La bibliothèque de l'Invisible

Si le monde réel manque parfois de magie, d'étoiles ou de frissons à votre goût, entre nos murs l'imaginaire et l'aventure ne seront jamais en reste.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Gallay Claudie - Les déferlantes

Aller en bas 

Vous avez aimé :
Un peu
Gallay Claudie - Les déferlantes Vote_lcap10%Gallay Claudie - Les déferlantes Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Beaucoup
Gallay Claudie - Les déferlantes Vote_lcap10%Gallay Claudie - Les déferlantes Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Coup de cœur
Gallay Claudie - Les déferlantes Vote_lcap1100%Gallay Claudie - Les déferlantes Vote_rcap
 100% [ 1 ]
Pas du tout
Gallay Claudie - Les déferlantes Vote_lcap10%Gallay Claudie - Les déferlantes Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Zahila
Initié
Initié
Zahila

Messages : 1679
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 33
Localisation : Toulouse

Gallay Claudie - Les déferlantes Empty
MessageSujet: Gallay Claudie - Les déferlantes   Gallay Claudie - Les déferlantes Icon_minitimeSam 3 Mar - 14:01

Gallay Claudie - Les déferlantes Les-dc3a9ferlantes2
Quatrième de couverture :
La Hague… Ici on dit que le vent est parfois tellement fort qu’il arrache les ailes des papillons. Sur ce bout du monde en pointe du Cotentin vit une poignée d’hommes. C’est sur cette terre âpre que la narratrice est venue se réfugier depuis l’automne. Employée par le Centre ornithologique, elle arpente les landes, observe les falaises et leurs oiseaux migrateurs. La première fois qu’elle voit Lambert, c’est un jour de grande tempête. Sur la plage dévastée, la vieille Nan, que tout le monde craint et dit à moitié folle, croit reconnaître en lui le visage d’un certain Michel. D’autres, au village, ont pour lui des regards étranges. Comme Lili, au comptoir de son bar, ou son père, l’ancien gardien de phare. Une photo disparaît, de vieux jouets réapparaissent. L’histoire de Lambert intrigue la narratrice et l’homme l’attire. En veut-il à la mer ou bien aux hommes ? Dans les lamentations obsédantes du vent, chacun semble avoir quelque chose à taire.




Mon avis :
J’ai acheté ce livre un peu par hasard, surtout parce qu’il avait un joli bandeau rouge “prix des lectrices de Elle” et parce que le quatrième de couverture m’intriguait. Bien m’en a pris, puisque ce livre est un véritable coup de cœur. Il ne se passe pourtant pas grand chose dans ce livre, si ce n’est la révélation progressive de secrets de famille bien gardés dans ce petit village de la Hague. Oui, mais… tout est dans le décor, les personnages, et surtout l’écriture de Claudie Gallay. On aime ou on déteste son style très particulier, phrases courtes, tournures “parlées”, chapitres d’une demie-page, deux ou trois au maximum. Pour ma part j’ai trouvé qu’il collait parfaitement à l’ambiance âpre qui se dégage de ce roman, on se croirait vraiment dans ce coin perdu au bout du monde, battu par les vents et les vagues, au milieu de ces personnes en train de se débattre avec leurs fantômes. Je ne sais que dire de plus, et cette critique est bien loin de rendre ce que j’ai ressenti à la lecture de ce roman, mais en résumé Les déferlantes
s’est révélée être une excellente lecture, et un vrai coup de cœur malgré son univers aux antipodes de mes lectures habituelles.


Dernière édition par Zahila le Jeu 4 Déc - 15:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://zahlya.wordpress.com
Mamoune
Novice
Novice
Mamoune

Messages : 69
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 63

Gallay Claudie - Les déferlantes Empty
MessageSujet: Re: Gallay Claudie - Les déferlantes   Gallay Claudie - Les déferlantes Icon_minitimeSam 3 Mar - 14:37

Merci pour ton avis, j'en avais déjà entendu parler en bien, cela devrait me plaire! Smile
Revenir en haut Aller en bas
 
Gallay Claudie - Les déferlantes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Claudie Gallay
» Claudie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bibliothèque de l'Invisible :: Rayonnages invisibles :: Autres-
Sauter vers: