La bibliothèque de l'Invisible

Si le monde réel manque parfois de magie, d'étoiles ou de frissons à votre goût, entre nos murs l'imaginaire et l'aventure ne seront jamais en reste.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sorel Guillaume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucy
Initié
Initié
avatar

Messages : 1368
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 29

MessageSujet: Sorel Guillaume   Mar 27 Déc - 18:25


Né à Cherbourg en France, le 25 mars 1966, Guillaume Sorel entame des études d'architecture avant de rejoindre, en 1983, l'École des Arts Appliqués de Lyon; puis, en 1985, l'École Supérieure des Beaux-Arts de Paris.

À partir de 1987, il commence à publier ses premières illustrations professionnelles dans les magazines Scales et Casus Belli, illustre des jeux de rôles pour Oriflam (la série RuneQuest) et Descartes, et collabore aux trois numéros du fanzine Karpath.

C'est à l'occasion d'un cocktail organisé pour le dixième anniversaire de Casus Belli que Guillaume Sorel rencontre Thomas Mosdi. C'est ensemble qu'ils réaliseront leur première bande dessinée L'Île des morts (1991 - 1996), publiée aux éditions Vents d'Ouest. Scénario lovecraftien, graphisme gothique, ambiance lourde voire glauque, cette série fantastique, inspirée du tableau homonyme d'Arnold Böcklin, permet à Guillaume Sorel d'entrer de plain-pied dans l'univers de la bande dessinée.

Au Festival de Bruxelles, Guillaume Sorel fait la connaissance de Mathieu Gallié. Leur goût commun pour la littérature fantastique du XIXe siècle et les films de la Hammer les rapprochent aussitôt. De leur amitié, naîtront un récit pour le Collectif Les Diables, Le Fils du Grimacier et quelques années plus tard la série Algernon Woodcock.

À partir de 1996, débute la série Mens Magna sur un scénario de François Marcela-Froideval puis en 1999, Guillaume Sorel retrouve Thomas Mosdi pour le diptyque Amnésia (la disparition des Éditions Le Téméraire rendra cette série difficile à trouver actuellement). Il faudra attendre 2000 pour voir paraître son premier album solo Mother, une sombre histoire de vampires.

En 2002, Guillaume Sorel et Mathieu Gallié lancent la série Algernon Woodcock. Algernon Woodcock est un jeune nain fraîchement sorti de la faculté de Médecine d'Édimbourg. Aidé de son ami le Dr William McKennan, Algernon Woodcock voyage dans une Écosse fantastique hantée par des esprits lugubres et des créatures surnaturelles. Un « spin-off » intitulé Contes des Hautes Terres sort la même année.

Parallèlement à son parcours d'auteur de bandes dessinées, Guillaume Sorel développe également une belle carrière d'illustrateur, signant notamment de nombreuses couvertures de livres, dans des collections fantastiques chez divers éditeurs.
(Source : Wikipedia)


Voici quelques couvertures :




La série de La Forêt des Mythagos de Holdstock :



Revenir en haut Aller en bas
 
Sorel Guillaume
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sorel Guillaume
» [Musso, Guillaume] La Fille de Papier
» Etang de Croth
» [Long, Guillaume] 101 bonnes raisons de se réjouir de lire
» [Musso, Guillaume] Que serais-je sans toi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bibliothèque de l'Invisible :: Conseil des sages :: Illustrateurs-
Sauter vers: