La bibliothèque de l'Invisible

Si le monde réel manque parfois de magie, d'étoiles ou de frissons à votre goût, entre nos murs l'imaginaire et l'aventure ne seront jamais en reste.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 King Stephen - Désolation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Salinger
Initié
Initié
avatar

Messages : 1449
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 31

MessageSujet: King Stephen - Désolation   Ven 4 Sep - 17:45



Quatrième de couverture :
Désolation. Le seule nom de cette ville aurait dû alerter Mary et Peter Jackson. Quand ils se font arrêter pour ce qui est apparement un contrôle de routine, tout leur semble encore normal. En route vers le poste de police, le couple remarque certains détails inquiétants : un chat tigré cloué sur le panneau de limitation de vitesse, un camping-car laissé à l'abandon, une poupée «Mélissa chérie», mais surtout les yeux du flic, vides comme des trous, et ces sons étranges qui ne cessent de ponctuer ses paroles «TAK, TAK».

«Bienvenue dans cette tôle», lisent-ils à l'entrée de la ville. Partout des coyotes rodent. Alors que Mary frémit et serre le bras de Peter, le flic semble leur sourire, d'un rictus hideux et maculé de sang.

Avec ce livre choc et traumatisant, Stephen King n'était jamais allé aussi loin dans l'exploration de l'angoisse et du merveilleux.

Mon avis :
J'ai évidemment adoré ! Bien plus que Les Régulateurs.
J'ai eu aussi pas mal la frousse en lisant ce livre !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Steve
Initié
Initié
avatar

Messages : 1810
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 35
Localisation : Briançon

MessageSujet: Re: King Stephen - Désolation   Ven 11 Sep - 9:21

Un de mes romans préférés du King, qui est ici particulièrement en forme et inspiré Cool

Désolation, c'est une déjà une histoire d'horreur se déroulant dans le désert, dans les plaines arides du Nevada et qui rien que pour son décor magnifiquement campé, mérite d'être lu. La chaleur, la sueur qui nous dégouline du visage, les odeurs, le son lugubre des tempêtes de sable : tout ici est parfaitement bien rendu, pour nous plonger directement dans la peau des personnages.
Mais Désolation, c'est aussi une histoire du bien contre le mal, qui rappelera un peu Le Fléau par certains aspects, mais qui s'en démarque grâce à une intrigue propre et des personnages assez spéciaux et attachants. De Johnny Marinville, écrivain puant le fric et l'orgueil à 10km, poltron et grande à gueule, à la petite bouille mignonne de cul-béni de David, chacun a son petit truc particulier.
Notons, pour les fans des recoupements kingiens, qu'on retrouve dans ce roman
Spoiler:
 

Quant au jeu d'échange des noms/personnages avec Les Régulateurs, l'auteur s'est ici fait en gros plaisir, en se disant "tiens, ça ferait quoi si je mélangeais tout ça dans un gros shaker et que je recouperais ensuite en deux parties qui n'ont rien à voir, en gardant les mêmes noms?" Habile jeu de construction, de puzzle tordu où l'on reconnait des figures familières dans un contexte complètement différent. Mais en ce qui me concerne, je préfère de loin Désolation, au climat fantastico-horrifique bien plus prononcé et frisant l'excellence.
Dans ce roman, je retrouve le Stephen King des meilleurs jours : celui qui me fait frissonner avec juste un mot ou une allusion, celui où les idées sont au niveau d'une plume de maître, s'inspirant de ces paysages désolés du Grand Ouest américain pour nous narrer une fresque sombre et sauvage, où la plainte des coyotes se mêlent au hululement sans fin du vent désertique. Une sécheresse et une aridité, une aprêté, qui sert parfaitement le fil d'une intrigue tendue et nerveuse, où la menace souterraine de Tak fait sentir son emprise à chaque instant.
Avez-vous déjà vu des coyotes former une haie d'honneur au milieu de nulle part ? Des bancs entiers de scorpions venant vous barrer le passage ou des vautours péter un plomb et s'attaquer à tout ce qui s'approche d'eux ?
Le King se sert des éléments naturels de ce décor hostile pour renforcer le climat d'insécurité et d'horreur latente que l'on ressent tout du long... et chaque petit détail suffit dans ce contexte à nous sursauter. Une scène parmi tant d'autre qui m'a marqué :
Spoiler:
 

Après, il y a bien qques faiblesses, la plus grosse étant certainement ce coté religieux-théologique bien trop envahissant et qui pourra rebuter les personnes qui comme moi, en ont absolument rien à foutre du vieux barbu d'en haut. L'écrivain essaie de s'en sortir en faisant passer ces considérations par le biais du fantastique
Spoiler:
 
, mais personnellement j'ai trouvé ça lourdingue au possible et j'ai vite fait zappé ces passages.
Certes, ça rappelle un peu la Mère Abigail du Fléau, mais je trouve que c'était bien moins appuyé qu'ici...
Mais si on passe outre pour se concentrer uniquement sur le noeud du récit, alors on est récompensé en lisant ici une des plus réussites kingiennes (en ce qui me concerne du moins), aussi bien inspiré dans le sujet que dans l'écriture.

Un roman qui se classe dans mon Top5 de l'écrivain, grâce à une atmosphère fantastique complètement immersive et géniale, une plume de haute volée tirant sa source dans les grands espaces américains aussi bien que dans les réserves personnelles du King, et enfin à un "monstre" des plus réussis... mais je n'en dis pas plus pour ceux qui ne l'ont pas lu Wink
Un véritable chef d'oeuvre kingien en ce qui me concerne, qui se doit impérativement d'être lu pour tous les amateurs de l'auteur, autant que de fantastique !
Revenir en haut Aller en bas
Sandie
Initié
Initié
avatar

Messages : 1404
Date d'inscription : 02/09/2009

MessageSujet: Re: King Stephen - Désolation   Ven 11 Sep - 10:55

Il faudrait que je retrouve mes posts sur SK, marre de répéter toujours les mêmes choses!
Revenir en haut Aller en bas
Steve
Initié
Initié
avatar

Messages : 1810
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 35
Localisation : Briançon

MessageSujet: Re: King Stephen - Désolation   Ven 11 Sep - 10:59

Sandie a écrit:
Il faudrait que je retrouve mes posts sur SK, marre de répéter toujours les mêmes choses!

Bah c'est ce que j'essaie de faire aussi (enfin je précise, mon commentaire est bien de ce matin lol).
Revenir en haut Aller en bas
scifi
Gardienne
Gardienne
avatar

Messages : 8340
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: King Stephen - Désolation   Dim 25 Avr - 7:05

Je l'ai lu en VO la première fois, et à l'époque, j'étais loin d'avoir le niveau suffisant je pense. Ma lecture avançait à la vitesse d'un escargot arthritique mais malgré tout j'ai été happé par l'histoire. Il y a un suspense à couper au couteau, une tension à faire battre votre pouls comme une armée de tam-tam et j'ai absolument adoré. What a Face
Le côté prêchi-prêcha est un peu casse-pieds parfois en effet mais mis à part ça, il fait partie des King que je préfère.

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
Lady Swan
Initié
Initié
avatar

Messages : 1941
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 21
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: King Stephen - Désolation   Ven 23 Déc - 16:31

J'ai pris ce livre à la bibliothèque, au hasard dans la section SK je redoutais un peu les commentaires que j'allais trouver mais heureusement ils sont bons!
Je devrais le lire dans les prochaines semaines ...
Revenir en haut Aller en bas
scifi
Gardienne
Gardienne
avatar

Messages : 8340
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: King Stephen - Désolation   Ven 23 Déc - 17:38

Bonne lecture ! Twisted Evil

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
lanfear
Archimage
Archimage
avatar

Messages : 4896
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 41

MessageSujet: Re: King Stephen - Désolation   Sam 24 Déc - 10:26

Une de mes rares déceptions chez Stephen King, malgré cela c'est une trés bonne histoire, horrible à souhait What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Erestor
Adepte
Adepte
avatar

Messages : 2399
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 35
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: King Stephen - Désolation   Dim 14 Fév - 16:24

Lorsqu’on pense à Stephen King on pense indéniablement au mot horreur. C’est le genre d’auteur dont il n’est plus nécessaire de décrire ; même les non-lecteurs en savent assez sur lui pour comprendre le genre de roman qu’il est capable d’écrire. Et c’est sans surprise que Désolation rejoint les autres grands titres de l’auteur dans l’exploration du Bien contre ne Mal.

Ce roman fut publié en même temps que Les Régulateurs - sous le pseudonyme de Richard Bachman - et il regroupe les mêmes personnages dans un contexte différent. J’avoue avoir eu quelques difficultés durant les premières pages pour bien comprendre où l’auteur voulait en venir, mais au final il s’agit tout simplement d’une toute autre histoire qui n’a aucun lien avec le précédent roman, hormis le fait qu’on y retrouve le même personnage qui fait office de Mal… un certain Tak!

Ici, le mot horreur prend tout son sens. Dans ce petit village au centre du désert du Nevada, les personnages vivront l’horreur au plus pur sens du terme. Et ça commence dès les premières pages, non pas avec des meurtres horribles et crapuleux (il y en aura durant le roman n’ayez crainte!), mais avec un sentiment d’angoisse très présent. Les pièges sont tendus par l’abominable Tak dès le début mais de façons plutôt subtiles. Les personnages se retrouveront prisonniers bien malgré eux et devront se serrer les coudes pour survivre au carnage. Évidemment, le lecteur s’attache rapidement à eux tous.

Les descriptions, autant des personnages que des lieux, nous emmènent directement dans l’action avec en tête des images tellement claires que s’en est terrifiant! On ressent la chaleur des lieux, on ressent la peur avec les personnages, on les comprend et on angoisse avec eux. La plume du King sait s’y prendre pour bien faire ressortir la peur à travers les pages. C’est parfois incisif, mais c’est très efficace.

Il n’y a pratiquement que du positif dans ce roman, si ne n’est le fait que le côté religion/Dieu prend peut-être un peu trop de place à mon goût. Ça peut rebuter quelques lecteurs pour qui la religion ne représente pas grand-chose et j’avoue que j’ai trouvé ces moments un peu rébarbatifs. Toutefois, ils ne sont pas trop présents au point d’empêcher une lecture agréable dans l’ensemble. Ça ralenti quelque peu la narration, mais au final on glisse assez bien sur ces passages pour mordre encore plus dans l’histoire par la suite. Néanmoins, ce petit « hic » empêche ce roman d’être un coup de cœur. Mais il se hisse tout de même dans le top de mes romans favoris de l’auteur!

L’horreur, le sang, le carnage, la possession… tout ça dans un village fantôme… En tout cas, Stephen King sait s’y prendre pour écrire des histoires terrifiantes… et je peux dire que j’aime ça, j’aime vraiment ça! Tak!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecture-evasion.com
Salinger
Initié
Initié
avatar

Messages : 1449
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: King Stephen - Désolation   Lun 15 Fév - 11:42

Content de voir qu'il t'ait plu. Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
scifi
Gardienne
Gardienne
avatar

Messages : 8340
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: King Stephen - Désolation   Lun 15 Fév - 12:55

J'étais assez jeune et novice en terme de lecture d'horreur quand j'ai lu "Desolation". Et bien que je l'ai lu en anglais, malgré mes difficultés de compréhension, ce roman m'a fait une profonde impression. Et Tak... Brrr, une véritable pourriture !

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
Steve
Initié
Initié
avatar

Messages : 1810
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 35
Localisation : Briançon

MessageSujet: Re: King Stephen - Désolation   Lun 15 Fév - 13:45

D'accord avec ton avis général Erestor, de même que pour l'aspect religieux trop ambitieux.
Le bouquin est génial, mais sont certains passages sont carrément relous avec ça. Je suis athée, je n'ai rien contre les auteurs qui exposent leurs croyances, mais quand celles-ci prennent le pas sur le récit lui-même, ça a tendance à me gaver franchement...

Mais rien que pour le reste et son ambiance ténébreuse à souhait (et Tak, oui, en effet - pas pour rien que j'ai choisi ce pseudo sur le forum SK lol), Désolation reste un de mes King préférés. Dans le top5 avec La Tour Sombre, Ca et Simetierre, facile ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Salinger
Initié
Initié
avatar

Messages : 1449
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: King Stephen - Désolation   Lun 15 Fév - 14:48

Ça y est, j'ai envie de le relire ! What a Face What a Face
Il est dans mon Top 5 également. Cool Cool
Revenir en haut Aller en bas
Erestor
Adepte
Adepte
avatar

Messages : 2399
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 35
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: King Stephen - Désolation   Mar 16 Fév - 17:33

En tout cas, j'ai vraiment beaucoup aimé le personnage de Tak. Il fait froid dans le dos dans les deux romans. Ça m'a un peu fait penser à Ça par moment. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecture-evasion.com
scifi
Gardienne
Gardienne
avatar

Messages : 8340
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: King Stephen - Désolation   Mar 16 Fév - 17:53

Je me suis toujours demandé ce qu'il pouvait être et d'où il venait. C'est un être profondément mauvais, l'un des meilleurs du genre que j'ai pu croiser pour ma part. Peut-être un cousin de "Ca", effectivement. :p

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
Erestor
Adepte
Adepte
avatar

Messages : 2399
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 35
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: King Stephen - Désolation   Mar 16 Fév - 18:48

En tout cas, durant ma lecture, j'ai remarqué que souvent le King utilisait le terme ça pour décrire le personnage... ^^

ÉDIT: Quoi qu'il en soit, c'est bien vrai que ce soit un personnage purement mauvais. Il n'y a que méchanceté qui sort de lui!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecture-evasion.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: King Stephen - Désolation   

Revenir en haut Aller en bas
 
King Stephen - Désolation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» King Stephen - Désolation
» [King, Stephen] Brume la faucheuse
» King Stephen - Minuit 2
» King Stephen - Sac d'Os
» King Stephen - Le Talisman - Le Talisman des Territoires T1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bibliothèque de l'Invisible :: Rayonnages invisibles :: Fantastique / Horreur-
Sauter vers: