La bibliothèque de l'Invisible

Si le monde réel manque parfois de magie, d'étoiles ou de frissons à votre goût, entre nos murs l'imaginaire et l'aventure ne seront jamais en reste.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Clive Barker - Secret Show

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Vous avez aimé
un peu
0%
 0% [ 0 ]
beaucoup
0%
 0% [ 0 ]
coup de cœur
0%
 0% [ 0 ]
pas du tout
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

AuteurMessage
Steve
Initié
Initié
avatar

Messages : 1810
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 35
Localisation : Briançon

MessageSujet: Clive Barker - Secret Show   Sam 7 Sep - 9:21


Synopsis :

Avec leurs armées de rêves et de cauchemars, le Bon Fletcher et Jaffe le Maléfique mènent dans les rues de Palomo Grove la guerre la plus barbare et la plus baroque qui ait jamais eu lieu. Combat de Titans, où la lumière affronte l'obscurité et l'occultisme, dans un déchaînement de violence et de férocité. Car tous veulent l'Art, la clé de Quiddity, l'océan aux rivages du rêve.
Vous connaissez Quiddity. Vous l'avez visité le jour de votre naissance, peut-être ausssi au cours de votre première nuit d'amour. Vous y nagerez de nouveau, au moment de votre mort.
Dans la lignée du Royaume des devins, le nouveau roman de Clive Barker, salué par Stephen King comme un « vrai novateur », est une fable envoûtante et visionnaire. Au-delà des genres, Secret Show nous donne le grand spectacle magique d'une époustouflante imagination.




Avis personnel :


"Le souvenir, la prophétie et le fantasme - le passé,
l'avenir et le moment du rêve 
entre eux - ne forment qu'un seul pays, ne vivant
qu'une seule et immortelle journée.


Savoir ceci, c'est la Sagesse.


L'utiliser, c'est l'Art."


C'est par ces lignes cryptiques et typiquement Barkeriennes que débute Secret Show.
J'y ai repensé récemment, en lisant l'Assassin Royal où le concept magique d'Art est souvent employé, mais d'une façon bien différente, ceci dit. Et en cherchant un sujet sur Secret Show, je me suis rendu compte qu'il n'y en avait pas encore. Bigre, je m'en vais réparer ça de suite !


Je dois avouer, au début ce roman ne m'emballait pas à fond : les critiques que j'avais lu pire n'étaient pas élogieuses et celui-ci avait la mauvaise idée d'être pris entre les feux croisés du Royaume des Devins et Imajica, soit deux des grands sommets de la carrière de Barker. De plus, à mesure que j'avançais dans l'intrigue, je me rendais compte que la majeure partie de celle-ci se déroulerait dans un bled paumé américain, en Californie. L'impression que C.B., malgré son identité très affirmée, voulait aller chasser Stephen King sur ses propres terres. Bref, dès le début, c'était décourageant...
Mais je dois dire que rapidement, la graine de la curiosité a commencé à germer en moi, d'abord avec ce concept de l'Art, excellent, puis avec le Nonce et encore mieux, avec cette idée géniale qui est le cœur même du roman : Quiddity, l'océan onirique. S'il est souvent question de mondes parallèles dans les histoires de l'auteur, il trouve ici un concept à la mesure de son imaginaire foisonnant, rappelant certaines des images fabuleuses d'Imajica et Weaveworld (Le Royaume des Devins, en french). Toujours ce goût mêlé de la terreur et du merveilleux, avec ce coté sulfureux et décadent, baroque, qui est l'une des marques de fabrique de l'écrivain. Et quand la fantasmagorie échappée de ces territoires oniriques vient bouleverser le quotidien le plus banal et la trame du réel, on est alors invité à un vrai festival ! Comme d'hab', les monstruosités les plus révulsantes sont de la partie et on y voit se révéler les pires penchants de la race humaine - on y dénonce au passage la grande mascarade du succès et du paraître, qui fait écho au titre original du roman : The Great and Secret Show, où même le culte du secret se doit d'être "spectaculaire". Clive Barker est loin d'en parler en novice, car il avait déjà à l'époque une bonne connaissance du monde du spectacle et du divertissement hollywoodien (qu'il fustigera une fois de plus, et en grande pompe, dans son excellent Coldheart Canyon), via ses pièces de théâtres et autres adaptations filmiques.
Mais ce que j'ai surtout apprécié dans ce roman, c'est le coté "visuel" de l'aventure et son approche métaphysique, dont Quiddity est l'un des principaux moteurs. Poésie morbide et épiphanies, horreurs crues et terreurs ancrées dans l'inconscient, visions féeriques et flippantes à la fois, réflexions sur la nature humaine et le prix de nos désirs : Secret Show brasse une foule de thématiques et d'aspects narratifs différents pour offrir au lecteur une vraie expérience, condensée en 650 pages mais qui marque durablement. Du moins a-t-il été mon cas. Dans les défauts, on pourra dire que certains aspects sont un peu redondants, qu'on a un peu de ventre mou dans l'intrigue passée la longue introduction et que certains personnages manquent de profondeur dans leurs motivations, mais dans l'ensemble on ressort avec une impression plus que positive.


Alors certes, malgré ses qualités (nombreuses), on arrive peut-être pas au niveau de Weaveworld ou Imajica ; Secret Show ne peut pas se vanter d'être une réelle "fresque" comme les deux romans susnommés le sont certainement, mais heureusement Barker explorera plus en avant cet univers aux potentialités quasi-infinies avec une suite : Everville.
Si en tant que tel, Secret Show n'est donc pas une tuerie ultime (mais tout de même un excellent crû), il gagnera des galons supplémentaires avec sa suite Everville, formant ainsi une oeuvre globale d'une grande puissance, où l'imaginaire est roi. A lire et à découvrir, donc ! Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
scifi
Gardienne
Gardienne
avatar

Messages : 8340
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Clive Barker - Secret Show   Dim 8 Sep - 5:18

En tout cas tu le vends bien ! Wink 

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
Steve
Initié
Initié
avatar

Messages : 1810
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 35
Localisation : Briançon

MessageSujet: Re: Clive Barker - Secret Show   Dim 8 Sep - 8:19

scifi a écrit:
En tout cas tu le vends bien ! Wink 
C'est le but Razz (dommage que je touche pas de royalties avec mes critiques, sinon je devrais millionnaire ! lol).

Bon, et j'hésite à créer un sujet pour Imajica, mais vu que tu es en plein dedans je te laisserais l'honneur une fois fini Wink
Revenir en haut Aller en bas
scifi
Gardienne
Gardienne
avatar

Messages : 8340
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Clive Barker - Secret Show   Dim 8 Sep - 17:28

Rho zut, et moi qui comptait mettre "idem" dans le post d'après.  

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Clive Barker - Secret Show   

Revenir en haut Aller en bas
 
Clive Barker - Secret Show
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Clive Barker
» Clive Barker - Abarat
» Clive BARKER - Cabale
» [J'ai Lu] Cabale de Clive Barker
» CABALE de Clive Barker

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bibliothèque de l'Invisible :: Rayonnages invisibles :: Fantastique / Horreur-
Sauter vers: