La bibliothèque de l'Invisible

Si le monde réel manque parfois de magie, d'étoiles ou de frissons à votre goût, entre nos murs l'imaginaire et l'aventure ne seront jamais en reste.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Zola Emile - L'argent

Aller en bas 
AuteurMessage
Angelina
Apprenti
Apprenti
Angelina

Messages : 191
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : avec les fées

Zola Emile - L'argent Empty
MessageSujet: Zola Emile - L'argent   Zola Emile - L'argent Icon_minitimeMar 1 Mar - 11:20

[/i]Zola Emile - L'argent XY240

Aristide Saccard, un ambitieux arriviste qui a déjà gagné et perdu une fortune dans une louche affaire de terrains immobiliers (la curée) décide de reconquérir Paris en fondant une nouvelle banque,
l' Univerelle, à laquelle il prétend donner une coloration catholique extrêmiste afin d'y attirer tous les dévots.

Avis personnel :

A priori, le titre pourrait paraître rébarbatif, et pourtant le roman est passionnant et se lit d'une traite.
Dans sa série des Rougon Macquart, Zola s'était promis d'étudier tous les milieux typiques du second empire, là il s'agit du milieu de la haute finance.

Au début, après des moments difficiles, tout marche bien , la nouvelle banque devient un palais ruisselant d'or et chaque actionnaire, petit et gros, s'imagine faire une fortune à sa mesure. Seulement, selon le mot même de l'auteur, Saccard est un"vieux corsaire", il ne va pas se contenter de laisser sagement fructifier le capital : il se lance à nouveau dans des opérations frauduleuses avec des hommes de paille louches, la banque achète de ses propres action pour gonfler artificiellement les cours : il n'est pas besoin de comprendre grand chose à la finance pour lire l'histoire (moi même, je n'y entends rien), tout cela malgré les mises en garde de son associé Hamelin et de la soeur de se dernier, Madame Caroline, femme courageuse, honnête, généreuse et forte.

Si bien que par un jour de triomphe où les actions de l'Universelle atteignent le cours de 3000 F (sans qu'il n'y ait en réalité de véritable argent dans les caisses)
Spoiler:
 

On peut être choqué par certains passages qui semblent assez violemment anti-sémites : tout d'abord, il ne s'agit pas de l'opinion de l'auteur lui même, et surtout, par la suite, il aurait bien changé puisqu'il fut l'un des plus vaillants défenseurs du capitaire Dreyfus dans son célèbre article [i]"j'accuse".
Revenir en haut Aller en bas
 
Zola Emile - L'argent
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» News - Emile Pequignet’s Calibre EPM01
» Crucifix argenté XIXe siècle.
» Goéland argenté
» lettre à Emile
» QUI VEUT LA PEAU DE MARC LEVY de Gordon Zola

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bibliothèque de l'Invisible :: Rayonnages invisibles :: Autres-
Sauter vers: