La bibliothèque de l'Invisible

Si le monde réel manque parfois de magie, d'étoiles ou de frissons à votre goût, entre nos murs l'imaginaire et l'aventure ne seront jamais en reste.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Stoker Bram - Dracula

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

vous avez aimé
un peu
0%
 0% [ 0 ]
beaucoup
0%
 0% [ 0 ]
coup de cœur
0%
 0% [ 0 ]
pas du tout
100%
 100% [ 1 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Lucy
Initié
Initié
avatar

Messages : 1368
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 28

MessageSujet: Stoker Bram - Dracula   Mar 15 Sep - 16:21


Résumé :
En arrivant dans les Carpates, le clerc de notaire londonien Jonathan Harker est épuisé par son périple. Mais son client et hôte, le comte Dracula, a tout prévu : une chambre lui a été retenue à l'auberge pour la nuit, an attendant de rejoindre le château en calèche. Mais pourquoi les habitants du village se signent-ils avec des mines épouvantées quand Jonathan leur dit où il compte se rendre ? Pourquoi lui fait-on cadeau d'un crucifix et de guirlandes d'ail ? Malgré ces mises en garde, Harker poursuit sa route. Certes, ces montagnes escarpées, ces loups qui hurlent dans le lointain ont de quoi faire frissonner. Mais enfin, tant de superstitions au cœur du XIXe siècle ! Jonathan est un homme raisonnable...

Mon avis :

J'ai prit énormément plaisir à le lire, à découvrir la "vraie" vision qu'avait Bram Stoker des vampires. Les descriptions des Carpathes sont sublimes, certains passages sont bien angoissants
Spoiler:
 
bien qu'il n'y a pas, à mon avis, matière a en être effrayé.

Malgré tout, j'ai trouvé que beaucoup de ses personnages manquaient de caractères. Ils se ressemblent tous, avec leurs "bonnes intentions" à part le professeur Van Helsing et Renfield.

Certains passages sont aussi beaucoup trop long (ce qui est logique, mais ça m'a endormi lol) mais d'autres sont vraiment judicieux et arrivent souvent au bon moment pour ne pas nous laisser embourber dans la répétition.
Revenir en haut Aller en bas
scifi
Gardienne
Gardienne
avatar

Messages : 8283
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Stoker Bram - Dracula   Mar 15 Sep - 17:10

Bien qu'il soit dans ma PAL depuis des lustres, je ne peux pas dire qu'il m'attire des masses, mais c'est tout de même un classique du genre et j'espère pouvoir me motiver suffisamment un de ces quatre pour le commencer. Smile

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
Zahila
Initié
Initié
avatar

Messages : 1625
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 30
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Stoker Bram - Dracula   Mar 15 Sep - 17:13

Dracula, THE livre sur les vampires qu'il faut avoir lu!

Je me souviens m'être bien fait peur avec certains passages effectivement pale

Spoiler:
 

S'il y a un truc que je n'ai pas trop aimé, c'est la façon dont sont traitées les femmes dans le roman, m'enfin c'était la vision de l'époque aussi...
Revenir en haut Aller en bas
http://zahlya.wordpress.com
Lucy
Initié
Initié
avatar

Messages : 1368
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: Stoker Bram - Dracula   Mar 15 Sep - 20:15

Zahila a écrit:


S'il y a un truc que je n'ai pas trop aimé, c'est la façon dont sont traitées les femmes dans le roman, m'enfin c'était la vision de l'époque aussi...

Oui c'est très "caricatural", mais je trouve pas qu'elles soient si mal traités que ça. C'est quand même Mina qui les sort plusieurs fois de l'impasse.

Et j'ai aussi adoré les brochures. J'ai même regardé s'il y en avait d'autre en feuilletant rapidement... Dommage qu'il y en ait si peu !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
lanfear
Archimage
Archimage
avatar

Messages : 4894
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 40

MessageSujet: Re: Stoker Bram - Dracula   Mer 16 Sep - 6:56

Je l'ai lu il y a longtemps mais j'en garde un excellent souvenir Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anaëlle
Sourcelier
Sourcelier
avatar

Messages : 6155
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 38

MessageSujet: Re: Stoker Bram - Dracula   Sam 14 Aoû - 14:36

Les vampires sont à la mode en ce moment, pourtant, ce n’est pas ce qui m’a attiré vers ce livre, ce n’est d’ailleurs pas forcément le genre d’histoires qui m’attirent le plus, mais j’étais quand même, depuis longtemps, curieuse de lire l’histoire qui est à l’origine du mythe de Dracula.
Jusqu’ici je ne connaissais ce personnage qu’à travers les films qui lui ont été consacré, et j’en garde plus particulièrement l’image de Gary Oldman dans l’adaptation de Francis Ford Coppola (quel magnifique film !!).

Dès les premières pages, j’ai retrouvé cette ambiance si pesante, si particulière, et à la fois fascinante qui caractérise le film et que j’aime tant. Sans doute est-ce donc une bonne adaptation.
Au début j’ai d’ailleurs eu du mal à ne pas poser les images du film sur les mots du livre tellement les deux me paraissaient proche.
Mais étonnamment, ça ne m’a pas du tout dérangé (il faut dire que ces images sont très belles !).

On a du mal à croire que cette histoire a été écrite il y a plus d’un siècle. Je ne sais pas si cela tiens au style de l’auteur ou à celui du traducteur, mais je trouve que, malgré certaines indications matériel ou se rapportant aux us et coutumes qui laissent supposer l’époque à laquelle on se situe, les mots utilisés sont simple et sonne comme pourrait écrire un auteur de nos jours.
L’histoire et ses personnages ne sont pas non plus réellement situés dans le temps et on ne nous donne pas beaucoup de détails sur la société dans laquelle ils évoluent. C’est certainement intentionnel de la part de l’auteur, afin que son histoire traverser le temps sans vieillir. Je trouve cela intéressant, parce que ça nous permet, plus d’un siècle après, de nous identifier sans aucune difficulté aux personnages.
Sauf peut-être pour les personnages féminins, qui on un côté très naïf (voir niais, avec leurs préoccupations la plupart du temps très futile…), dû à la place qu’on leur octroyait à l’époque dans leur niveau social.
C’est aussi ce qui a fait que j’ai eu plus de mal à m’intéresser aux passages qui sont racontés de leurs points de vue (certains sont même un peu pénible) qu’à ceux des hommes.

En dehors de ces brefs moments, le récit est vraiment captivant. Dès le début du livre, on plonge dans le vif du sujet. Et le fait de suivre l’histoire à travers le récit qu’en fait le personnage principal dans son journal accentue rapidement cette sensation d’un étau qui se resserre autour de nous, c’est très réussi.

Par contre, j’ai trouvé certains passages un peu mous, l’auteur s’y égare dans des détails et des descriptions inutiles. Je pense que le livre aurait pu être plus court d’une centaine de pages, ça n’aurait pas gêné la compréhension et aurait donné plus un rythme un peu plus prenant au récit. Ces longueurs sont cohérentes avec la nature du récit (un journal ou une lettre ne contiennent rarement que des passages passionnants), mais je pense qu’on aurait pu faire l’impasse sur certaines choses sans que ça ne nuise à la crédibilité de l’histoire qui en aurait gagné en intérêt.

Certaines choses sont aussi parfois un peu floues, ou incohérentes, il arrive par exemple que l’auteur mélange les noms des personnages. L’histoire souffre elle aussi par moment de ce manque d’attention, je n’ai par exemple pas compris pourquoi
Spoiler:
 
Les notes du traducteur soulignent d’ailleurs certaines de ces incohérences dans le récit de Stocker (tel que l’oubli subi d’un personnage dans une scène, alors qu’il est censé s’y trouver).

J’ai aussi trouvé la fin un petit peu décevante par rapport au reste du livre. La tension monte tout du long, on attend le bouquet final, mais finalement, le dénouement m’a semblé un peu facile, voir brouillon.
Spoiler:
 

En me relisant, je trouve mon avis un peu dur, pourtant, j’ai tout de même apprécié ce livre. On pardonne les quelques défauts, puisque le livre reste malgré tout agréable à lire, le style se lis facilement et l’histoire est assez captivante, j’ai passé un bon moment en sa compagnie.

_________________
L'Imaginarium mon fofo de cinéma
Revenir en haut Aller en bas
http://l-imaginarium.forumactif.org/index.htm
Kaboume
Adepte
Adepte
avatar

Messages : 2697
Date d'inscription : 13/08/2010
Age : 32
Localisation : Québec

MessageSujet: Dracula   Lun 23 Aoû - 18:35

J'ai acheter ce livre il y a quelques mois déjà! Je le regarde souvent en me disant que ça devrait être ma prochaine lecture! J'adore le monde des vampires! J'espère que je vias aimé!

Suite bientôt! Suspect hihi!!
Revenir en haut Aller en bas
Alanah
Adepte
Adepte
avatar

Messages : 2727
Date d'inscription : 28/09/2009
Age : 27
Localisation : Pas très loin de mon pc ou d'un livre...

MessageSujet: Re: Stoker Bram - Dracula   Lun 23 Aoû - 19:23

il faudrait peut etre que je le lise celui la quand meme...
Revenir en haut Aller en bas
http://accrocdeslivres.blogspot.fr/
Lady Swan
Initié
Initié
avatar

Messages : 1942
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 21
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Stoker Bram - Dracula   Sam 19 Fév - 0:48

J'ai pris énormément de temps avant de finir ce livre.Les descriptions sont magnifiques mais des passages sont assez long et j'ai eu envie d'abandonner.Il faudrait que je tente de nouveau peut être qu'après un recul j'apprécierais plus...
Tout de même, je crois que c'était un très bon livre.Pour ses personnages (un peu terne parfois) et les descriptions des Carpates.Certains passages sont rester un peu flou, manque d'informations? Peut être est-ce moi qui est manquer quelque chose.Assez flou!Faut que je relise... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Erestor
Adepte
Adepte
avatar

Messages : 2366
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 34
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Stoker Bram - Dracula   Sam 2 Mar - 15:35

Le comte Dracula est sans contredit le vampire le plus populaire dans le monde et ce depuis de nombreuses années. Plusieurs films cultes ont été inspirés du roman de Bram Stoker. Ce n’était donc qu’une question de temps avant que je me décide à plonger dans cette lecture… et comme les vampires sont à la mode depuis quelques années, le temps était bien choisi pour enfin connaitre la véritable histoire de ce classique vivement acclamé par plusieurs.

Écrit de façon épistolaire, le récit permet de connaitre l’histoire à un rythme contrôlé et selon le point de vue de plusieurs personnages, ce qui donne une ambiance parfois lourde mais souvent fascinante par moment. Le texte est extraordinaire et pousse inévitablement le lecteur à se demander s’il a réellement été écrit il y a plus d’un siècle. Outre peut-être quelques passages où le style de vie est bien différent d’aujourd’hui, rien ne permet de se douter de l’époque où il a été écrit. Et c’est peut-être là qu’est la plus grande force de Dracula ; le texte passe aisément au travers des âges et ne vieilli pas !

Dès les premières pages, l’auteur nous plonge dans le vif du sujet. L’histoire n’est pas au sens propre une histoire d’épouvante puisqu’aucune peur n’est ressentie de la part du lecteur. Toutefois, quelques frissons peuvent parfois se manifester durant la lecture. Par contre, force est de constater que le roman compte plusieurs longueurs qui freine l’ardeur du lecteur à vouloir connaitre la suite. Les descriptions sont réellement efficaces, mais je ne peux m’empêcher de penser que le roman pourrait compter une centaine de page en moins pour permettre un meilleur attachement aux personnages et à l’histoire elle-même. Mais en dehors de ces moments d’égarement de la part de l’auteur – qui a peut-être voulu en faire un peu trop – le récit écrit à la façon de journal donne une tension intéressante tout le long du livre.

Qui plus est, certaines erreurs semblent s’être faufilées au fil du récit puisque plusieurs moments incohérents sont clairement visibles tout au long du roman. C’est à se demander si l’auteur n’aurait pas oublié de relire son texte une fois celui-ci terminé… aussi, certaines questions reste en suspens une fois la lecture terminé. Quant à la finale, je ne peux que m’empêcher d’être déçu par le côté un peu trop « facile » qui n’a pas sa place dans ce genre de récit. Ça me semble un peu brouillon et bâclé…

Oui, il y a quelques défauts à cette histoire, mais des défauts qui n’empêchent nullement au lecteur d’apprécier un tant soit peu ce récit. Aussi, je ne peux pas donner une mauvaise note à ce roman puisque ce classique littéraire est franchement incroyable dans son ensemble. On pardonne donc assez facilement les égarements de la part de l’auteur !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecture-evasion.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stoker Bram - Dracula   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stoker Bram - Dracula
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bram Stoker's Dracula: Collector's Edition 02/10/07 Z1
» [Stoker, Bram] Dracula
» Bram Stoker : "Dracula"
» Bram Stoker et Dracula
» [ Dracula ] Bram Stoker

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bibliothèque de l'Invisible :: Rayonnages invisibles :: Fantastique / Horreur-
Sauter vers: