière   Sam 29 Jan - 11:26

Tout à fait Anaëlle ^^

Je ne pense pas que Wendy ait bien réagit
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anaëlle
Sourcelier
Sourcelier


Messages : 6155
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 38

MessageSujet: Re: King Stephen - Shining, l'enfant lumière   Sam 29 Jan - 12:24

Malheureusement, je pense que
Spoiler:
 

_________________
L'Imaginarium mon fofo de cinéma
Revenir en haut Aller en bas
http://l-imaginarium.forumactif.org/index.htm
lanfear
Archimage
Archimage


Messages : 4885
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 40

MessageSujet: Re: King Stephen - Shining, l'enfant lumière   Sam 29 Jan - 15:39

Euh excuse moi Sélémion mais je ne me souviens pas d'avoir dit
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anaëlle
Sourcelier
Sourcelier


Messages : 6155
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 38

MessageSujet: Re: King Stephen - Shining, l'enfant lumière   Sam 29 Jan - 16:51

Ça, c'est clair que sont problème n'est pas uniquement du à l'alcool (ni à l'hôtel d'ailleurs), c'est plus une question de "caractère" et d'éducation, mais bon, quel que soit la "raison", ce n'est pas une excuse non plus!

_________________
L'Imaginarium mon fofo de cinéma
Revenir en haut Aller en bas
http://l-imaginarium.forumactif.org/index.htm
Selemion
Apprenti
Apprenti


Messages : 169
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: King Stephen - Shining, l'enfant lumière   Sam 29 Jan - 17:32

lanfear a écrit:
Euh excuse moi Sélémion mais je ne me souviens pas d'avoir dit
Spoiler:
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
lanfear
Archimage
Archimage


Messages : 4885
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 40

MessageSujet: Re: King Stephen - Shining, l'enfant lumière   Dim 30 Jan - 15:46

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lady Swan
Initié
Initié


Messages : 1940
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 21
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: King Stephen - Shining, l'enfant lumière   Sam 2 Avr - 16:51

Voilà mon avis pour ce livre...

J'ai été renversée! C'est un livre très psychologique, il y a très peu d'actions on se concentre beaucoup sur les personnages.
Je n'ai lu que très peu de romans de SK, et ce roman m'a donné encore plus envie d'en lire d'autres. J'ai été entraîné par l'écriture, fluide et surtout très précise (peut être trop parfois...? Razz ) Je voyais presque l'Overlook sur tous ses angles.
Je me suis beaucoup attachée au personnage de Wendy. C'est vrai que parfois elle est très naïve mais nous pouvons tout de même la comprendre un peu. Je l'ai trouvé très courageuse. Comment réagir devant toutes ces épreuves? Je me suis souvent posé la question pendant ma lecture. On aborde la thème de la violence conjugale ainsi que l'alcoolisme. Je ne savais plus trop quoi penser de Jack.
Je ne me suis pas vraiment attaché à ce personnage mais je dirais qu'avec lui j'ai un peu mieux compris le combat que les alcoolique ont a vivre lorsqu'ils décident de tout arrêter. C'est encore un peu confus ce que je ressentais pour ce personnage.
Une très grande partie des émotions humaine sont passées par ce livre.

Voilà =)
Revenir en haut Aller en bas
lanfear
Archimage
Archimage


Messages : 4885
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 40

MessageSujet: Re: King Stephen - Shining, l'enfant lumière   Lun 4 Avr - 7:51

C'est l'un des attraits de cet auteur, on ressent tellement de choses en lisant ses livres, il y apporte beaucoup de psychologie et quels que soient tes sentiments envers les personnages, tu ne peux pas rester indifférent. Cela fait de lui bien plus qu'un auteur de fantastique je trouve.

En tout cas je suis bien contente que tu aies aimé Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
scifi
Gardienne
Gardienne


Messages : 8234
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: King Stephen - Shining, l'enfant lumière   Lun 4 Avr - 8:01

Avis très intéressant en tout cas Lady Swan. Smile

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
Lady Swan
Initié
Initié


Messages : 1940
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 21
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: King Stephen - Shining, l'enfant lumière   Lun 4 Avr - 10:32

lanfear a écrit:
C'est l'un des attraits de cet auteur, on ressent tellement de choses en lisant ses livres, il y apporte beaucoup de psychologie et quels que soient tes sentiments envers les personnages, tu ne peux pas rester indifférent. Cela fait de lui bien plus qu'un auteur de fantastique je trouve.

En tout cas je suis bien contente que tu aies aimé Very Happy


Tout à fait, c'est beaucoup plus que ça. Mais je n'arrive pas à trouver le bon mot pour le décrire.
Indescriptible? Razz

Merci, scifi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Erestor
Adepte
Adepte


Messages : 2347
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 34
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: King Stephen - Shining, l'enfant lumière   Ven 7 Fév - 22:08


Stephen King
Shining

Synopsis :
Situé dans les montagnes Rocheuses, l’Overlook Hotel est tenu pour être l’un des plus beaux lieux du monde. Beauté, confort, luxe, volupté…L’hiver, l’hôtel est fermé, coupé du monde par le froid, la neige, les glaces. Seul l’habite un gardien. Cet hiver-là, c’est Jack Torrance, un alcoolique qui tente d’échapper à l’échec et au désespoir. Il est venu accompagné de sa femme, Wendy, qui espère, grâce à cet isolement, reconstruire son foyer menacé, et de leur enfant, Danny.
Mais Danny possède le don de sentir, de voir, de ressusciter les choses et les êtres à jamais disparus. Dans les cent dix chambres vides de l’Overlook, le démon est omniprésent. Cauchemar ou réalité, le corps de cette femme assassinée, ces bruits de fête qui derivent dans les couloirs, cette vie si étrange qui anime l’hôtel ?

Commentaire personnel :
Alors que la suite de ce roman culte est sorti en librairie il y a peu de temps, je me devais de lire Shining pour savoir ce qui s’est passé il y a près de quarante ans dans cet hôtel hanté au beau milieu des rocheuses. Malgré les années, cette histoire n’a pas pris une ride.

J’ai lu plusieurs romans de Stephen King et chaque fois j’ai passé un bon moment de lecture. À chaque fois que je commence l’une de ces histoires, je sais que je ne serai pas déçu. Mais c’est plus fort que moi, chaque fois je sors de mes lectures encore plus fasciné par cet auteur hors norme. Il ne cesse de me surprendre au détour d’un chapitre… et avec Shining il n’y a pas d’exception !

Je crois que je n’avais pas encore atteint la centième page que je savais avoir une vraie perle entre les mains. J’ai tout de suite embarqué dans cette histoire, fasciné par cette famille si spéciale, par ce père colérique et ancien alcoolique, cette mère presque soumise qui n’arrive pas à prendre ses propres décisions malgré les violences conjugales, et par ce fils âgé d’à peine cinq ans qui possède le Don. Et qu’est-ce qui est plus terrifiant pour un si jeune enfant que d’avoir la possibilité de voir les morts ?

La suite est une longue progression dans l’horreur, dans les cauchemars qui se font de plus en plus réels pour le petit Danny. Un gouffre peut se cacher derrière chaque page, se faisant plaisir à surprendre le lecteur au moment où il s’y attend le moins, ce qui rend la lecture d’autant plus terrifiante par moment.

Je n’ai pas vu le film de Stanley Kubrick inspiré par ce roman et je n’ai pas lu beaucoup d’histoires dont le sujet principal est les endroits hantés. Shining fut donc une véritable découverte pour moi. Et quelle découverte ! Je ne pense pas avoir lu un roman qui m’ait fait ressentir autant de frissons que celui-là. Voir des morts – et des morts horribles – du point de vue d’un enfant est quelque chose d’assez terrifiant. J’ai ressenti plusieurs moments d’angoisse en parcourant ce livre et il est certain que je ne verrai plus les hôtels du même œil !

L’écriture du King est toujours très fluide et précise, très précise. Et malgré le manque d’action dans ce livre, il réussit parfaitement à nous faire vivre la majorité des émotions humaines. L’angoisse bien sûr, mais pas seulement… car il y a aussi beaucoup de fascination. C’est carrément renversant par moment.

Lire Shining le soir dans son lit a de quoi faire dresser les cheveux sur la tête !

J'ai vraiment adoré ma lecture et j'ai hâte de m'attaquer à la suite ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecture-evasion.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: King Stephen - Shining, l'enfant lumière   

Revenir en haut Aller en bas
 
King Stephen - Shining, l'enfant lumière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [King, Stephen] Shining, l'enfant lumière
» Shining l'enfant lumière - Stephen King (1977)
» [King, Stephen] Brume la faucheuse
» King Stephen - Minuit 2
» King Stephen - Sac d'Os

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bibliothèque de l'Invisible :: Rayonnages invisibles :: Fantastique / Horreur-
Sauter vers: