La bibliothèque de l'Invisible

Si le monde réel manque parfois de magie, d'étoiles ou de frissons à votre goût, entre nos murs l'imaginaire et l'aventure ne seront jamais en reste.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Clive Barker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Steve
Initié
Initié
avatar

Messages : 1810
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 35
Localisation : Briançon

MessageSujet: Clive Barker   Jeu 3 Sep - 10:29

Je vous présente mon écrivain préféré, le Grand, le seul et l'unique Clive Barker !
Une petite bio, pour commencer :

Clive Barker nait le 5 octobre 1952 à Penny Lane, un quartier situé à trois kilomètres du cœur de Liverpool, d'une mère d'origine italienne, Joan Barker, et d'un père d'origine irlandaise, Léonard Barker. Très tôt, il commence à dessiner et mettre en forme les images issues de ses rêves et de son imagination. Puis il s'intéresse aux œuvres de Christopher Marlowe, William Shakespeare, William Blake, Edgar Allan Poe… Ses livres favoris sont The Pan Books of Horror Stories, une anthologie recueillie par Herbert Van Thal, et Tales of the Mystery and Imagination d'Edgar Allan Poe. C'est en 1966, à l'âge de 14 ans, qu'il écrit sa première nouvelle : The Wood on the Hill.

Clive Barker passe ensuite trois années à la Liverpool University où il étudie la littérature anglaise et la philosophie. Il commence alors à écrire des pièces de théâtre : The History of the Devil, Frankenstein in Love, Subtle Bodies, The Secret Life of the Cartoons et Colossus. En 1970, il tourne son premier court métrage, intitulé Salome, suivit en 1971 de The Forbidden.

C'est en 1973 qu'il quitte Liverpool pour aller s'installer à Londres. Il y fonde plusieurs compagnies de théâtre, dans lesquelles il occupe tantôt la place du dramaturge, du metteur en scène et de l'acteur. De nombreuses pièces s'ajoutent à celle déjà écrites et en parallèle Clive Barker continue de dessiner et peindre. A cette même époque, il travaille sur les nouvelles Les livres de Sang (Books of Blood) qui rencontreront un fort succès, notamment en Amérique du Nord.

En 1985 sort son premier roman Le Jeu de la damnation (The Damnation Game), puis en 1987 Le Royaume des Devins (Weaveworld) continue à asseoir sa notoriété. On y retrouve des thèmes chers à Clive Barker, à savoir des mondes imaginaires et oniriques, de la passion et de l'érotisme, de l'horreur et du crime. Ils seront suivit de Cabale en 1988 et Secret Show (The Great and secret show) en 1989.

Imajica sort à son tour en 1991, roman-fleuve qui demandera 18 mois de travail à raison de 14 heures par jour, 7 jour sur 7; véritable chef-d'œuvre de l'écrivain, dans lequel figurent 5 mondes différents, que vont parcourir les trois personnages principaux.

Clive Barker continue son parcours d'écrivain avec des romans à succès tels que Sacrements en 1996, Galilée en 1998 ou encore tout récemment les deux premiers tomes d'Abarat, une œuvre haute en couleur, puisqu'illustrée des peintures de l'auteur. Ce livre s'adressant à un public plus jeune cartographie 25 îles, représentant toute une heure de la journée, plus une 25e.

Pendant ce temps, Clive Barker qui s'est toujours intéressé au cinéma, grâce notamment à Alfred Hitchcock et Jean Cocteau, s'y lance à son tour, ce qui ne sera pas sans souffrances. Encouragé par George Pavlou, Clive Barker lui écrit un scénario intitulé Underworld. Cependant le scénario va être réécrit sans en prévenir l'auteur, des passages vont être tout simplement supprimés, la réalisation sera médiocre pour finalement devenir une comédie rock au lieu d'un film d'horreur, qui sortira sous le nom de Transmutations en 1985.

Même déception en 1987, lorsque Clive Barker travaille à l'adaptation d'une de ses nouvelles, Rawhead Rex avec Alpine et Green Man Production.

Suivant les conseils de Christopher Figg, Clive Barker se met lui même à la réalisation pour adapter Helbound Heart, novella (court roman) qui n'est alors pas publié : Hellraiser voit le jour en 1987. Gore à souhait, effrayant et pervers, Pinhead et ses cénobites on vite fait de devenir des icônes parmi les fans de l'horreur, et le film remporte un franc succès aux Etats-Unis et en Angleterre pour devenir culte plus tard.

Fort de ce succès, Hellraiser 2 : Hellbound sort l'année suivante réalisé par Tony Randel.

En 1990, Nightbreed, une adaptation du roman Cabale voit le jour sous la production de 20th Century Fox. Encore une fois, il s'agira d'un désastre. Scénario remanié, budget malmené, la Fox remonte le film sans en avertir Clive Barker, ce dernier impuissant à y remédier, les rushes ayant disparus…

En 1992 sortira Hellraiser 3 : Hell on earth sous la direction d'Anthony Hickox, et pour lequel Clive Barker se contentera d'y faire figurer son nom, puis Hellraiser 4 : Bloodline en 1996, où cette fois ci, l'écrivain ne souhaitera même pas y être mentionné.

Entre temps a lieu la série des Candyman, à l'origine adaptée de la nouvelle Lieux Interdits (The Fordidden) des Livres de Sang. Le premier sortira en 1992, pour être suivi de Candyman 2 : Farewell to the Flesh en 1995 et de Candyman 3 : Day of the Dead en 1999.

Gods and Monsters sort quant à lui en 1998, réalisé par Bill Condon et retraçant la vie du réalisateur James Whale, interprété pour l'occasion par Ian McKellen.

Finalement, Le Maître des illusions (Lord of Illuions) sortira en 1995, d'après sa nouvelle The Last Illusion issue des Livres de Sang qui malgré un casting prestigieux et un budget confortable sera remanié par la MGM qui supprimera 20 minutes du film.

Suite à toutes ces mauvaises expériences, il faudra attendre 2002 pour que Clive Barker revienne dans le milieu du cinéma, en écrivant le scénario de Saint Sinner, une mini-série TV pour Sci Fi Channel.

Clive Barker se concentrera alors sur d'autres projets : la peinture bien évidemment, avec la sortie de Book of Art, mais aussi des adaptations de comics, l'édition d'un jeu vidéo (The Undying) en 2001 ainsi que la création d'une ligne de figurines avec Todd McFarlane.

Un nouveau jeu vidéo associé à son nom, Clive Barker's Jericho, est sorti le 25 octobre 2007 en France.

Désormais, il vit à Los Angeles en compagnie du photographe David E. Armstrong (avec lequel il a collaboré sur Rare Flesh) et de la fille de ce dernier, Nicole Armstrong.


______________________________

Personnellement, ce que je pense de cet auteur, c'est qu'il est un des plus grands représentants du genre fantastique actuellement, si ce n'est le meilleur.

Les romans de Barker se caractérisent par une imagerie du gore très stylisée, mélangée à une plume d'une grande qualité, presque "raffinée" (english-style) et un imaginaire très poussé, porté sur les êtres déviants et un bestiaire très particulier. A cela, l'auteur y ajoute souvent une touche de sexe elle aussi très déviante et des univers d'une grande richesse, en marge de ce que l'on a souvent l'habitude de voir dans le genre. Contrairement à bcp d'écrivains faisant dans l'horreur ou le fantastique, il crée de toutes pièces ses mondes et ses mythologies, au-delà de notions manichéennes de bien ou de mal.

En effet, chez Barker, les "monstres" sont juste des êtres différents de nous, avec leurs propres codes et leurs propres règles, peut-être monstrueux physiquement mais qui renfèrment souvent en eux plus d'humanité que les humains qui croisent leurs routes. On y retrouve parfois des échos lointains de christiannisme - dans Cabale, les "monstres" vivent dans une espèce d'Eden perdu, dans Imajica, c'est le héros, qui est une version pervertie et réinventée du Christ - mais tjs en gardant sa vision personnelle des choses, loin de notions superflues d'Enfer, de dieux ou de Paradis.
C'est en cela (entre autres) que son oeuvre sort du moule éculé du fantastique, renouvellant intelligement les figures et les codes du genre, pour créer un standart qui est le sien. Un roman de Clive Barker n'est comparable à aucun autre : il a une saveur et un gout propre Wink

C'est aussi un artiste complet, car outre sa fièvre de l'écriture, il est également un passionné de cinéma et de peinture (sans parler du théâtre) et ce ne sont pas juste des "à-cotés" pour faire beau sur son CV : des films ou des toiles que j'ai pu voir de lui, je ne l'ai jamais pris en faute, tant son identité est forte et son talent prégnant. Allez donc faire un tour sur son site officiel pour jeter un coup d'oeil sur ses peintures ou dessins, vous allez pénétrer d'un coup dans son univers sombre et merveilleux à la fois, pareil à aucun autre ! Et là encore, du talent, il y en a à revendre Smile
Bref, je pourrais vous faire un inventaire de ses nombreuses qualités pdt les jours à venir. Le mieux, c'est encore d'ouvrir un de ses bouquins ou regarder un de ses films pour en juger.
Voici une petite liste de son oeuvre écrite, qui vous donnera peut-être des idées de lecture :

(1985) The Damnation Game/ Le Jeu de la Damnation
(1986) The Hellbound Heart/ Hellraiser (à paraître en France il me semble)
(1987) Weaveworld/ Le Royaume des Devins
(1988) Cabal
(1989) The Great and Secret Show/ Secret Show
(1991) Imajica
(1992) The Thief of Always / Le Voleur d'Eternité (roman graphique)
(1994) Everville (suite de Secret Show)
(1996) Sacrament / Sacrements
(1998) Galilee
(2001) Coldheart Canyon: A Hollywood Ghost Story
(2001) Tortured Souls (novella)
(2002) Abarat (first book of the Abarat Quintet)
(2004) Abarat: Days of Magic, Nights of War (second book of the Abarat Quintet)
(2007) Mister B. Gone
(2009) Absolute Midnight (third book of the Abarat Quintet)
(2009) Mr. Maximillian Bacchus And His Travelling Circus (limited run by Bad Moon Books)

Et pour terminer, le lien vers son site officiel : http://www.clivebarker.info/news.html
Revenir en haut Aller en bas
scifi
Gardienne
Gardienne
avatar

Messages : 8333
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Clive Barker   Jeu 3 Sep - 10:32

Très belle présentation ! Very Happy
Je n'ai lu qu'un livre de lui pour l'heure, mais tôt ou tard, je compte bien en découvrir d'autres.

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
Steve
Initié
Initié
avatar

Messages : 1810
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 35
Localisation : Briançon

MessageSujet: Re: Clive Barker   Jeu 3 Sep - 10:41

scifi a écrit:
Très belle présentation ! Very Happy
Je n'ai lu qu'un livre de lui pour l'heure, mais tôt ou tard, je compte bien en découvrir d'autres.

J'espère pour toi, sinon c'est moi qui viendrais les rajouter de force à ta PAL !

Ah, et j'ai oublié de préciser : il a également écrit un ensemble de nouvelles, compilées dans les 6 volumes de ses Livres de Sang, parus entre 1985 et 1988, il me semble.
Le Barker de l'époque était jeune encore, mais déjà il brillait pas son talent et son inventivité. C'est à dater de cette période que l'auteur est devenu un des ptits chouchous de Stephen King Wink
Revenir en haut Aller en bas
Anaëlle
Sourcelier
Sourcelier
avatar

Messages : 6155
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 39

MessageSujet: Re: Clive Barker   Lun 7 Sep - 11:50

Je ne connais pas du tout, mais ton engouement pour cet auteur a éveillé ma curiosité. Est-ce que tu recommande un livre en particulier pour aborder sa découverte?
(Imajica me tente bien...) Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://l-imaginarium.forumactif.org/index.htm
Steve
Initié
Initié
avatar

Messages : 1810
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 35
Localisation : Briançon

MessageSujet: Re: Clive Barker   Lun 7 Sep - 13:42

Imajica est une vraie merveille (qui a d'ailleurs reçu un prix officiel, lors de sa parution), mais il faut aimer les romans-fleuve de 1500 pages, les intrigues compliquées et les mondes paralèlles. Mais si tu te sens prête à relever le challenge, je ne saurais que trop te le recommander ! Wink

Sinon, si tu veux entrer dans son oeuvre de façon plus "abordable", je te conseillerais plutôt Le Jeu de la Damnation ou Cabale (que j'ai tous deux présenté ici) : ça te donnera un bon avant-gout de son univers et de son esthétique très particulière.
Dès que j'ai un peu de temps, je présenterais ses autres romans, sur lesquels il y a énormément à dire. J'espère que ça vous donnera envie de découvrir I love you
Revenir en haut Aller en bas
Anaëlle
Sourcelier
Sourcelier
avatar

Messages : 6155
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 39

MessageSujet: Re: Clive Barker   Lun 7 Sep - 14:53

Steve a écrit:
Dès que j'ai un peu de temps, je présenterais ses autres romans, sur lesquels il y a énormément à dire. J'espère que ça vous donnera envie de découvrir I love you
En ce qui me concerne c'est déjà fait! Wink Et pour les 1500 pages?! Même pas peur!!!
(je vais quand même lire tes avis sur les deux dont tu parles, merci beaucoup!! Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
http://l-imaginarium.forumactif.org/index.htm
lanfear
Archimage
Archimage
avatar

Messages : 4896
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 41

MessageSujet: Re: Clive Barker   Mar 8 Sep - 8:32

Je n'ai jamais lu non plus mais je vais me dépêcher de combler cette lacune ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
tabula rasa
Initié
Initié
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 40

MessageSujet: Re: Clive Barker   Mar 1 Déc - 9:47

Jamais lu et surtout jamais entendu parler de cet auteur scratch
Vous avez fini par lire ses livres ou pas ?
Steve, tu parles d'Imajica ici mais tu n'en a pas fais une critique. Une œuvre si grosse (quoi que... 1500 pages c'est pas si énorme) te fais peur ?
Revenir en haut Aller en bas
scifi
Gardienne
Gardienne
avatar

Messages : 8333
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Clive Barker   Mar 1 Déc - 18:48

J'ai lu le premier tome de "Livre de sang" depuis (il y en a une critique dans la partie fantastique/horreur). Je pense me laisser tenter par Imajica dans les prochains mois.

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
tabula rasa
Initié
Initié
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 40

MessageSujet: Re: Clive Barker   Mer 2 Déc - 10:20

J'ai lu les différentes critiques sur cet auteur avant de poser la question. J'en veux un peu plus pour faire mon choix
Revenir en haut Aller en bas
scifi
Gardienne
Gardienne
avatar

Messages : 8333
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Clive Barker   Mer 2 Déc - 10:22

Oh ben alors là, ou tu réussi à convaincre Steve de faire une 'tite chronique de Imajica, ou tu patientes le temps que j'en lise d'autres.

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
tabula rasa
Initié
Initié
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 40

MessageSujet: Re: Clive Barker   Mer 2 Déc - 10:30

Je ne suis pas pressé, j'ai quelques livres à lire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Clive Barker   

Revenir en haut Aller en bas
 
Clive Barker
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Clive Barker
» Clive Barker - Abarat
» Clive BARKER - Cabale
» [J'ai Lu] Cabale de Clive Barker
» CABALE de Clive Barker

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bibliothèque de l'Invisible :: Conseil des sages :: Auteurs-
Sauter vers: