La bibliothèque de l'Invisible

Si le monde réel manque parfois de magie, d'étoiles ou de frissons à votre goût, entre nos murs l'imaginaire et l'aventure ne seront jamais en reste.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 King Stephen - 22/11/63

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Salinger
Initié
Initié
avatar

Messages : 1431
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 31

MessageSujet: King Stephen - 22/11/63   Jeu 11 Avr - 9:50


Quatrième de couverture :

22 novembre 1963 : 3 coups de feu à Dallas.
Le président Kennedy s'écroule et le monde bascule.
Et vous, que feriez-vous
si vous pouviez changer le cours de l'Histoire ?

2011. Jake Epping, jeune professeur au lycée de Lisbon Falls dans le Maine, se voit investi d'une étrange mission par son ami Al, patron du diner local, atteint d'un cancer. Une « fissure dans le temps » au fond de son restaurant permet de se transporter en 1958 et Al cherche depuis à trouver un moyen d'empêcher l'assassinat de Kennedy. Sur le point de mourir, il demande à Jake de reprendre le flambeau. Et Jake va se trouver plongé dans les années 60, celles d Elvis, de JFK, des grosses cylindrées, d'un solitaire un peu dérangé nommé Lee Harvey Oswald, et d'une jolie bibliothécaire qui va devenir l'amour de sa vie. Il va aussi découvrir qu'altérer l'Histoire peut avoir de lourdes conséquences...
Une formidable reconstitution des années 60, qui s'appuie sur un travail de documentation phénoménal. Comme toujours, mais sans doute ici plus que jamais, King embrasse la totalité de la culture populaire américaine.

Mon avis :

Encore une fois, un immense chef-d’œuvre de notre Stephen King adoré.
Malgré le fait que, pour ce livre, il ait abandonné son thème de prédilection (l’ horreur), il nous livre ici un opus bourré de sensibilité et d’émotions. Ce qui en fait un immense auteur, qui sait jongler sur tous les fronts, et qui maîtrise tous les genres de la littérature moderne (mais ça, on le savait déjà).

Ce pavé de 936 pages se déguste comme un très bon vin de Bourgogne, mais se digère tout aussi facilement. Un roman d’ampleur, de par l’histoire qu’il raconte (quand même, tout un roman autour de JFK, faut y aller), mais aussi de par toutes les émotions qu’il véhicule.
936 pages peuvent paraître rédhibitoires (quoiqu’avec Stephen, nous avons l’habitude), et vous pourriez avoir tendance à passer votre chemin, mais quelle erreur vous feriez là. Ce roman est d’une rare intensité, du premier mot de la première page, jusqu’au dernier de la dernière page.
Le récit est d’une fluidité que j’ai rarement vu chez lui.
Je ne connaissais quasiment rien des années 50-60, et c’est une des choses qui a fait titillé ma curiosité et je n’ai pas été déçu. Ce roman fourmille de détails inhérents à cette période et ça rendra dépendant n’importe lequel d’entre nous.
Revenir en haut Aller en bas
Anaëlle
Sourcelier
Sourcelier
avatar

Messages : 6155
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 39

MessageSujet: Re: King Stephen - 22/11/63   Jeu 11 Avr - 11:36

Mmmmmh... ça va être de plus en plus dur de résister... Razz

_________________
L'Imaginarium mon fofo de cinéma
Revenir en haut Aller en bas
http://l-imaginarium.forumactif.org/index.htm
Kaboume
Adepte
Adepte
avatar

Messages : 2697
Date d'inscription : 13/08/2010
Age : 32
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: King Stephen - 22/11/63   Jeu 11 Avr - 14:59

Je suis passé très proche de me l'acheter Razz
Revenir en haut Aller en bas
Steve
Initié
Initié
avatar

Messages : 1811
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 34
Localisation : Briançon

MessageSujet: Re: King Stephen - 22/11/63   Ven 12 Avr - 6:05

Moi pour l'instant, il me branche pas spécialement... (et puis, j'ai encore quelques vieux romans à découvrir de lui).
Revenir en haut Aller en bas
lanfear
Archimage
Archimage
avatar

Messages : 4895
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 40

MessageSujet: Re: King Stephen - 22/11/63   Ven 12 Avr - 9:59

Le mien attend sagement dans ma PAL ^^ J'ai hâte de découvrir cette histoire, ça m'intrigue vraiment Smile
Revenir en haut Aller en bas
Lucy
Initié
Initié
avatar

Messages : 1368
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: King Stephen - 22/11/63   Sam 13 Avr - 17:16

J'aimerais lire les deux derniers romans qu'il me reste à lire de King, soit Blaze et La clé des vents avant 22/11/63. Mais il va falloir que je résiste à l'appel de la nouveauté et aux critiques élogieuses ! Razz (en plus quand j'ai juste feuilleté le livre et que j'ai vu marqué "Derry", ça m'a suffit pour m'émoustiller... Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Lucy
Initié
Initié
avatar

Messages : 1368
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: King Stephen - 22/11/63   Mer 28 Aoû - 20:41

Bon bah finalement j'ai été plutôt déçue par ce dernier King. Même si j'ai du mal à me concentrer en ce moment sur mes lectures, je crois que c'est bien l'un de ces seuls livres qui ne m'a pas donné envie de me précipiter dessus quand je rentrais du travail. Au contraire, il fallait que je me motive pour l'ouvrir. Parce que le récit est tout simplement trop leeeeeeent. Et parfois barbant. Ça m'embête de dire ça, moi qui adore King. Mais là, non, vraiment trop long et lent. L'histoire d'amour est "mignonne" mais ça s'arrête là. Je n'ai pas été très emballé par les personnages, je n'y ai pas été très attachée (par rapport à d'autres personnages kingiens).
Mais ! Mais ! Tout le livre n'est pas à jeter ! Les années 60 sont très bien d'écrites, on a l'impression d'y être. L’ambiance est vraiment excellente et j'ai particulièrement aimé la musique, les danses...
Quelques passages magiques aussi, notamment à Derry, ville où l'on rencontre de vieilles connaissances Wink
Et puis les paradoxes du voyage dans le temps, ça m'a toujours plu et donc ce livre ne déroge pas à la règle. C'était une des seules choses excitantes du livre en fait, cette découverte de la possibilité du voyage dans le passé. Et particulièrement ses règles.
Donc ce ne fut pas une lecture intense en ce qui me concerne, certes tout de même agréable mais qui m'a déçu par rapport à ce que j'en attendais. Surtout que plus de 900 pages à lire quand le rythme est trop pépère, ça peut rebuter facilement.
(Bon, par contre je n'ai toujours pas lu Blaze ni La clé des vents. Hum.)
Revenir en haut Aller en bas
Anaëlle
Sourcelier
Sourcelier
avatar

Messages : 6155
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 39

MessageSujet: Re: King Stephen - 22/11/63   Jeu 29 Aoû - 16:21

Tiens, c'est marrant, je crois que c'est le premier avis négatif que je lis. Smile

_________________
L'Imaginarium mon fofo de cinéma
Revenir en haut Aller en bas
http://l-imaginarium.forumactif.org/index.htm
Lucy
Initié
Initié
avatar

Messages : 1368
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: King Stephen - 22/11/63   Sam 31 Aoû - 16:01

Ah ? Moi j'en ai vu des critiques négatives sur la toile. Et encore il n'est pas tellement négatif mon avis. Le livre à des belles choses pour lui mais c'est clair que je ne peux pas dresser un tableau dithyrambique (à cause de la lourdeur notamment). Y'en faut pour tout les goûts, voilà tout.
Revenir en haut Aller en bas
Anaëlle
Sourcelier
Sourcelier
avatar

Messages : 6155
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 39

MessageSujet: Re: King Stephen - 22/11/63   Sam 31 Aoû - 21:22

Oui oui bien sûr, c'est juste que ceux que j'avais lu jusqu'ici étaient plutôt très emballés, c'est pour ça. Wink

_________________
L'Imaginarium mon fofo de cinéma
Revenir en haut Aller en bas
http://l-imaginarium.forumactif.org/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: King Stephen - 22/11/63   

Revenir en haut Aller en bas
 
King Stephen - 22/11/63
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [King, Stephen] Brume la faucheuse
» King Stephen - Minuit 2
» King Stephen - Sac d'Os
» King Stephen - Le Talisman - Le Talisman des Territoires T1
» [King, Stephen] Les Tommyknockers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bibliothèque de l'Invisible :: Rayonnages invisibles :: Science-Fiction / Anticipation-
Sauter vers: