La bibliothèque de l'Invisible

Si le monde réel manque parfois de magie, d'étoiles ou de frissons à votre goût, entre nos murs l'imaginaire et l'aventure ne seront jamais en reste.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 King Stephen - Ca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

vous avez aimé
un peu
0%
 0% [ 0 ]
beaucoup
0%
 0% [ 0 ]
coup de cœur
100%
 100% [ 6 ]
pas du tout
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 6
 

AuteurMessage
Erestor
Adepte
Adepte
avatar

Messages : 2396
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 35
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: King Stephen - Ca   Ven 26 Aoû - 17:25

Content que ça t'ai plu yao. Very Happy

Spoiler:
 

J'ai aussi bien apprécié la fin, surtout le rythme de la fin comme tu dis. Ni trop vite, ni trop lente. Et à la toute fin...

Spoiler:
 

-Patrick
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecture-evasion.com
yao
chaman
chaman
avatar

Messages : 899
Date d'inscription : 03/01/2011
Age : 24
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: King Stephen - Ca   Ven 26 Aoû - 18:02

C'est bien, on a les mêmes impressions Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.livresfantastiques.fr
Lady Swan
Initié
Initié
avatar

Messages : 1941
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 21
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: King Stephen - Ca   Ven 26 Aoû - 23:28

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
scifi
Gardienne
Gardienne
avatar

Messages : 8337
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: King Stephen - Ca   Sam 27 Aoû - 5:06

Bah c'est expliqué pourquoi elle l'a fait.

Spoiler:
 

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
Erestor
Adepte
Adepte
avatar

Messages : 2396
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 35
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: King Stephen - Ca   Sam 27 Aoû - 14:58

C'est loin d'être une scène choquante. En fait ça ne m'a pas vraiment dérangé, je trouve juste ça un peu.. bizarre. Ça n'enlève absolument rien à l'histoire... mais je trouve que ça n'apporte rien de plus non plus. N'empêche, cette scène est très bien écrire tout de même. ^^

Ça n'empêche pas que j'ai adoré le livre et que c'est un coup de coeur. Razz

-Patrick
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecture-evasion.com
lanfear
Archimage
Archimage
avatar

Messages : 4896
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 41

MessageSujet: Re: King Stephen - Ca   Sam 27 Aoû - 16:57

scifi a écrit:
Bah c'est expliqué pourquoi elle l'a fait.

Spoiler:
 

pareil cette scène ne m'a pas tant choqué vu les circonstances, c'était un moyen sûr de créer un lien durable et surtout de se réconforter les uns les autres aprés cette épreuve terrible.
Revenir en haut Aller en bas
Kaboume
Adepte
Adepte
avatar

Messages : 2697
Date d'inscription : 13/08/2010
Age : 33
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: King Stephen - Ca   Sam 27 Aoû - 20:46

je vous ordonne de ne plus parler en spoiler... Je veux lire vos spoiler... Sad mais j'ai pas terminé le livre
Revenir en haut Aller en bas
Lady Swan
Initié
Initié
avatar

Messages : 1941
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 21
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: King Stephen - Ca   Sam 27 Aoû - 22:59

Je dirais pas choquante juste surprenante ^^ Je ne me souvenais pas du tout que c'était expliqué Razz

Coup de coeur pour moi aussi, comme je l'ai déjà dis!
Revenir en haut Aller en bas
scifi
Gardienne
Gardienne
avatar

Messages : 8337
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: King Stephen - Ca   Sam 27 Aoû - 23:49

Kaboume a écrit:
je vous ordonne de ne plus parler en spoiler... Je veux lire vos spoiler... Sad mais j'ai pas terminé le livre

Twisted Evil

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
Lady Swan
Initié
Initié
avatar

Messages : 1941
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 21
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: King Stephen - Ca   Dim 28 Aoû - 15:36

Mouhahaha - tu as maintenant une motivation pour lire plus ^^
Revenir en haut Aller en bas
Kaboume
Adepte
Adepte
avatar

Messages : 2697
Date d'inscription : 13/08/2010
Age : 33
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: King Stephen - Ca   Mar 30 Aoû - 12:48

Ça avance, ça avance! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Kaboume
Adepte
Adepte
avatar

Messages : 2697
Date d'inscription : 13/08/2010
Age : 33
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: King Stephen - Ca   Jeu 15 Sep - 19:27

Un très bon SK ! Fidèle à lui-même, Stephen King sait bien mettre en place ses personnages, ses éléments qui peuvent sembler banales à première vu, mais qui prennent place lorsque l’action est présente et qui permettent de s’attacher aux personnages, aussi bien bons que méchants. J’aime bien l’univers dans lequel SK nous plonge. Il est maitre de son histoire et n’épargne pas beaucoup de détails (et le lecteur lol). Il ne mâche pas ses mots, ni ses idées. Il sait comment rendre ses lecteurs accros et les faire accrocher.

J’ai bien apprécié la gang des Ratés. Je m’y suis attaché. Les bêtises que peuvent faire une bande de jeunes m’ont fait sourire plus d’une fois. J’ai eu des frisons, des rires, des sourires, de la peine, du dégoût. C’est ce que j’aime avec un SK, il nous fait passer par une panoplie de sentiments.

Un très bon livre qui m’a plu !
Revenir en haut Aller en bas
lanfear
Archimage
Archimage
avatar

Messages : 4896
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 41

MessageSujet: Re: King Stephen - Ca   Jeu 28 Nov - 7:52

Et voilà je viens de finir la relecture du premier tome et j'en avais oublié une bonne partie ! Tout d'abord j'ai été surprise de leurs mémoires défaillantes, je me rappelais bien sûr qu'ils avaient tout oublié mais j'étais sûre qu'une fois à Derry tout revenait... Je trouve ça vraiment terrible de n'avoir que des fragments qui leur reviennent, bon d'un autre côté on comprend, s'ils avaient tout gardé en tête ils n'auraient pas pu survivre sainement ! Pourtant ce qui est triste c'est que les bons souvenirs ont aussi disparus.
J'ai pris beaucoup de plaisir à redécouvrir leur rencontre étant enfant, Stephen King est vraiment un maître dans l'art d'écrire sur les enfants, et en général sur les relations (bonnes ou mauvaises) qui unissent les gens. Et aussi dans l'art de décrire certaines expériences horribles ^^ Là aussi j'avais oublié certains détails
Spoiler:
 
Ce que j'adore aussi dans cette histoire c'est que malgré l'horreur ambiante, le lien qui les unit tous les 7 est vraiment beau et magique (oui ça par contre je n'avais pas oublié, je parle de La Tortue bien sûr ^^)
Donc pour conclure, ce premier tome m'a de nouveau emballée dés les premières pages et je me plonge vite fait bien fait dans la suite ! study
Revenir en haut Aller en bas
GrM'
Novice
Novice
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 03/05/2015
Age : 34
Localisation : King City

MessageSujet: Ca (GRM)   Lun 4 Mai - 19:40

Mon avis personnel concernant "Ça":

Le chef-d'oeuvre incontesté du fantastique, de l'horreur et du gore, mais aussi une formidable hymne au courage et à l'amitié.
Pour moi, ces trois tomes de "Ça" (de chez J'ai lu) font partie de cette grande période de Maître King: fin des années 80 jusqu'à la fin des années 90.
Durant laquelle, il a pondu ses meilleures oeuvres - celles qui mettent l'accent sur les personnages, leur passé, leurs faiblesses et leurs inexplicables terreurs.
Des livres qui font revivre l'histoire de petits villages américains où la réalité cède devant la folie ambiante, où le surnaturel fait irruption dans les scènes les plus anodines de la vie quotidienne.
Des villages au coeur desquels, le mal remonte à la surface sous une forme ou une autre, des villes qui entretiennent une véritable sauvagerie dans leurs entrailles.
Des endroits du monde, aux limites de la réalité qui abritent aussi une certaine forme de magie parmi leurs habitants.

Pour résumé la petite histoire (surtout pour ceux qui ne l'ont pas encore lu. Il y en a, c'est sûr et certain)  

- Sept enfants de Derry: Bill le bègue, Ben appelé aussi "Meule de foin", Mike, le grand connaisseur de la ville et de son histoire, Richie Tozier le rigolo de service, surnommé "Richie la grande gueule", Stan Uris, Eddie et son fameux inhalateur et la seule et unique fille du groupe: Beverly, dont les garçons sont tous amoureux, deviennent amis durant l'été 1958, époque sombre qui voit cette petite communauté de Nouvelle-Angleterre, devenir la proie d'une vague série de meurtres atroces.
"Le Club des Ratés" (comme les enfants aiment se nommer) découvre rapidement que ces meurtres d'enfants sont l'oeuvre d'une créature monstrueuse qui peut prendre n'importe quelle forme et qu'ils se jurent de détruire par tous les moyens, mais "Ça", n'est pas leur seul ennemi.
Une bande de jeunes les poursuit inlassablement à travers les rues de la ville et apporte son propre lot de terreurs.
Ensemble, les "ratés" vont s'armer de courage pour faire front et tenter de survivre à cet été caniculaire dans les Friches mortes.


Le titre est court mais non moins évocateur des ravages que "Ça" va causer dans la ville de Derry, dans le Maine.
L'histoire démarre avec la mort du frère de Bill, Georgie, la première victime de Bob Gray le clown, en cet automne de 1957.
Elle se poursuit avec la rencontre de sept gosses que tout sépare mais que leurs différences vont justement rapprocher de manière imprévisible.
Ce pavé de plus de 1000 pages est un concentré d'action, d'horreur, de flash-back, de rigolade, de courses-poursuites à travers la ville pour échapper aux voyous, d'amitiés indissolubles, d'actes de courage irréels et de serments à la vie à la mort.
Une fois de plus, notre cher King souligne le racisme, l'hypocrisie, la violence familiale et la noirceur omniprésente derrière les façades proprettes des petites villes américaines.
A travers ces thèmes récurrents, la folie et l'indifférence qui sévissent dans le coeur des habitants, permettent à un clown terrifiant de perpétrer ses meurtres.
Opposé à la naïveté et à la puissance des croyances enfantines, la présence de Bob Gray démontre que l'enfance est un pays cruel et dangereux, dont les bouleversements passent souvent complètement au-dessus de la tête des adultes.
Face à l'apparition du mal absolu qui prend racine dans les égouts de la ville, les enfants de Derry n'ont à opposer que leur propre conception du monde tel qu'ils le perçoivent:
Un univers fragile à la périphérie de celui des adultes, où ils ont parfois l'impression d'être invisibles,
où s'incarnent leurs pires craintes mais aussi leurs rêves et leurs espoirs.
Stephen King a construit son récit autour de cette terrifiante réalité mais il démontre aussi que par ses convictions irrationnelles, un enfant devient le détenteur d'une formidable magie oubliée des adultes, et qu'il parvient à supporter ce qui détruirait la santé mentale de ses aînés.
L'auteur pousse le sadisme en ne permettant qu'aux enfants de Derry d'apercevoir l'horreur de "Ça" et ses nombreux déguisements, là où leurs parents ne voient rien ou se contentent de détourner les yeux en haussant les épaules.
Car les enfants, eux, croient toujours aux monstres tapis sous leur lit, et cette certitude s'incarne dans des cauchemars innommables, dont le clown s'empare afin de les manipuler à sa guise.  pale

Au travers de cycles de folie meurtrière qui surgissent tous les 27 ans, King mêle l'histoire et les anecdotes de la ville à un récit haletant qui se prolonge sur deux périodes à la fois: 1958 et 1985,
lorsque les sept gosses sont devenus adultes et doivent revenir affronter leurs pires cauchemars à Derry.
On prend peu à peu conscience de la situation de Derry, régulièrement touchée par des vagues d'une rare violence au fil des siècles:
Disparitions de colons, assassinats multiples, actes de barbarie sortis de nulle part, que le monde semble ignorer et que ses propres habitants préfèrent oublier, situant la ville comme l'épicentre d'un déchaînement de forces néfastes. Twisted Evil

Dans ce récit, le système de flash-back est encore une fois admirablement bien utilisé et permet de comprendre le cheminement des pensées des personnages.  
L'alternance des points de vues et des époques, nous pousse à nous attacher à chacun et à mieux appréhender leurs choix.
Il jongle entre passé et présent, il évoque la nostalgie d'une époque révolue où les jeux se mêlaient aux terreurs insondables de l'enfance.
Et lorsque l'apothéose arrive en fin de récit, tout se met naturellement en place, permettant de dénouer les fils de l'intrigue et de recouper les indices disséminés tout au long de la lecture.

Pour résumé, je dirais que "Ça", c'est le courage, l'espoir, le rêve, les copains, les premiers émois, la saveur de l'enfance avec ses coups durs et ses émerveillements, la magie, le pouvoir des certitudes à un âge où tout paraît possible.
Et c'est surtout LE livre de notre grand Stephen King qu'il faut avoir lu (au moins une fois dans sa vie !).
S'il ne devait en rester qu'un, ce serait celui-là.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCbggojbIGzd9KVcPdQ4kbgA
GrM'
Novice
Novice
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 03/05/2015
Age : 34
Localisation : King City

MessageSujet: Re: King Stephen - Ca   Lun 4 Mai - 19:50

Zut... je l'ai pas mis à la bonne place ! Embarassed  Mille excuses.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCbggojbIGzd9KVcPdQ4kbgA
scifi
Gardienne
Gardienne
avatar

Messages : 8337
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: King Stephen - Ca   Mar 5 Mai - 12:24

Un petit coup de ciseaux et de colle magique et hop, fusionné ! Smile

Je dirais qu'au niveau avis, Steve a trouvé concurrence. Très intéressant en l'occurrence. Si je ne l'avais pas déjà lu et que ce n'était déjà pas mon oneshot préféré de l'auteur, j'aurais couru me l'acheter. Smile

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
GrM'
Novice
Novice
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 03/05/2015
Age : 34
Localisation : King City

MessageSujet: Re: King Stephen - Ca   Mar 5 Mai - 14:54

Aaah merci Sci-Fi la magicienne ! Very Happy
Finalement, t'es bien plus forte que Sylvain Mirouf
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCbggojbIGzd9KVcPdQ4kbgA
Samuel Vimaire
Bleusaille
Bleusaille
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 25/11/2015
Age : 34
Localisation : Golbey dans les Vosges

MessageSujet: Re: King Stephen - Ca   Jeu 26 Nov - 17:15

En parcourant le fofo je suis tombé sur ce sujet j ai voté, coup de cœur bien sur, et... merde la surprise => 100% des votants ont voté coup de cœur. Ca prouve bien qu il n y a pas que pour moi que c es mon livre préferé! Quand j etais petit mon frére qui etait marin s achetait des King pour passer le temps dans le train et quand il avait fini il me les donnait , j avais 12 ans j'en ai 32 et je suis archi fan de King! D ailleurs "Ca" fut mon premier et j ai trop accroché d'ailleurs si un jour on me demande par quel SK on devrait commencer je dirais Ca sans hésiter.
Toutes ces frayeurs, toutes ces emotions je le lis environ 2 fois par an et d'ailleurs cette année j ai du le racheter pour la 3eme fois truc de ouf! Si quelqu un veut me parler de sa passion de King qu il me mp je lui répondrai sans faute! Bizoux a tous
Revenir en haut Aller en bas
scifi
Gardienne
Gardienne
avatar

Messages : 8337
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: King Stephen - Ca   Jeu 26 Nov - 17:50

Samuel Vimaire a écrit:
d'ailleurs cette année j ai du le racheter pour la 3eme fois

Ca me connaît aussi ça. J'ai eu un peu de mal à me séparer des miens la première fois (je les avais en trois tomes, en poche) mais je les avais tellement relus qu'ils tombaient littéralement en morceaux.
Ca n'est pas mon premier King mais c'est définitivement avec celui-là que j'ai compris que cet auteur-là serait un de mes préférés.

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
Lady Swan
Initié
Initié
avatar

Messages : 1941
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 21
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: King Stephen - Ca   Jeu 27 Avr - 0:51

Je vais juste laisser ça ici ...


Je ne peux qu'être intriguée *.*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: King Stephen - Ca   

Revenir en haut Aller en bas
 
King Stephen - Ca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [King, Stephen] Brume la faucheuse
» King Stephen - Minuit 2
» King Stephen - Sac d'Os
» King Stephen - Le Talisman - Le Talisman des Territoires T1
» [King, Stephen] Les Tommyknockers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bibliothèque de l'Invisible :: Rayonnages invisibles :: Fantastique / Horreur-
Sauter vers: