La bibliothèque de l'Invisible

Si le monde réel manque parfois de magie, d'étoiles ou de frissons à votre goût, entre nos murs l'imaginaire et l'aventure ne seront jamais en reste.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Hermary Vieille Catherine - Merveilleuses

Aller en bas 
AuteurMessage
lanfear
Archimage
Archimage
lanfear

Messages : 4979
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 43

Hermary Vieille Catherine - Merveilleuses Empty
MessageSujet: Hermary Vieille Catherine - Merveilleuses   Hermary Vieille Catherine - Merveilleuses Icon_minitimeMer 8 Mai - 9:06

Hermary Vieille Catherine - Merveilleuses Screen-capture-5-68

1794. Après la Terreur, un climat de divertissements et d'excès règne sur Paris. Jouissance et plaisirs sont les mots d'ordre des Merveilleuses, les égéries frivoles et charmantes de cette période charnière. Elles collectionnent les amants comme d'autres les chapeaux, lancent les modes les plus provocantes et mènent par le bout du nez les hommes au pouvoir. Rose de Beauharnais et Thérésia Cabarrus, les plus merveilleuses d'entre ces Merveilleuses, profitent de la liberté retrouvée. Pour l'amour d'un petit général corse, nommé Premier Consul à son retour d'Égypte, Rose deviendra Joséphine, rompant avec son passé tumultueux. Amours, ambitions, secrets d'alcôves, conspirations, Catherine Hermary-Vieille restitue avec son talent romanesque et sa vivacité d’écriture les mœurs de cette époque incertaine et libertine, entre la Révolution et l’Empire.

Mon avis

Nous suivons la vie de deux femmes, Theresia et Rose, à l'époque de la révolution. Ce n'est pas une période qui m'attire et que je ne connais quasiment pas, mais je pense que j'en lirais d'autres, finalement c'est un moment de l'histoire vraiment intéressant. J'ai déjà lu d'autres livres d'elle et je sais qu'elle fait de nombreuses recherches en ce qui concerne ses écrits, j'avoue que je n'aime pas ceux qui prennent des libertés avec l'histoire. J'aime savoir que ce que je lis est vrai ou au moins très proche des événements historiques dont ils parlent. Et donc dans ce livre, les merveilleuses vont croiser les routes de Barras, Danton, Robespierre et même Bonaparte. J'ai beaucoup aimé découvrir les mœurs de l'époque et c'est avec une certaine déception que l'on se rend compte que que les "libérateurs" du joug des nobles finissent par faire exactement la même chose ! Peut-être que ce que je viens d'écrire semble naïf mais la description des fêtes, les cadeaux faits à leur maîtresse alors que le peuple meurt de faim m'a laissé un mauvais goût dans la bouche...
Voilà un livre donc que je conseille, l'époque révolutionnaire vue par deux femmes assez différentes l'une de l'autre mais avec de nombreux points communs.

Revenir en haut Aller en bas
 
Hermary Vieille Catherine - Merveilleuses
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Hermary-Vieille, Catherine] Le gardien du phare
» Une vieille croix dans la forêt
» La vieille Année
» Vieille ménagère !
» 29 septembre **Ma vieille Mimine**

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bibliothèque de l'Invisible :: Rayonnages invisibles :: Autres-
Sauter vers: