La bibliothèque de l'Invisible

Si le monde réel manque parfois de magie, d'étoiles ou de frissons à votre goût, entre nos murs l'imaginaire et l'aventure ne seront jamais en reste.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Michael Moorcock - Le Comte Airain - La Légende de Hawkmoon T5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Vous avez aimé
un peu
0%
 0% [ 0 ]
beaucoup
0%
 0% [ 0 ]
coup de cœur
0%
 0% [ 0 ]
pas du tout
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

AuteurMessage
Steve
Initié
Initié
avatar

Messages : 1811
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 34
Localisation : Briançon

MessageSujet: Michael Moorcock - Le Comte Airain - La Légende de Hawkmoon T5   Mer 9 Mai - 7:46


Synopsis :

La Terre refleurit depuis la chute du Ténébreux Empire. Dans leur château reconstruit, Hawkmoon et Ylsselda règnent en paix. Ils ont deux beaux enfants. Mais la sérénité n'est pas de ce monde. Le spectre du Comte Airain hante les marais. Il se croit exilé dans un monde sans soleil. Son regard se dérobe. il n'est plus l'ami de Hawkmoon. En fait, il ne l'a jamais vu. Il sait seulement qu'il doit le tuer coûte que coûte. Un mort manipulé par des morts ?
Parfois le retour des vieux amis annonce celui des vieux ennemis. Autrefois les Granbretons portaient la mort chez les vivants ; maintenant les pilleurs de temps portent la vie chez les morts, et ce n'est pas mieux. Une science infâme concocte des simulacres, un sorcier règne sur des ombres et nul n'est sûr d'être réel dans un univers confus et inachevé : les morts peuvent revivre et les vivants mourir.
Quand le temps est altéré, l'avenir n'est pas sûr ; le passé encore moins. Malheur à ceux qui jouent avec les dimensions !

Avis personnel :

Premier tome des "Nouvelles Légendes de Hawkmoon", ce nouveau chapitre a été écrit quelques années après la fin du premier cycle et cela se sent par moments.
On y voit un héros se posant plus de questions que par le passé, sans défoncer tout ce qu'il voit lol Ca parait bête dit comme ça, mais c'est pourtant vrai ; de la même façon qu'on voit une différence nette entre les premières nouvelles d'Elric et les romans écrits plus tard. On sent aussi une réelle recherche de l'auteur dans le noeud de l'intrigue et la façon de présenter celle-ci au lecteur. Aussi, les phases d'action semblent moins "binaires" que dans les romans précédents, revêtant ici une caractère quasi-iréel ; si bien que l'on se demande souvent si ce qu'on lit se passe vraiment où si c'est juste un délire du personnage ou une étrange perception des évènements.

Honnêtement, j'ai beaucoup plus accroché à ce Comte Airain (qui est loin d'être le personnage principal du roman, soit dit en passant) que les volumes précédents. Il y a là tous les ingrédients que j'apprécie dans une lecture SF/Fantasy : de l'inventivité, de l'inattendu et des paradoxes spatio-temporels assez bien sentis, un peu dans le genre de certains trucs à la Elric.
Spoiler:
 

En lisant ces quelques lignes, vous aurez vite compris que j'ai apprecié ce roman  Smile
Je me demande d'ailleurs pourquoi ce deuxième cycle d'Hawkmoon a si mauvaise réputation : pour ma part, je le trouve beaucoup plus original et inventif que les premlières aventures du Duc de Köln. Un rien psychédélique peut-être lol (Elric n'en était pas exempt lui non plus), mais ça ne me dérange pas outre mesure et de plus, les évènements menant à la terrible conclusion de ce tome influeront directement sur la personnalité de Hawkmoon, avec les répercussions que l'on verra dans le volume suivant. Et ce n'est pas rien, car ce changement dans la personnalité du héros lui donnera enfin une vraie épaisseur psychologique, qui lui manquait jusqu'ici.
Certains ont également trouvé le tour de passe-passe scénaristique de l'auteur un peu trop facile
Spoiler:
 
, mais pour ma part j'ai trouvé ça bien fait et ça permet de relancer intelligemment une saga, qui une fois le grand ennemi détruit, n'aurait plus eu grand-chose à raconter...
Du moins, c'est comme ça que je l'ai ressenti.

Bref, j'ai beaucoup aimé ce Comte Airain, même si on sent parfois l'auteur un peu trop en pilote automatique - défaut réccurent que je commence à avoir du mal à ignorer lol malgré toute ma bonne volonté. Au moins les aventures sont-elles relancées avec panache et d'une façon assez surprenante pour donner envie de suivre les tomes suivants.
Quant au héros, il commence enfin à devenir quelque chose et à mériter son titre (ou malédiction) de Champion Eternel.
Au final, j'ai plus accroché que Le Secret des Runes et comme d'hab', ça se lit super bien et super vite. Une bonne ambiance fantomatique vient parachever le tout pour en faire un très bon divertissement : très sympathique donc !  Smile
Revenir en haut Aller en bas
 
Michael Moorcock - Le Comte Airain - La Légende de Hawkmoon T5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Roi Scorpion 2 - Guerrier de légende:
» [Morpurgo, Michael] Le roi Arthur
» Rocky Balboa : Une légende s'écrit jusqu'au dernier round.
» Kaamelott tome 4 "Perceval et le dragon d'Airain"
» [Warner] Le Royaume de Ga'Hoole - La Légende des Gardiens (27 octobre 2010)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bibliothèque de l'Invisible :: Rayonnages invisibles :: Fantasy-
Sauter vers: