La bibliothèque de l'Invisible

Si le monde réel manque parfois de magie, d'étoiles ou de frissons à votre goût, entre nos murs l'imaginaire et l'aventure ne seront jamais en reste.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Barker Clive - Le Royaume des Devins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Vous avez aimé
un peu
0%
 0% [ 0 ]
beaucoup
0%
 0% [ 0 ]
coup de cœur
100%
 100% [ 2 ]
pas du tout
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Steve
Initié
Initié
avatar

Messages : 1810
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 35
Localisation : Briançon

MessageSujet: Barker Clive - Le Royaume des Devins   Ven 4 Sep - 11:02


Les oiseaux se sont rassemblés par milliers au-dessus de la petite maison de Rue Street. Présage ? Perturbation magnétique ? Hommage à la vieille femme toute ridée qui a vécu id des années, terrée derrière ses volets clos et que l'on vient d'emmener à l'hôpital ? Mais qui est donc Mimi Laschenski ? La pitoyable folle que s'imaginent ses voisins ou la gardienne d'un fabuleux secret ? De quoi a-t-elle peur ? Qui sont ces gens dotés de pouvoirs surnaturels, prêts à tout pour la retrouver ? Et que se passera-t-il quand elle aura disparu ?

Avis personnel :

Attention, chef d'oeuvre !
Ce roman est souvent considéré par les fans, avec Imajica, comme l'un des meilleurs de Clive Barker, et ce n'est pas moi qui dirait le contraire. Une oeuvre fabuleuse, foisonnante et gargantuesque même, nous plongeant dans les fils de la Trame, ce monde insoupçonné habité par les Devins. Mais attention, les devins ici ce ne sont pas des vieux types essayant de voir l'avenir dans un globe de cristal ! Non, les devins de Barker sont des êtres dotés de magie, venant d'un monde régi par d'autres règles que les notres, dont la richesse et la féerie n'a d'égale qu'à sa diversité. Un monde étrange, merveilleux et insolite, peuplé de créatures bigarées, où l'on ne tombe jamais deux fois sur la même chose.
Mais on ne plonge pas non plus dans la mièvrerie, car il y a tjs des forces occultes pour compenser les belles choses et entre Immacolata et ses sbires, on est ici servis ! Des perversités et des monstruosités typiquement Barkeriennes hantent ses pages, offrant au lecteur des visions d'une atroce netteté, s'imprimant durablement dans l'esprit.
Je crois bien que c'est un des seuls romans de C. Barker dont j'aie revé, d'ailleurs...  Embarassed

On retrouve ici un des thèmes favoris de l'auteur : la réalité n'est qu'un mince voile occultant la magie et le tissus réel de l'univers.  Dit comme ça, ça ne semble pas très original, mais la façon de le traiter ne ressemble à aucun autre, nous embarquant dans un voyage aussi envoutant que dépaysant. Nous passons de l'Angleterre contemporraine à ce monde magico-onirique d'une grande richesse, en suivant les pas de personnages aussi bizarres qu'attachants (notamment la petite troupe de Devins qui accompagne Cal et Suzanne dans leur quête).
Niveau personnages, outre les Devins, nous avons aussi droit à une autre figure typiquement Barkerienne : Shadwell. Vendeur, enjôleur, séducteur, acteur et comédien dans sa façon de vous vendre milles et unes merveilles, il est un des moteurs du récit, lui donnant corps et substance, au milieu des valeurs ésotériques incarnées par les êtres issus de la Trame, en représentant les considérations purement matérielles et terre-à-terre qui caractérisent l'être humain.
C'est aussi "grâce" à son avidité que nous pénétrons dans le monde des Devins, étant à la fois la cause de sa perte son sauveur. Il incarne la cupidité et la folie de l'Homme malgré lui, ne rêvant que de gloire et de richesse personnelle, tout en ayant conscience d'être une marionnette.

Mais Le Royaume des Devins, c'est avant tout un roman d'une richesse et d'une complexité rare, aussi accrocheur et rythmé que surprenant, l'auteur nous amenant constamment d'un lieu à l'autre, d'une péripétie à une autre sans que nous y attendions et sans nous laisser une seconde le temps de s'ennuyer. Un sens de la surprise et de l'inattendu nous faisant bouffer les pages comme un camé en attente de sa dose, tellement nous sommes sous l'emprise de l'histoire, corps et âme.
Les passages sulfureux sont aussi là, mais tjs mêlés à une pointe d'horreur insidieuse qui fait plonger le tout dans la perversité (prolongeant alors l'atmosphère récit sans s'en éloigner), là ou d'autres tomberaient dans le piège du sexe facile et gratuit.
Bref, je pourrais encore en parler pdt des pages, des journées entières, en y trouvant tjs de nouvelles choses à dire ! Ce roman est un véritable joyau, une de ces oeuvres instantanément cultes, comme on en trouve que très rarement.
Un régal pour les yeux, pour le cerveau et toutes ces zones sombres de l'imaginaire, que la littérature n'a encore que peu l'habitude d'explorer...

Laissez-vous tenter, ce Royaume des Devins est une de ces merveilles qui marquent à jamais les souvenirs d'un lecteur  Wink
Magique, je vous dis !
Revenir en haut Aller en bas
scifi
Gardienne
Gardienne
avatar

Messages : 8333
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Barker Clive - Le Royaume des Devins   Ven 4 Sep - 11:41

Le seul Barker que j'ai lu à ce jour. Je l'ai lu à 13 ans et j'en suis toujours marquée, c'est dire ! Smile
C'est un livre-univers en effet, un univers riche, sombre, fascinant, effrayant. Le genre de monde qu'on ne résisterait pas à aller voir même en sachant le danger à mon avis, quitte à le regarder par le trou de serrure. Mais là, il est à notre disposition dans une histoire à la trame complexe, qui ne se laisse pas si facilement découvrir je dois dire.
Il y a des lourdeurs, des passages que j'ai peiné à comprendre. Mais le voyage est tellement intense que cela vaut largement la peine de s'accrocher et de passer par dessus ces quelques imperfections.
La palette de personnages est l'un des plus remarquables que j'ai pu voir au gré de mes lectures. Les méchants, et ce mot me paraît trop faibles pour eux, ont marqué ma mémoire de jeune lectrice par leur cruauté à la fois sauvage et raffinée et mêmes les "héros" de l'histoire avaient leur part d'ombre.
Rien de convenu ici, pas même les monstres, car le bestiaire que contient ce livre est de ceux qui donneraient des cauchemars à l'amateur d'horreur le plus averti.
Je l'ai relu adulte, et il m'a fait la même impression, plus profonde même car j'y ai relevés des détails qui m'avaient échappé lors de mes premières lectures.
Je le conseillerai à tous les amateurs du genre.

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
lanfear
Archimage
Archimage
avatar

Messages : 4896
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 41

MessageSujet: Re: Barker Clive - Le Royaume des Devins   Dim 22 Mai - 8:59

Quel voyage incroyable m'a offert ce livre ! Il était vraiment superbe et pour reprendre tes mots Steve c'est une oeuvre, foisonnante, fabuleuse et gargantuesque, c'est sûr.
Je me suis régalée de bout en bout, tout en éprouvant tellement de sentiments contradictoires, de l'horreur, de la fascination et bien sûr beaucoup d'émerveillement. J'ai rarement lu une description si géniale d'un monde imaginaire (sauf peut-être dans le Seigneur des Anneaux) par moments, c'était plus de la fantasy que du fantastique, vraiment impressionnant...
J'ai aussi beaucoup aimé les personnages, même Immacolata, qui avait des moments vraiment émouvants. Ses soeurs étaient vraiment particulières affraid (je ne peux même pas dire laquelle est la pire !) mais finalement le pire de ces personnages "méchants" est Shadwel, bon sang, je l'ai vraiment haï celui là !
Sinon Cal et Suzanna étaient trés attachants et sans aucun doute persévérants ^^ Quant aux devins, quel régal et quelle imagination dans la description de ces étranges personnages, je ne saurais dire lesquels j'ai le plus appréciés, drôles, durs, agaçants à certains moments...
Et la fin m'a proprement sciée !
Spoiler:
 

Voilà j'ai donc adoré ce livre et cela me donne d'autant plus envie de continuer à découvrir cet auteur Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Steve
Initié
Initié
avatar

Messages : 1810
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 35
Localisation : Briançon

MessageSujet: Re: Barker Clive - Le Royaume des Devins   Sam 4 Fév - 15:17

Ah tiens, j'avais pas vu ce (vieux) message de lanfear, concernant l'un de mes Barker préférés !

Bien heureux qu'il t'aies plu, mais surtout : est-ce que ça t'a donné envie d'en lire d'autres du même auteur ? Si c'est le cas, je te conseilles ardemment de te jeter sur Imajica (tout comme une certaine juju insulaire ), tu ne le regretteras vraiment pas Wink
De mon coté, j'ai un Barker qui m'attend au chaud dès que j'en aurais fini avec Elric et les prochains livres de ma PAL, je commence à être en manque...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Barker Clive - Le Royaume des Devins   

Revenir en haut Aller en bas
 
Barker Clive - Le Royaume des Devins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Barker Clive - Le Royaume des Devins
» [Clive barker] Le royaume des devins
» [Barker, Clive] Abarat - Tome 2: Jours de lumière, nuits de guerre
» [Barker, Clive] Abarat - Tome 1
» Barker Clive - Livre de sang T1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bibliothèque de l'Invisible :: Rayonnages invisibles :: Fantastique / Horreur-
Sauter vers: