La bibliothèque de l'Invisible

Si le monde réel manque parfois de magie, d'étoiles ou de frissons à votre goût, entre nos murs l'imaginaire et l'aventure ne seront jamais en reste.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [film] Star Wars - Le Réveil de la Force

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Steve
Initié
Initié
avatar

Messages : 1810
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 35
Localisation : Briançon

MessageSujet: [film] Star Wars - Le Réveil de la Force   Mar 22 Déc - 13:57



Année : 2015
Date de Sortie : 18 Décembre 2015
De : J.J. Abrams
Avec : Adam Driver, Harrison Ford, Mark Hamill, Carrie Fisher, Oscar Isaac, Andy Serkis, ...
Genre : Science-fiction, Aventures, Action
Pays de production : États-Unis
Titre VO : Star Wars: The Force Awakens
Durée : 2H16

Synopsis :

Dans une galaxie lointaine, très lointaine, un nouvel épisode de la saga "Star Wars", 30 ans après les événements du "Retour du Jedi".

Avis personel :

Bon, autant ne pas faire de suspens à deux sous : le nouveau Star Wars est un bon film.
Pas inoubliable pour autant, ni une pure merveille du 7e art, et encore moins une "surprise", vu tout le bordel marketing et promotionnel à coté lol (l'impression de déjà connaître les 3/4 du film avant d'être entré en salle), mais ça ne m'a pas empêché de passer un bon moment.

Quelques petits défauts, ceci dit :
-Déjà, le scénar' : on a l'impression de voir un copié/collé du 4e episode ("Un Nouvel Espoir") ou de certaines scènes ou points marquants de la trilogie initiale. Encore une histoire de vilain régime pas beau-méchant voulant dominer la galaxie entière grâce à une super-arme de la mort - bon ça va, là je spoile rien, tous ceux qui ont vu Star Wars savent de quoi on parle lol -, encore un méchant habillé en noir et coiffé d'un casque qui veut tuer nos gentils héros (pour commencer), encore des histoires filiales pas très originales censées donner une tournure mélo-dramatique aux protagonistes. Bref, on est en terrain archi-connu, les scénaristes se sont pas foulés. Je pourrais également reprendre divers éléments de l'intrigue, jusqu'aux constructions même des personnages et les relier directement à d'autres correspondants dans la première trilogie tant ces liens sont nombreux et fréquents dans le film. Je ne parle pas non plus des clins d’œil et autres allusions (cachées ou non) ; là on est dans le fan-service complet mais c'est déjà moins choquant et même plutôt sympa par moments*.
Alors oui, on me rétorquera que c'est la suite directe - scénaristiquement parlant, parce qu'au niveau chronologie, on a quand même sauté quelques années lol - et que les éléments revenant d'une saga à l'autre sont logiques, mais à certains niveaux on est quand même pas loin de la repompe pure et simple...
Donc, nostalgie oui, mais répétition aveugle de motifs (trop) récurrents, je ne dis non !
-L'autre point, directement en rapport avec la trame scénaristique, c'est le manque de prise de risques et d'idées nouvelles dans cet opus. Et quand je dis "nouveau", je parle pas de "bond technologique" permettant de nouveaux exploits visuels. Star Wars était novateur pour ça à l'époque (1977) et La Menace Fantôme aussi (à une époque où le tout-numérique n'était pas encore une norme), mais pas que. En 1977, montrer un film de batailles galactiques à grande échelle, sans que ça fasse cheap, avec au milieu des combats de sabres futuriste, c'était nouveau. Ce mélange un peu new-age de concepts purement SF et d'imagerie chevaleresque, c'était original aussi. Tout comme les affrontements avec quadrupèdes mécaniques géants sur un planète de glace ou cette course mythique de landspeeders dans Le Retour du Jedi (souvent copiée, jamais égalée). Et on pourra dire ce qu'on veut sur la précédente trilogie de Lucas (Episode I, II et III), trop bavarde, trop-ci trop-ça, mais celle-ci débordait encore une fois de concepts novateurs et de réelles idées de mises en scène - là, je pense par exemple à une scène de poursuite dans L'Attaque des Clones, au cœur d'une métropole géante, qui se jouait aussi bien sur les plans horizontaux que verticaux, avec des mouvements de caméra complètement fous et inédits à l'époque.
Eh ben, dans cette nouvelle cuvée, j'ai beau avoir apprécié certains passages plus que d'autres, je n'y ai pas retrouvé ce caractère "nouveau", aussi bien dans les idées de mises en scènes que dans les concepts scénaristiques. Lucas n'était peut-être pas ni le meilleur réalisateur ni scénariste qui soit, mais il était en revanche un homme d'idées qui a toujours su retranscrire celles-ci sur la pellicule avec talent et enthousiasme. Si le talent et l'enthousiasme sont bien là ici, on sent moins les idées, malheureusement... Il manque ce petit morceau de bravoure qui te cloue sur ton siège sur le moment et qui te fais dire "wouah, ça c'est grand !"

Bon, après ce n'est pas catastrophique non plus, loooiin de là !
Comme je le disais plus haut, j'ai passé un très bon moment de cinéma devant ce nouveau chapitre et le plaisir de la (re)découverte d'un monde que l'on connait, avec ses codes et ses passages obligés est bel et bien là. Rien de bien nouveau comme je disais, mais les nouveaux personnages sont quand même bien sympa et les quelques pistes scénaristiques disséminées ci et là pour poser le décor des suites à venir donnent franchement envie. Mais on sent que c'est vraiment au compte-goutte, hein.
A coté, la patte visuelle est franchement bonne, les sfx sont excellents et bien modernes mais ne jurent pas du tout avec les épisodes précédents et on retrouve même quelques effets old-school bien intégrés à l'ensemble, ainsi que ces transitions typiques sous forme de vignettes qui nous remettent immédiatement dans le bain. Le scénar', bien que pas original pour un sou, est cependant mené tambour battant et sans temps mort : pour un film de 2h15, j'ai eu l'impression qu'il en durait beaucoup moins ! Les dialogues, bien écrits, font mouche à tous les coups et rythment parfaitement une intrigue qui ne prend pas plus de temps qu'il n'en faut pour poser le décor. Mon seul regret, de ce coté, vient du fait que les nouveaux personnages ne soient pas plus approfondis, alors que certains sont pourtant plutôt intéressants - un poil plus peut-être que dans la première trilogie, avec son héros naïf et attachant, sa canaille de service et sa belle princesse à sauver : difficile de faire plus stéréotypé, vous me direz lol
Dommage également que certains éléments n'aient pas été plus approfondis (bis) alors qu'on sentait pourtant un beau potentiel à exploiter
Spoiler:
 
Cela aurait peut-être pu mériter quelques éclaircissements supplémentaires. Tout ce qui a attrait à l'ordre Jedi, aussi, et à Luke Skywalker en particulier, est un peu vite survolé je trouve. On aurait peut-être voulu en savoir plus, nan ? Moi en tous cas, je suis resté sur ma faim de ce coté-là. Mais c'était certainement voulu, j'imagine...

Bon, et histoire de pas faire mon chieur total, je dois bien dire que même s'il manque une ou deux scènes complètement scotchantes, j'ai pris un  pied immense avec la course-poursuite entre
Spoiler:
 
Joli duel à la fin, également, même, si ça a déjà été spoilé dans les bandes-annonces
Spoiler:
 
Un point aussi qui paraîtra mineur à la plupart mais que j'ai bien aimé : on retrouve beaucoup le thème de l'héritage (qu'il soit filial ou non) dans cet épisode, et on sent que les scénaristes, à défaut d'originalité, ont mis un point d'honneur à travailler ce passage de relais d'une génération à l'autre. A défaut d'un moment culte, on a donc quelque chose de plus intime et personnel, mais qui fonctionne bien aussi. La thématique chevaleresque et légendaire est assez mise en avant dans cet épisode, également ; du château antique  accueillant l'Excalibur au décor sylvestre dans lequel celui-ci se niche (évoquant immanquablement la forêt de Brocéliande et ses mystères), sans oublier le caractère mythique que s'est forgé Skywalker (et des Jedis avec) au fil des années, on retrouve pas mal de références ici qui laissent à penser que les équipes derrière imaginent l'aventure Star Wars à venir comme une vraie épopée... Et je parle même pas du plan final, symbolique et évocateur à souhait, qui donne direct envie d’enchaîner sur la suite !

Donc voilà, il y a aussi largement du positif dans cet épisode et si scénaristiquement c'est un peu facile, on sent également l'envie d'explorer de nouvelles pistes. Pour ma part, je ne tomberais pas dans cette polémique débile que je vois fleurir un peu partout sur le net visant à se servir du coté éminemment nostalgique de cet opus (resuçant gentiment les épisodes 4, 5 et 6) pour détruire la prélogie. OK, celle-ci a ses mauvais cotés, ok Jar-Jar Binks était un peu lourdingue (pas plus que C3-PO par moments), ok beaucoup de fonds verts, mais elle a également ses excellents moments et cette emphase particulière que l'on ne retrouve que dans Star Wars.
Je ne comparerais pas donc, mais je dirais que ce Réveil de la Force ouvre de nouveaux horizons forts prometteurs pour les années à venir, en espérant que Disney ne tire pas trop sur la ficelle quand même... un SW par an, à force (obscure ou non), je sens que ça va vite me gaver Neutral
En fait, on sent que cet épisode n'est en fait qu'une longue mise en bouche visant à rassurer les fans autant qu'à appâter le grand public pour les aventures à venir. En ce qui me concerne, je dois dire que sans me rouler de bonheur sur le sol non plus, j'ai passé un très bon moment et que je n'ai rien contre de futures suites... à condition d'amener réellement de nouvelles choses et non de surfer sur la nostalgie du public en singeant stupidement les films déjà existants de la saga.
Dans ce cas-là, ouais je signe direct !

Mais en attendant, ce 7e volet de Star Wars est franchement sympa (sans être fulgurant non plus) et possède une 3D pas dégueue non plus, au passage (certains passages m'ont filé la chair de la poule lol). Je vous conseille donc d'aller le voir, forcément, mais sans attendre non plus le film-messie de ce début du siècle : on a là un simple, mais tout de même très bon divertissement - et c'est déjà pas mal ! Wink


___________________

*
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
[film] Star Wars - Le Réveil de la Force
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bibliothèque de l'Invisible :: Autres dimensions :: Films / Séries :: Science-Fiction / Anticipation-
Sauter vers: