La bibliothèque de l'Invisible

Si le monde réel manque parfois de magie, d'étoiles ou de frissons à votre goût, entre nos murs l'imaginaire et l'aventure ne seront jamais en reste.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bazin Hervé - Cri de la chouette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lanfear
Archimage
Archimage
avatar

Messages : 4894
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 40

MessageSujet: Bazin Hervé - Cri de la chouette    Mar 31 Mai - 12:16



Folcoche, l'héroïne de Vipère au poing, réapparaît chez son fils, après vingt ans de silence.
Appauvrie, dégoûtée de la solitude, Madame Rézeau mère sort de sa tanière en ruine, " La Belle Angerie ". C'est le choc avec la jeune génération ; les enfants de son fils et surtout la sensuelle Salomé lui révèlent un monde bien différent du sien, sans principes, sans préjugés, où le qu'en-dira-t-on ne fait plus la loi. Mordant avec humour, attentif avec amour, Hervé Bazin sait faire parler la jeunesse d'aujourd'hui et redonner vie à une vieille femme avare qui découvre trop tard la joie d'aimer et celle de donner.

Mon avis

C'est avec ce troisième tome que se clôt les souvenirs d'Hervé Bazin associés à sa "mère". Bien qu'ayant changé elle reste quand même la Folcoche que nous avons rencontré dans "Vipère au poing", dure, avare, cynique. Mais voilà elle se met à aimer sa petite fille et là on se rend compte que cette femme est bien plus complexe que ce que l'on pensait...
J'ai encore une fois pris beaucoup de plaisir à me plonger dans cette histoire (qui finalement n'est est pas une puisque tirée des vrais souvenirs de l'auteur) le style d'Hervé Bazin est toujours trés agréable, bien qu'étant assez grinçant l'humour est toujours là et Folcoche y est dépeint comme une vieille femme qui sait ce qu'elle veut.
Je le conseille vraiment à tous ceux qui ont aimé "Vipère au poing".
Revenir en haut Aller en bas
 
Bazin Hervé - Cri de la chouette
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Bazin, Hervé] Les bienheureux de la Désolation
» BAZIN, Hervé
» [Hervé Bazin] Au nom du fils
» [Bazin, Hervé] Qui j'ose aimer
» [Bazin, Hervé] Vipère au poing

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bibliothèque de l'Invisible :: Rayonnages invisibles :: Autres-
Sauter vers: