La bibliothèque de l'Invisible

Si le monde réel manque parfois de magie, d'étoiles ou de frissons à votre goût, entre nos murs l'imaginaire et l'aventure ne seront jamais en reste.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 King Stephen - Dreamcatcher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lanfear
Archimage
Archimage
avatar

Messages : 4897
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 41

MessageSujet: King Stephen - Dreamcatcher   Mer 30 Sep - 7:57



Quatre amis se retrouvent annuellement pour une partie de chasse dans une forêt du Maine. Elle fut jadis leur terrain d'aventures, en compagnie de Duddits, l'enfant mongolien qu'ils avaient adopté comme un petit frère. Et le théâtre, aussi, d'événements qu'ils se sont efforcés d'oublier. Mais les mystères ressurgissent, sous la forme de présences étranges et menaçantes que l'armée a entrepris de surveiller de près. Au point de vouloir éliminer tous ceux qui ont pu être au contact de la chose...

Mon avis :

J'ai adoré !!! Very Happy Le thème, les personnages et l'intrigue sont excellents !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
scifi
Gardienne
Gardienne
avatar

Messages : 8324
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: King Stephen - Dreamcatcher   Mer 30 Sep - 10:12

Le thème des petits hommes verts revisités à la Stephen King. Smile
Il y a des scènes terribles et vaut mieux avoir l'estomac solide.

Spoiler:
 

Mais Duddits et ses amis comptent parmi les personnages les plus émouvants qu'ait créé l'auteur.
Spoiler:
 

Quant à l'adaptation... Rolling Eyes

Spoiler:
 

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
Sandie
Initié
Initié
avatar

Messages : 1402
Date d'inscription : 02/09/2009

MessageSujet: Re: King Stephen - Dreamcatcher   Mer 30 Sep - 19:21

Pas le bouquin du King que j'ai préféré, mais j'ai passé un excellent moment à le lire, bien que j'ai eu plusieurs fois la nausée...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
lanfear
Archimage
Archimage
avatar

Messages : 4897
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 41

MessageSujet: Re: King Stephen - Dreamcatcher   Jeu 1 Oct - 8:14

scifi a écrit:
Spoiler:
 

C'est un passage épouvantable (et comme notre cher SK sait si bien le faire avec une profusion de détails !)


Sandie a écrit:
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Steve
Initié
Initié
avatar

Messages : 1811
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 35
Localisation : Briançon

MessageSujet: Re: King Stephen - Dreamcatcher   Jeu 1 Oct - 9:50

Comme pour Le Fléau, je vais vous copier/coller ici un topic-synthèse que j'avais fait sur le roman il y a quelques années :

ATTENTION, LES LIGNES QUI SUIVENT SONT BOURREES DE SPOILERS SUR L'HISTOIRE !!!



Dreamcatcher, c'est l'histoire de 4 amis d'enfance, qui se retrouvent tous les ans dans la foret du Maine pour partir à la chasse. Plus jeunes, ils ont fait la connaissance de Duddits, un attardé mental possédant des pouvoirs psychiques avec qui ils ont peu à peu perdu le contact, mais qui a profondement marqué leur jeunesse.
Suite à des évènements étranges survenus dans la forêt cette année-là durant leur semaine de chasse, ils se voient contraints de revenir vers leur vieil ami... ensemble, ils suivront à nouveau la ligne.
Et au milieu de tout ça : l'attrape-rève.

Dur dur, de synthetiser en quelques lignes une histoire aussi riche et foisonnante. De toutes les oeuvres de King que j'ai lu jusque-là, c'est peut-etre dans celle-ci où la dimension psychologique est la plus présente et peut-être la plus importante : le combat psychique auquel se livrent Jonesy et Mr. Gray (enfermés dans le meme corps, chacun essayant d'avoir l'avantage sur l'autre) ou alors Henry, psychologue de son etat, payé pour alléger le fardeau de ses patients alors qu'il nourrit secretement des idées de suicide, etc...
C'est aussi une des oeuvres les plus autobiographiques de King, où ce dernier exprime sa souffrance physique et son mal-être au travers de la maladie et surtout l'accident quasi-mortel de Jonesy (lui-même ayant survecu à un grave accident qui aurait pu lui coûter la vie).

On y retrouve également toute la paranoïa d'un peuple face à l'envahisseur, métaphore sur la peur de l'etranger après le grave traumatisme vécu par les americains face au terrorisme et aux attentats du 11 septembre 2001. A l'époque des grands films d'invasions extra-terrestres des années 50, c'etait la peur de l'arme atomique et de la guerre froide qui avait inspiré ces romans, ces bds ou ces films... un demi-siècle plus tard, le sujet d'inspiration est différent, mais la peur reste.
Autre jour, même merde.
Sans aller chercher aussi loin, on peut simplement voir ce livre comme une relecture moderne de toute la mythologie de l'OVNI aux states (à ce sujet, les coupures de journaux au tout début sont passionnantes), même si King s'y etait dejà interessé quelques années plus tôt dans Les Tommyknockers. On peut y voir aussi une petite critique du système militaro-politique americain de la part de l'auteur, ce qu'il avait dejà fait sur d'autres bouquins, mais avec ici un point de vue un peu plus acide et subtil à la fois...
Une profusion de thèmes qui font de Dreamcatcher une oeuvre puissante et complète, qu'on pourra lire à chaque fois d'un point de vue différent.

Et puis, au niveau de la narration, il est aussi un des plus intéressants à mont gout.
L'histoire est très visuelle, voire meme cinématographique par moments (un des protagonistes fait souvent reference au cinema et aux films de Spielberg en observant l'incroyable logistique deployée dans le camp militaire), ce qui lui donne un coté très visuel donc. Et pour rehausser le tout, elle est menée tambour battant à un rythme assez soutenu : quasiment toute l'intrigue du bouquin se déroule durant la meme journée, sous forme d'une espèce de folle course-poursuite, ce qui confère plus d'impact à l'histoire et évite ainsi les temps morts.
Les heros sont attachants et tous très intéressants malgré leurs différences... le passage qui se passe à Derry pendant l'enfance de ces derniers est plein de nostalgie et rappelera à certains l'ambiance si typique que l'on retrouve dans Ca (il y en a d'ailleurs une réference clairement explicite à un certain donné, mais ce serait tout gâcher que de la dévoiler, pour ceux qui ne l'ont pas encore lu).
Même dans le camp des "méchants" on n'est pas en reste, avec des personnalités telles qu'Owen Underhill, Perlmutter - le souffre-douleur de la bande lol - ou bien l'infâme Kurtz, qui bien que légèrement psychopate sur les bords, fascine aussi à sa façon... sa folie devient peu à peu contagieuse et fait progressivement se remettre en doute les personnes qui le cotoyent, pour le meilleur ou pour le pire.
Je crois qu'au niveau des personnalités et des psychologies, c'est l'un des livres de King les mieux construits... donc bravo Stevie, sur ce coup-là t'as bien assuré !

Et l'attrape-rève dans tout ça ? héhé, ça je vous laisse le plaisir de le découvrir par vous-meme, le concept est très bien vu, même si l'epilogue m'a un peu déçu par rapport à ça, mais bon ce n'est qu'un detail...
Au fait, pour ceux qui ne savent pas, un attrape-rève, ça ressemble à ça :



Comme vous auriez pu le remarquer, c'est un des livres de King qui m'a le plus marqué et n'est qu'à une brassée de mon Top5. Bon, je crois que je vais quand meme m'arreter là sinon on en finira jamais... que rajouter ? Ah oui, vive les Stones et Sympathy For The Devil ! Cool
AJMM
Revenir en haut Aller en bas
ptitekyra
Apprenti
Apprenti
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 29
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: King Stephen - Dreamcatcher   Sam 3 Oct - 19:14

Au début j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire, et puis finalement j'ai bien aimé ce livre. Biensûr, j'ai beaucoup aimé les passages sur la jeunesse des personnages. Very Happy Mais un peu moins les passages avec les militaires même si c'est important dans l'histoire...
La fin était grandiose
Spoiler:
 

Bref ce livre fait partie de mes préférés du King.
Revenir en haut Aller en bas
Erestor
Adepte
Adepte
avatar

Messages : 2384
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 35
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: King Stephen - Dreamcatcher   Sam 31 Aoû - 0:29

Je suis en plein dans la fin du roman et je dois avouer que ça m'est quelque peu difficile par moment.

Spoiler:
 

mais bon, ça ne m'empêche pas d'aimer ce roman. Je prends simplement un peu plus mon temps c'est tout. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecture-evasion.com
Lucy
Initié
Initié
avatar

Messages : 1368
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: King Stephen - Dreamcatcher   Sam 31 Aoû - 16:07

A l'époque, j'avais trouvé ce livre plutôt compliqué à lire, complexe. C'est vrai qu'en lisant ton commentaire Erestor, j'avais oublié à quel point ce livre pouvait remuer. Et si j'avais été dans ton cas, j'ose à peine imaginer ce que cela m'aurait fait.
Revenir en haut Aller en bas
Steve
Initié
Initié
avatar

Messages : 1811
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 35
Localisation : Briançon

MessageSujet: Re: King Stephen - Dreamcatcher   Sam 31 Aoû - 19:53

Pour ma part, mon avis sur ce roman n'a pas vraiment changé avec le temps, à la différence près que je ne le mettrais peut-être plus dans mon Top5 ou 10 (eh oui, La Tour Sombre, Le Talisman et Insomnie sont passés par là !).
Revenir en haut Aller en bas
Erestor
Adepte
Adepte
avatar

Messages : 2384
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 35
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: King Stephen - Dreamcatcher   Jeu 5 Sep - 13:22


Stephen King
Dreamcatcher

Synopsis :
Il était une fois, dans la ville hantée de Derry, quatre garçons qui unirent leurs forces dans un très bel acte de courage. Mais cette formidable action les changea d'une manière imcompréhensible. Vingt-cinq ans plus tard, ces hommes vont se trouver plongés au coeur d'un combat terrifiant aux prises avec une créature d'un autre monde. Leur seule chance de survie réside dans leur passé commun et en Duddits, l'Attrapeur de rêves...


Commentaire personnel :
Sans être un grand connaisseur, j’ai lu plusieurs romans de cet auteur. Je ne devrais donc pas être aussi surpris… mais encore une fois, le King réussit à m’impressionner ! Le récit dépeint des envahisseurs extra-terrestres qui veulent notre chez-nous… C’est simple et pourtant c’est une histoire tellement riche et complète dans son ensemble que nous livre l’auteur. Une histoire totalement différente de ce que nous nous imaginons de la part d’un tel récit.

Comme à son habitude, Stephen King utilise bien ses mots pour imager ce qu’il veut transmettre. Durant sa lecture, le lecteur peut clairement voir les images dans sa tête, un peu à la façon d’un film. Des images de courses-poursuites, des images émouvantes, des images qui font peur… et bien sûr des images horribles – donnant presque la nausée au lecteur par moment. C’est très descriptif, mais sans être trop. C’est parfaitement bien dosé, c’est du Stephen King ! Son style d’écriture est tout simplement unique. Il a sa façon bien à lui de captiver le lecteur, autant par ses descriptions que par sa façon de partager son histoire avec son côté imaginatif et sans fin.

J’ai vraiment adoré les personnages qui ne sont pas sans rappeler un certain « Club des ratés » d’un autre roman. Leur façon unique de voir les choses, la façon dont ils agissaient étant enfants, leur côté fort et courageux et le fait qu’ils aient une amitié presque indéfectible… tout ça m’a beaucoup fasciné. Il est impossible de ne pas s’attacher immédiatement à ces personnages. Parfois c’est drôle, parfois c’est émouvant, mais à chaque fois c’est incroyablement inspirant et captivant.

Spoiler:
 

Dreamcatcher se hisse très certainement dans mon top 5 de l’auteur. C’est totalement surréaliste tout en étant terriblement réaliste. C’est une histoire incroyable, comme il sait si bien les raconter !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecture-evasion.com
Steve
Initié
Initié
avatar

Messages : 1811
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 35
Localisation : Briançon

MessageSujet: Re: King Stephen - Dreamcatcher   Jeu 5 Sep - 15:49

Bien d'accord avec toi, dans l'ensemble.
Pour ce qui est de Duddits, c'est certainement l'un des personnages les plus forts et les plus intéressants de son oeuvre, on s'y attache vite et la fin est d'autant plus tragique. J'espère néanmoins que ce point-là en particulier ne t'aura pas empêché d'apprécier le livre à sa juste valeur Wink
Revenir en haut Aller en bas
Erestor
Adepte
Adepte
avatar

Messages : 2384
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 35
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: King Stephen - Dreamcatcher   Jeu 5 Sep - 16:29

Oh que non ! J'ai simplement pris un peu plus mon temps pour le terminer, c'est tout. Wink

J'ai ressenti un peu un pincement au coeur en le déposant pour la dernière fois... pareil que lorsque j'ai terminé Ça et que j'ai quitté le Club des ratés. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé le petit clin d'oeil à ce livre durant ma lecture. Ça rend les histoires du King d'autant plus réalistes et plausibles. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecture-evasion.com
Steve
Initié
Initié
avatar

Messages : 1811
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 35
Localisation : Briançon

MessageSujet: Re: King Stephen - Dreamcatcher   Jeu 5 Sep - 16:33

Erestor a écrit:
Oh que non ! J'ai simplement pris un peu plus mon temps pour le terminer, c'est tout. Wink

J'ai ressenti un peu un pincement au coeur en le déposant pour la dernière fois... pareil que lorsque j'ai terminé Ça et que j'ai quitté le Club des ratés. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé le petit clin d'oeil à ce livre durant ma lecture. Ça rend les histoires du King d'autant plus réalistes et plausibles. Very Happy
Oui, au fur et à mesure que tu avanceras dans ta découverte de l'oeuvre kingienne, tu verras que quasiment tous ses romans sont reliés les uns les autres par un fil rouge. Ce qui ne que renforcer la cohérence globale de son univers. Des fois ça va du simple clin d’œil à l'apparition d'un personnage d'un roman à l'autre, mais si tu veux avoir le fin mot de l'histoire, alors je te conseilles plus que fortement de lire la Tour Sombre Wink

Et oui, j'ai adoré aussi les envois à Ça dans Dreamcatcher ! on sent d'ailleurs que les deux histoires ont beaucoup en commun sur certains points, notamment sur l'amitié qui lie les personnages principaux.
Revenir en haut Aller en bas
Erestor
Adepte
Adepte
avatar

Messages : 2384
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 35
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: King Stephen - Dreamcatcher   Jeu 5 Sep - 16:42

Voilà, l'amitié entre ces personnages est tellement forte. Ça m'a tout de suite plu de retrouver ce côté fascinant que j'ai connu dans Ça (mon premier King). Et même Kurtz, je l'ai bien aimé. Son côté psychologique est incroyable !



Pour ce qui est de la TS, j'ai lu le premier tome à deux reprises. Le deuxième m'attend sagement dans ma biblio. Mais après avoir lu Le fléau, je me suis rendu compte que dans la TS il risque d'y avoir plusieurs clins d'oeil plus ou moins important via ses autres romans. Je prends donc mon temps avant de bien découvrir cette série qui me fait envie depuis longtemps. Smile

Je panique un peu par moment.. parce que même s'il me reste encore beaucoup de King à lire, je suis forcé de dire qu'il m'en reste toujours de moins en moins. lol
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecture-evasion.com
scifi
Gardienne
Gardienne
avatar

Messages : 8324
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: King Stephen - Dreamcatcher   Ven 6 Sep - 6:40

J'ose même pas compter le peu qu'il me reste à lire, je comprends fort bien ce sentiment. Razz 

Erestor a écrit:
Voilà, l'amitié entre ces personnages est tellement forte.
Oui, et tellement bien dépeinte. C'est ça qui rend le tout d'autant plus poignant.

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
Erestor
Adepte
Adepte
avatar

Messages : 2384
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 35
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: King Stephen - Dreamcatcher   Ven 6 Sep - 21:57

En fait, je ne m'attendais pas du tout à ça... je n'aurais jamais cru pouvoir revivre ce sentiment d'appartenance avec un autre groupe d'enfants que le Club des ratés.

Mon prochain SK aura de la pression ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecture-evasion.com
Steve
Initié
Initié
avatar

Messages : 1811
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 35
Localisation : Briançon

MessageSujet: Re: King Stephen - Dreamcatcher   Sam 7 Sep - 5:25

Si le thème de l'enfance et des amitiés (ou terreurs) de jeunesse sont souvent traités dans les livres de SK, peu contiennent une bande d'amis comme celle des Ratés ou les 4 de Dreamcatcher. Tu peux lire Différentes Saisons, avec la nouvelle Le Corps (Stand by Me au ciné), où l'on retrouve aussi un groupe d'enfants affrontant ensemble les épreuves de la vie. 
Sauf qu'il n'y a aucun élément fantastique dans cette excellente histoire, qui traite de la perte de l'innocence et le difficile passage à l'age adulte - ou à l'adolescence, dans le cas de ces enfants.

Ceci dit, si tu veux retrouver un peu de la magie de Ca (et avec un jeune ado comme héros), je te conseillerais le magnifique Le Talisman ; une véritable merveille où terreur, aventures et magie se mêlent pour le grand plaisir du lecteur !
Revenir en haut Aller en bas
Salinger
Initié
Initié
avatar

Messages : 1446
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: King Stephen - Dreamcatcher   Ven 13 Fév - 11:25

Ce sera, sans doute, ma prochaine lecture kingienne.
Ça fait longtemps que je ne suis pas enfilé un pavé du Maître, et je suis en manque, je dois l'avouer.
Revenir en haut Aller en bas
Salinger
Initié
Initié
avatar

Messages : 1446
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: King Stephen - Dreamcatcher   Lun 20 Juil - 11:10

Bon ben en fait... :

Pfiou, que ce fût compliqué pour moi de lire ce bouquin. Ou pour être plus précis, de le terminer.
C'est un livre très important pour King, car c'est le premier qu'il a écrit après son accident (il en parle d'ailleurs dans les remerciements de fin) mais il faut avouer que c'est vraiment loin d'être une réussite.
King est réputé pour prendre son temps pour mettre les choses en place dans ses pavés (on peut d'ailleurs citer le chef-d'oeuvre "Ça" qui doit être son manuscrit dans lequel il y a le plus de longueurs). Comme quoi, ça peut très bien se marier, mais pas dans "Dreamcatcher".
C'est un livre beaucoup trop long, King aurait pu faire la même chose avec moitié moins de pages.
Le début commence pourtant bien, avec la mise en place des différents personnages. Et puis d'un coup comme par magie, vient le passage où Kurtz apparaît. Il faut lire un nombre incalculable de pages pour enfin trouver le lien entre Kurtz et la bande des 4. Déjà, à ce niveau, je pense qu'il doit y avoir des personnes qui n'ont pas continué.
Mais le pire, c'est bien le passage ou Kurtz de son côté et Underhill et Henry du leur, poursuivent Mr Gray. C'est long, mais loooooooooooong !!! J'ai dû lutter plusieurs fois pour ne pas m'endormir (un comble avec un gars comme King).
Et puis le reste du bouquin, c'est très alambiqué, l'écriture n'est pas du tout fluide comme elle peut l'être d'habitude (pour ce dernier point, l'accident y est peut-être pour quelque chose, je ne sais pas). Et puis enfin, il y a des passages dans lesquels King part dans des délires qui n'ont rien à avoir avec l'histoire (et ça ne dure même pas 5-10 pages mais plutôt 40-50).
Non, franchement d'un bout à l'autre, je n'ai pris aucun plaisir à lire ce livre. Je suis bien content de l'avoir lu et terminé, et je ne le relirai sûrement jamais.
Une véritable déception, au même titre que "Dolores Claiborne" ou encore "Roadmaster".

Note : 2/5.
Revenir en haut Aller en bas
scifi
Gardienne
Gardienne
avatar

Messages : 8324
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: King Stephen - Dreamcatcher   Jeu 23 Juil - 10:18

Héhé, je me rappelle des longueurs. J'ai pas mal râlé en lisant aussi et j'ai souvent été tenté de lire certains passages en diagonale. Après, c'est pas que je trouvais tout ça vraiment ennuyeux. C'est juste que, comme toi, je me demandais parfois où était le lien avec la trame principale, mais surtout, surtout, je trépignais d'impatience de voir comment tout cela allait se dérouler.
Ca n'est pas une histoire facile à suivre mais pour ma part, les bons côtés l'ont emporté au final et j'en garde toujours un bon souvenir.

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: King Stephen - Dreamcatcher   

Revenir en haut Aller en bas
 
King Stephen - Dreamcatcher
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» King Stephen - Dreamcatcher
» [King, Stephen] Brume la faucheuse
» King Stephen - Minuit 2
» King Stephen - Sac d'Os
» King Stephen - Le Talisman - Le Talisman des Territoires T1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bibliothèque de l'Invisible :: Rayonnages invisibles :: Fantastique / Horreur-
Sauter vers: