La bibliothèque de l'Invisible

Si le monde réel manque parfois de magie, d'étoiles ou de frissons à votre goût, entre nos murs l'imaginaire et l'aventure ne seront jamais en reste.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Film : Le Hobbit - La Bataille des Cinq Armées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

vous avez aimé
un peu
0%
 0% [ 0 ]
beaucoup
100%
 100% [ 2 ]
coup de cœur
0%
 0% [ 0 ]
pas du tout
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Steve
Initié
Initié
avatar

Messages : 1810
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 35
Localisation : Briançon

MessageSujet: Film : Le Hobbit - La Bataille des Cinq Armées    Dim 14 Déc - 17:14



Synopsis :

Atteignant enfin la Montagne Solitaire, Thorin et les Nains, aidés par Bilbon le Hobbit, ont réussi à récupérer leur royaume et leur trésor. Mais ils ont également réveillé le dragon Smaug qui déchaîne désormais sa colère sur les habitants de Lac-ville. A présent, les Nains, les Elfes, les Humains mais aussi les Wrags et les Orques menés par le Nécromancien, convoitent les richesses de la Montagne Solitaire. La bataille des cinq armées est imminente et Bilbon est le seul à pouvoir unir ses amis contre les puissances obscures de Sauron.

Avis personnel :

ATTENTION, CETTE CRITIQUE CONTIENT DE MINI-SPOILERS !

Bon, alors je dois dire que malgré toutes les bonnes choses dans ce dernier opus, j'ai été légèrement déçu.
Cela tient à plusieurs choses : le manque d’ampleur général au détriment des bastons individuelles, le trop plein de numérique (qui casse un peu la magie des images et des décors naturels), les triangles amoureux foireux, le coté j’en-mets-plein-la-vue qui fait oublier la grande aventure qu’est celle de Bilbo, etc. C’est d’autant plus dommage que cet esprit d’aventure était bien présent dans les deux premiers volets et qu’il passe ici complètement à la trappe. Alors oui, c’est la guerre, mais dans ce cas-là ils auraient pu justement plus mettre l’accent sur la guerre et ses enjeux, plutôt que se focaliser sur les destins croisés de chaque personnage. Là, y’a un trop plein de persos, de cascades, d’affrontements éparpillés, qui nous font perdre de vue le conflit central.
C’est d’autant plus dommage que les rares plans mettant en scène les différentes forces en présence sont réussis et ne manquent pas de classe. Pourquoi ne pas en avoir mis plus ? D’ailleurs au passage, où sont passés les 5 factions ? Dans le bouquin, on avait bien : les elfes, les humains, les nains, les aigles et les wargs. Il manque pas une race ici ? Et d’ailleurs, même en ce qui concerne les aigles, on les voit 5min à tout casser, mais du coup ça limite un peu titre mensonger…
Alors après, je sais que c’est pas le SDA non plus, que les ambitions et que le ton même des films ne sont pas les mêmes (on avait avec la première trilogie une épopée guerrière qui se finissait en guerre pour le monde libre, ici il s’agit d’un conte enfantin, non dénué d’aventures et d’escarmouches, dont la guerre finale n’est qu’une des nombreuses péripéties du voyage : ce n’était pas une finalité en soi dans le roman).
Le public et la façon de raconter l’histoire ne sont pas les mêmes et il est normal qu’on retrouve ce coté « bon enfant », un peu édulcoré – là où le SDA se devait d’aller jusqu’au bout de son propos, avec gravité et solennité.

Là n’est pas le problème, mais encore une fois P. Jackson semble avoir trop morcelé son récit et ce 3e opus souffre d’un gros défaut de rythme : l’affaire Smaug est torchée en un quart d’heure et on enchaine sur la guerre, qui est le moteur principal du film, mais pourtant celle-ci n’est pas vraiment filmée en tant que telle. Sans compter les petites intrigues annexes, certes jouissives (Dol Guldur), mais qui n’apportent rien hormis préparer le terrain pour un SDA, dont une part de la menace « invisible » qui s’y profilait lentement perd du coup une bonne partie de son intérêt.
A force de générosité et de vouloir trop expliciter les choses, P. Jackson se tacle lui-même d’une trilogie à l’autre. Pas sûr que regarder Bilbo et le SDA à la suite soit une bonne idée, tant il y a d’éléments récurrents et de faux mystères (qui du coup, ne sont plus mystérieux du tout lol).
Et je reviens une minute sur Smaug : pourquoi nous faire planer une menace indicible sur sa vengeance à la fin du second opus, si c’est pour le faire apparaître « en guest » sur cet épisode et le faire crever en deux-deux, comme un mauvais méchant de série b ?
Dans ce cas-là, il aurait fallu ne pas faire de cassure et enchaîner directement le départ de Smaug de la montagne solitaire à la destruction de Dale (puis sa mort) à la fin du deux ; ça aurait été plus logique et aurait permis à ce dernier épisode de se focaliser uniquement sur la bataille des 5 – allez, 4 et demi – Armées.
Bref, découpage mal pensé, mauvais agencement des séquences et du coup, un rythme d’ensemble déséquilibré, si bien qu’à certains moments le temps me semblait long et au contraire, certains passages m’ont paru à peine survolés. Peter Jackson donne l’impression de ne plus savoir comment remplir les trous de son scénario, qui à force de broder autour de ce conflit et de ses personnages, ne raconte plus grand-chose, hormis une bastonnade géante de 2h30, qui manque singulièrement de souffle épique et du gravitas majestueux de son aîné.

Après, tout n’est pas à jeter et le film trouve des qualités dans ses défauts. Par exemple, s’il est vrai que la guerre est ici en retrait, certains personnages ont leur moment de bravoure : ainsi, LA scène avec Legolas lorsqu’il affronte Bolg est clairement jouissive, le Bard vs. Troll est fun à souhait et le combat entre Thorn et Azog, bien que traînant un peu en longueur, est à la hauteur des espérances.
Pareillement, la scène avec les Conseil Blanc est l’une des plus réussies et jubilatoires de la trilogie (voire des deux lol eh oui, je suis comme ça, moi !). J’a bien aimé aussi, petits détails qui semblent anodins, mais participant néanmoins à l’enrichissement de la mythologie, les montures des chefs d’armée de chaque clan ou nouvelles créatures : cerf énorme aux bois majestueux pour les elfes, porcs (?) de combat pour les nains (mais étonnamment crédibles) et aussi ces espèces de super-bouquetins(lol) ou de « mangeurs de terre », que je m’attendais pas à voir là…
Bref, plein de petits ajouts à mettre au crédit de Peter Jackson et de son équipe, qui ont fait ici un joli travail de fond (encore une fois) sur les Terres du Milieu. Et si, effectivement, on a droit à beaucoup (trop) de CGI envahissantes même pour les figurants, il faut voir le soin apporté au design des costumes, armes et accessoires (l’armure d’Elrond m’a juste rendu ouf lol entre autres).
Bref, je le disais plus haut, le réalisateur est toujours aussi généreux envers ses fans. Là-dessus y’a pas à tortiller.

C’est juste dommage que dans sa soif de vouloir nous offrir à nouveau une aventure bigger than life, tout en se pliant aux diktats du blockbuster moderne (trilogie oblige, tout numérique, utilisation systématique de la 3D là où il y en a pas toujours forcément besoin), Mr. Jackson se soit parfois fourvoyé dans son cahier des charges et dans l’équilibrage de son scénario – par moments plutôt bancal. Mais que l’on se rassure : le spectacle et le plaisir sont toujours là, forcément plusieurs crans en-dessous du modèle original (je parle bien du Seigneur des Anneaux, oui, pas du bouquin Bilbo lol), mais avec néanmoins la marque de fabrique de son auteur et une sincérité toujours intacte.
Cette trilogie-là ne marquera peut-être pas le cinéma comme l’a fait la précédente, mais on se rappelera toujours avec plaisir les aventures de Bilbo en Terres du Milieu en compagnie de ses amis nains. Quelques plans et images iconiques nous rappellent bien que nous sommes chez Tolkien et que Jackson possède toujours la même ferveur en transposant son univers à l’écran.
Pour tout amateur de fantasy, d’évasion et de cinéma, c’est déjà énorme ! Smile


P.S: Une fois arrivé à la fin de cette trilogie, on est en droit de se poser la question d'un éventuel retour des Terres du Milieu à l'écran. En ce qui me concerne, je suis plutôt dubitatif : les droits des autres écrits de l’auteur ne seront pas débloqués avant plusieurs décennies et vu que la Tolkien Society n’a pas du tout aimé ce qu’en a fait Jackson, il y a fort à parier qu’on ne voit pas de nouvelles adaptations de cet univers au ciné avant bien bien longtemps…
Et pis le Silmarillion sur grand écran ? D’accord c’est un fantasme, mais tellement improbable (et infaisable) d’un point de vue technique/logistique ou même chronologique (rappelons que le corps du Silmarillion se déroule sur plusieurs millénaires, plusieurs âges et des centaines de personnages différents) qu’il faudrait au moins une dizaine de films différents pour ne raconter que la moitié des récits épiques qui forment cet ensemble.
Jackson aime peut-être les défis, mais celui-ci me semble tout de même au-dessus de ses ambitions lol
Revenir en haut Aller en bas
scifi
Gardienne
Gardienne
avatar

Messages : 8353
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Film : Le Hobbit - La Bataille des Cinq Armées    Dim 14 Déc - 21:37

Je reviens tout juste de la séance et mon impression première, c'est que ce troisième opus porte bien son nom vu que ça se bastonne sur quasiment les deux tiers du film. J'ai pris soin de bien me préparer mentalement pour les digressions qu'il allait forcément y avoir et je me suis juste laissé porter par l'histoire.

Ce que j'ai aimé :

_Le visuel : je m'en suis pris plein la vue. Je suis venue pour ça, vue que l'histoire, je la connais déjà. Je ne suis pas fan des effets spéciaux à outrance non plus, mais ceux-là sont bien fait; je ne leur en demande pas plus.

_Ma scène préférée :
Spoiler:
 
J'ai vu du monde broncher autour de moi pendant la scène^^.

_Qu'il n'y en ai pas des tonnes avec les triangles amoureux. C'est vrai qu'à la base il n'y en a même pas du tout dans le livre mais je trouve que cet aspect est resté étonnamment mesuré. J'ai vraiment eu peur que on se retrouve avec un truc sirupeux jusqu'à la nausée et pas du tout crédible entre Kili et Tauriel mais deux ou trois scènes de quelques minutes sur plus de deux heures de film, ça reste raisonnable je trouve.

_Les touches d'humour, deci-delà pour relâcher la tension des combats omniprésents.



Ce que je n'ai pas aimé

_Un truc très con, mais pourquoi ont-ils jugés bon de mettre ces lentilles de contact avec une couleur aussi peu naturelle à Legolas ? J'aime pas, je trouve qu'il avait l'air d'un alien shooté tout du long. Rolling Eyes

_Toute cette histoire un peu embrouillée sur
Spoiler:
 

Je pinaille certainement mais ce détail m'a un peu agacée.

Mais globalement, j'ai beaucoup aimé. C'est quand même quelque chose de pouvoir voir ces œuvres en quelque sorte sortir des livres et prendre vie. Je suis un peu triste que tout soit terminé et je pense que je me le prendrai sur E-tunes dès qu'il sera disponible.

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
Steve
Initié
Initié
avatar

Messages : 1810
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 35
Localisation : Briançon

MessageSujet: Re: Film : Le Hobbit - La Bataille des Cinq Armées    Lun 15 Déc - 7:05

Je suis d'accord pour Legolas, qui a vraiment une tête bizarre dans cet épisode.
Déjà que voir l'acteur ici plus vieux qu'il ne l'est dans le Seigneur des Anneaux (alors que chronologiquement c'est censé se dérouler avant) est assez strange, mais comme tu dis il y a quelque chose qui cloche dans son regard. Peter Jackson aurait tout aussi bien fait de choisir un autre acteur, plus jeune, ressemblant légèrement à Orlando Bloom, plutôt que reprendre deux fois le même acteur.
Bon après d'accord c'est un elfe, on est pas vraiment censé voir le passage du temps d'un film à l'autre...

Par contre je suis pas d'accord avec toi pour le truc des amourettes : elles étaient pas présentes dans le bouquin, le simple fait d'en inventer pour le grand écran est déjà relou, alors qu'on voie Tauriel et Kili se lancer des regards en coin à chaque fois qu'ils se croisent, moi ça m'énerve prodigieusement lol
Mais probablement n'avons-nous pas les mêmes exigences en la matière lol perso, j'adore Evangeline Lily, mais elle m'énerve quand elle fait sa Liv Tyler !

Sinon, ok avec toi pour la scène à Dol Guldur, probablement l'une des meilleures (et flippantes aussi, oui). Sur ce coup-là, P. Jackson a assuré grave

Au final, je vois qu'on a pas apprécié le film de la même façon, mais on est d'accord sur au moins une chose : c'est toujours un plaisir de retrouver les Terres du Milieu au ciné !
Revenir en haut Aller en bas
scifi
Gardienne
Gardienne
avatar

Messages : 8353
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Film : Le Hobbit - La Bataille des Cinq Armées    Lun 15 Déc - 11:39

Steve a écrit:
Par contre je suis pas d'accord avec toi pour le truc des amourettes : elles étaient pas présentes dans le bouquin, le simple fait d'en inventer pour le grand écran est déjà relou, alors qu'on voie Tauriel et Kili se lancer des regards en coin à chaque fois qu'ils se croisent, moi ça m'énerve prodigieusement lol
Mais probablement n'avons-nous pas les mêmes exigences en la matière lol perso, j'adore Evangeline Lily, mais elle m'énerve quand elle fait sa Liv Tyler !

Bah disons que si ça ne m'a pas gêné plus que ça qu'Arwen soit mise en avant dans la première trilogie alors que dans le livre il n'en est rien, je reste en effet sur la même opinion pour la présence de Tauriel dans celle-ci.
Pour un personnage purement fictif (il ne me semble pas l'avoir croisée où que ce soit dans ce que j'ai pu lire...), je trouve qu'ils ont quand même réussi à lui donner une certaine substance.
Et puis, une histoire d'amour entre une elfe et un nain, ça m'a amusée parce que c'est quand même assez improbable.

Mais là où ça m'a vraiment plu, au delà de l'histoire d'amour elle-même, c'est que cela permet de donner plus de consistance à certains des nains - le petit groupe qui reste à Lacville. Dans le bouquin, à part Thorin et Balin, j'ai toujours trouvé que le reste de la troupe se fondait un peu dans le décor. Kili et Fili, tout ce que j'ai retenu d'eux dans le bouquin, c'est que
Spoiler:
 

Il y a d'autres moyens de mettre des personnages en valeur, j'en suis consciente. Mais la romance n'est pas pire qu'un autre non plus. Ca m'a donné l'occasion de m'attacher à eux parce que je trouve que toute cette dynamique d'événements liés à ça les a rendu plus crédibles, plus... tangibles.
Spoiler:
 

Donc, oui, pour le coup, moi j'ai bien aimé. J'assume. Very Happy

_________________

Bienvenue à la Bibliothèque de l'Invisible Invité.



Pensez à lire le règlement



Merci de passer par la case présentation
Oui, même les fées jouent au Monopoly



Prière de bannir le langage sms les muses du forum n'apprécient pas



Que règnent l'entente et la bonne humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://labiblioinvisible.forumsactifs.net
Erestor
Adepte
Adepte
avatar

Messages : 2413
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 35
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Film : Le Hobbit - La Bataille des Cinq Armées    Lun 15 Déc - 21:31

Que j'ai hâte..!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecture-evasion.com
lanfear
Archimage
Archimage
avatar

Messages : 4896
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 41

MessageSujet: Re: Film : Le Hobbit - La Bataille des Cinq Armées    Mar 16 Déc - 15:12

Moi aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Film : Le Hobbit - La Bataille des Cinq Armées    

Revenir en haut Aller en bas
 
Film : Le Hobbit - La Bataille des Cinq Armées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE HOBBIT : LA BATAILLE DES CINQ ARMEES
» [Warner] Le Hobbit : La Bataille des Cinq Armées (10 Décembre 2014)
» Le Hobbit : La Bataille des Cinq Armées
» [LYON] La Bataille des Cinq Armées - 15/12/2012
» The Hobbit : La Bataille des 5 armées Version Longue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bibliothèque de l'Invisible :: Autres dimensions :: Films / Séries :: Fantasy-
Sauter vers: