La bibliothèque de l'Invisible

Si le monde réel manque parfois de magie, d'étoiles ou de frissons à votre goût, entre nos murs l'imaginaire et l'aventure ne seront jamais en reste.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kearney Paul - Les Guerres de fer - Les Monarchies Divines 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Vous avez aimé
un peu
0%
 0% [ 0 ]
beaucoup
0%
 0% [ 0 ]
coup de cœur
0%
 0% [ 0 ]
pas du tout
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

AuteurMessage
Alanah
Adepte
Adepte
avatar

Messages : 2727
Date d'inscription : 28/09/2009
Age : 28
Localisation : Pas très loin de mon pc ou d'un livre...

MessageSujet: Kearney Paul - Les Guerres de fer - Les Monarchies Divines 3   Mer 13 Aoû - 12:13


Quatrième de couverture

La guerre et l'hérésie déchirent le continent de Normannie. À l'est, la grande digue d'Ormann est sur le point d'être conquise par les armées medruks, tandis qu'à l'ouest, la capitale du roi d'Hebrion tombe en ruine, et deux femmes, sa maîtresse et sa promise, se battent pour le pouvoir. L'Église est devenue une puissance temporelle déterminée à éradiquer les rois hérétiques de Normannie. Mais pour la première fois depuis quatre siècles, les tercios de Fimbrie, la vieille armée impériale, se remettent en marche… Une nouvelle ère se prépare.

Mon avis

J’ai beaucoup aimé ce 3e tome de la série Les Monarchies Divines . C’est de la Fantasy comme on les aime, à condition d’aimer les intrigues avec de la politique, de la religion et de la magie.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit, et après les événements du tome précédent, on sait à quoi s’attendre ici. Ce tome 3 est moins épais que les précédents et donc il se lit en un rien de temps, mais il a beau être « petit » (tout est relatif, il fait quand même plus de 300 pages), c’est un concentré d’action qui nous fait passer un très bon moment.

Cela dit il est légèrement en deçà des précédents (un chouïa donc pas grand-chose, pas d’inquiétude !), du fait qu'il s'agit d'un tome transitoire, c'est-à-dire qu’il fait vraiment le lien entre le tome 2 et le tome 4 (logique me direz-vous pour un tome 3). Mais l'intrigue tient à peu de choses, on ne découvre pas autant d’éléments que dans les deux tomes précédents. C’est pour ça que je le trouve légèrement moins bon, mais ce n’est qu’un détail, ça reste génial à lire, ça n’enlève en rien la qualité de la série. Mais je pense que ça s’explique du fait que le livre soit moins épais donc il est normal aussi d’avoir moins de choses.

Comme pour le tome 2, pour la majorité, on reste centré sur les rois hérétiques et la guerre qui s’ensuit inévitablement. Donc ici, on est surtout concentré sur Lorfantyr et Corfe, Abeleyn et Golophin et un peu les medruks. C’est passionnant mais il est vrai que j’aurai aimé avoir des nouvelles d’ Hawkwood à l’Ouest parce que c’est un personnage qui me plaît énormément et ne pas en avoir m’a déçu. Légère déception – parce qu’il ne faut pas non plus dénigrer ce livre qui est très bien – qui est largement compensée par l’action.

Ici, on est totalement du côté de l’intrigue politique et religieuse qui pourrait être bien mise à mal suite aux découvertes des deux moines Inceptines dans le volume précédent. Donc c’est toujours aussi passionnant et l’auteur a l’art et la manière de nous donner envie d’en savoir plus, il sait maintenir son suspense. Il y a des petits moments de pauses pour reprendre notre souffle, mais ce n’est que pour mieux repartir vers d’autres batailles, vers d’autres ruses pour lutter contre l’ennemi. Et rien que pour ça, c’est vraiment super, mais il est vrai que l’intrigue n’avance pas tant que ça. Un moment donné, j’ai aussi trouvé qu’il y avait une facilité pour l’auteur, mais on l’accepte parce que la situation était telle que ça semblait difficile de faire autrement, donc je suis assez curieuse de voir la tournure des événements maintenant qu’on en est arrivé là. Quant à la fin, l’épilogue plus exactement, il est d’une frustration, de quoi enrager si on n’a pas la suite sous la main. Heureusement pour moi, je l’ai, même si je ne vais pas la lire de suite, mais ça ne saurait tarder.

Quant aux personnages, il y a une vraie évolution qui fait parfois plaisir, quant à d’autres, ils restent les mêmes et deviennent de plus en plus exécrables, comme Jamilla, qui m’énerve de plus en plus. Ils montrent de plus en plus leur vrai visage et j’ai été très surprise par la tournure de certains événements. Reste à voir ce que l’auteur va en faire.

En bref, un 3e tome très intéressant, même s’il est vrai qu’on est très centré sur les rois et la guerre qui fait rage, laissant de côté certains personnages. L’intrigue est assez simple en soi, mais n’en reste pas moins bien faite et aussi nécessaire pour poser les bases du prochain volume. L’action est plus que présente, entre la guerre et les complots, que ça soit au niveau politique ou religieux, on ne risque pas de s’ennuyer un seul instant. Une série à lire si ce n’est pas déjà fait parce qu’elle a vraiment tout pour plaire !
Revenir en haut Aller en bas
http://accrocdeslivres.blogspot.fr/
 
Kearney Paul - Les Guerres de fer - Les Monarchies Divines 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paul Kearney, Les Monarchies Divines
» [Kearney, Paul] Corvus
» Paul Kearney, La Trilogie Macht
» Dark Hunters: Umbra Sumus de Paul Kearney
» La Jeune Parque, Paul Valéry

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bibliothèque de l'Invisible :: Rayonnages invisibles :: Fantasy-
Sauter vers: